Un monde sans femmes
Genre : Comedie Dramatique - Durée : 0H57 mn
Sortie en salles le 08 Février 2012 - en VOD/DVD le 04 Septembre 2012
Presse
Spectateurs

Résumé du film

Une petite station balnéaire de la Côte Picarde, la dernière semaine d'août. En leur remettant les clefs d'un appartement de location, Sylvain fait la connaissance de deux séduisantes jeunes femmes. L'occasion rêvée de sortir ne serait-ce que quelques jours d'une vie solitaire dont les femmes sont désespérément absentes. très vite, Sylvain se rend indispensable à ses nouvelles amies. Mais les choses se compliquent lorsque les sentiments et surtout Gilles, un dragueur local sans scrupules viennent s'en mêler...
Nationalité : France
Duree : 0H57 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 04 Septembre 2012
Sortie en salles le 08 Février 2012
Année de production : 2011
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous
L'air de rien, ce long-métrage auquel il manque d'ailleurs officiellement deux minutes pour en être vraiment un (il dure 58 minutes), diffuse, derrière la légèreté presque burlesque dont il s'enrubanne, une grande mélancolie par sa peinture de la fin de l'été dans la petite station balnéaire d'Alt, sur la Côte Picarde. Être ballotté ainsi, sans crier gare, entre le plus authentique éclat comique et la réflexion amère sur des thèmes tels que le célibat ou la solitude, cela relève sans conteste, n'ayons pas peur des mots, du petit miracle.
0 0 Commenter
le 09 mars 2016 à 08:11

Critiques

  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★

En savoir plus sur Un monde sans femmes

Caractéristiques du DVD

Bonus :
- Entretien avec Guillaume Brac et Tom Harari, chef opérateur
- Scènes coupées commentées par Guillaume Brac et Damien Maestraggi, monteur
- Court-métrage d'école de Guillaume Brac : Le joli corps> Plus

Notes de Production

Je suis venu au cinéma assez tard, à 24 ans, après m’être engagé dans une voie (classe préparatoire, puis HEC ) qui n’était pas la mienne. Durant toute cette période, le cinéma m’a permis de combler un vide, un manque. J’ai vu énormément de films. J’ai fait aussi des stages dans la distribution et la production, durant lesquels j’ai ressenti la frustration d’être du côté du commerce et pas de la création. Finalement, j’ai passé le concours de la Fémis, > Plus
Remonter