CommeAuCinema

Une Séparation

    en DVD le 08 Novembre 2011
La valse des certitudes
Un film de avec et .
Titre original : JODAEIYE NADER AZ SIMIN (Iran)
Genre : Drame - Duree : 2H3 mn
Distributeur : Memento Films - Editeur DVD : Memento Films Distribution
Sortie à la Vente en DVD le 08 Novembre 2011
Sortie Blu-Ray le 08 Novembre 2011
Sortie en salles le 08 Juin 2011
Année de production : 2011
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.75/5 (116 notes)
Ours d'Or au 61ème Festival International Du Film De Berlin 2011
Ours d'argent collectif des meilleurs acteurs masculins et féminins au 61ème Festival International Du Film De Berlin 2011
César du Meilleur Film Étranger lors de la 37e Cérémonie Des César 2012
Spirit Awards 2012 du Meilleur Film Etranger.
Oscar du Meilleur film en langue étrangère à la 84ème Cérémonie Des Oscars 2012

Résumé du film Une Séparation

Lorsque sa femme le quitte, Nader engage une aide-soignante pour s'occuper de son père malade. Il ignore alors que la jeune femme est enceinte et a accepté ce travail sans l'accord de son mari, un homme psychologiquement instable…

Bande annonce

Galerie Photos ( 6 photos )

  • Une SéparationUne SéparationUne Séparation
  • Une SéparationUne SéparationUne Séparation

Notre critique : Une Séparation

    La valse des certitudes

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    Succès imparable lors du 61ème festival international du film de Berlin 2011 (où il a raflé trois des principaux prix, dont L’Ours d’Or), chouchou des critiques et du public lors de sa sortie en salles en juin dernier, Une Séparation d’Asghar Farhadi accumule les bonnes notes. Et c’est tout sauf une surprise lorsqu’on se (re)plonge dans ce drame psychologique diaboliquement magnétique.

    On a beaucoup glosé sur l’origine du film (l’Iran), prêtant au long-métrage de nobles intentions politiques… Peut-être. Sûrement. Mais à vrai dire, l’essentiel est ailleurs. Car peu importe que ce couple en crise et embarqué dans un mauvais fait-divers s’appelle Nader et Simin ou Patrick et Chantal, seule compte la virtuosité bluffante avec laquelle le cinéaste bouscule perpétuellement son spectateur, baladant nos certitudes, brouillant notre empathie et distillant mensonges, non-dits et vérités au point de nous scotcher à son intrigue aussi complexe qu’efficace. Lancé par une scène d’ouverture magistrale et porté par une mise en scène maligne (déguisant la fiction de tous les apparats du documentaire), Une séparation nous piège de bout en bout. Et c’est loin de nous déplaire. Très loin.

Critiques : Une Séparation 4 étoiles

  • Studio CinéLive
    Studio CinéLive
    4 étoiles
    "Scène après scène, le spectateur est bousculé dans ses certitudes. Entre surprise et compassion, il bascule grâce à une dramaturgie impeccable qui fait de chaque scène un moment quasi inoubliable."
    Sophie Benamon (article entier disponible dans Studio Ciné Live n°27, p. 38)
  • Le Nouvel Observateur
    Le Nouvel Observateur
    4 étoiles
    " Le scénario enchaîne avec une virtuosité diabolique, laissant le spectateur suspendu au destin des personnages (…) un grand film magistralement écrit, filmé et interprété, traitant de manière captivante de thèmes propres à intéresser tous les spectateurs."
    Pascal Mérigeau (article entier disponible dans Le Nouvel Observateur n°2430, page 114)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    4 étoiles
    " Séparation est une formidable surprise et un chef-d’oeuvre du cinéma iranien (…)Une oeuvre impressionnante de maîtrise, d’intelligence et universelle, qui nous éclaire et nous tient en haleine à chaque instant. "
    Danielle Attali (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 06/06/2011)
  • Le Parisien
    Le Parisien
    4 étoiles
    "Un scénario d'une incroyable richesse (...) La mise en scène suit les personnages au plus près (...) Un film qui palpite d’humanité."
    Marie Sauvion (article entier disponible dans Le Parisien du 08/06/2011)
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    4 étoiles
    " (...) Une Séparation est surtout un film extrêmement physique, tendu, électrique, plongeant ses acteurs (tous extraordinaires d'intensité) et sa fiction dans le bain bouillonnant de la société iranienne réelle. "
    Serge Kaganski (article entier disponible dans

Caractéristiques du DVD

Bonus :
- Rencontre avec le réalisateur (15 min)
- Remise de prix au Festival de Berlin (12 min)
- Revue de presse
- Filmographie du réalisateur
- Bandes-annonces
- Livret de 24 pages

Notes Techniques

SonImagePackagingMenuBonus
5/55/54/53/55/5

Test DVD

0 étoile

Voici une galette aussi discrète que le film qu’elle porte, mais dont les qualités sont néanmoins toutes aussi évidentes. Au-delà d’une compression plus qu’honorable, on pourra ainsi découvrir les bandes-annonces des précédentes œuvres d’ (A Propos D’elly et La Fête Du Feu), mais aussi la remise des (nombreux) prix lors du 61ème Festival International Du Film De Berlin 2011 et une interview - assez instructive – du réalisateur, qui se prête au jeu de l’analyse avec sérieux. Bon boulot.
Eléonore Guerra

Notes de Prod.

Entretien avec Asghar Farhadi

Dans quel contexte est né le film ?

J’étais de passage à Berlin, où je travaillais sur le scénario d’un autre projet. Un soir, dans la cuisine, j’ai entendu une musique iranienne qui venait de la pièce voisine. Tout à coup, j’ai été envahi par des souvenirs et des images d’une tout autre histoire. J’ai essayé de les chasser de mon esprit, et de me concentrer sur le scénario que j’écrivais. Mais il n’y avait rien à faire : les souvenirs et les images s’étaient enracinés en moi. Ils ne me lâchaient pas : même dans la rue et dans les transports en commun, ce début d’intrigue qui venait d’ailleurs me poursuivait. J’ai fini par accepter l’idée que je me sentais de plus en plus proche de cette histoire. Donc, je suis retourné en Iran, et je me suis mis à travailler sur ce scénario, qui allait devenir celui d’Une séparation.

Les avis sur le film Une Séparation