CommeAuCinema

Une vérité qui dérange

    en DVD le 12 Avril 2007
« Al » attaque !
Un film de , avec Al Gore
Titre original : AN INCONVENIENT TRUTH (Etats-Unis)
Genre : Drame - Duree : 1H38 mn
Distributeur : UIP - Editeur DVD : Paramount Home Entertainment Vidéo
Sortie à la Vente en DVD le 12 Avril 2007
Sortie en salles le 11 Octobre 2006
Année de production : 2006
Présenté en Sélection Officielle, Hors compétition au Festival de Cannes le 20 Mai 2006
Avis spectateurs : 4 étoiles 3.5/5 (732 notes)
Deux Oscars 2007 : meilleur documentaire et meilleure chanson (« I Need to Wake Up »)
=> Voir notre dossier spécial "Les fins du monde les plus marquantes au ciné !"

Résumé du film Une vérité qui dérange

L’humanité est assise sur une bombe à retardement. Les savants du monde entier s’accordent pour dire qu’il nous reste à peine dix ans pour éviter une catastrophe planétaire – un dérèglement majeur du système climatique qui entraînerait des perturbations météorologiques extrêmes, des inondations, de longues périodes de sécheresse, des vagues de chaleur meurtrières.
Cette catastrophe d’une ampleur sans précédent, nous en serions les premiers responsables ; nous seuls pouvons encore l’éviter. Plutôt que de sonner le tocsin de l’apocalypse ou de céder à la délectation morose, Une vérité qui dérange a choisi d’illustrer et relayer l’action et le combat passionné d’un homme, l’ancien Vice-président Al Gore, qui depuis cinq ans sillonne les États-Unis pour persuader ses concitoyens de l’urgente nécessité de réagir à cette crise.
Une vérité qui dérange est un documentaire passionnant qui promet de susciter un large débat, voire d’infléchir notre conception de l’environnement. À travers la présentation de données scientifiques argumentées sur le réchauffement climatique se dévoilent le parcours personnel de l’ancien Vice-président des États-Unis Al Gore et son long combat en vue de réduire l’effet de serre.
Al Gore livre un ensemble d’informations avérées sur le réchauffement de la planète et la montée exponentielle des températures, déjà responsable de dramatiques bouleversements climatiques : fonte des glaces, périodes de sécheresse prolongées, montée du niveau des mers... Parallèlement à un argumentaire solide, présenté de façon attrayante, des séquences plus intimistes nous révèlent le combat passionné de Gore et sa dimension humanitaire.

Bande annonce et vidéos (4 vidéos )

Galerie Photos ( 4 photos )

  • Une vérité qui dérangeUne vérité qui dérangeUne vérité qui dérangeUne vérité qui dérange

Dernières news à propos : Une vérité qui dérange

Critiques : Une vérité qui dérange 3 étoiles

  • Crossroads
    Crossroads
    4 étoiles
    " Si seulement ce film documentaire pouvait ouvrir quelques yeux, oreilles, œillères (…) "
    C.G. (article entier disponible dans Crossroads n°47, page 20)
  • Score
    Score
    3 étoiles
    " Il n’y a pas de révolution intellectuelle dans Une vérité qui dérange mais une sympathie à voir un politique jouer la carte de la dévotion (…) "
    Emmanuelle Spadacenta (article entier disponible dans Score n°105, page 107)
  • Les Cahiers du cinéma
    Les Cahiers du cinéma
    3 étoiles
    " Il arrive essentiellement que La vérité qui dérange se promeuve au rang de chef-d’œuvre de pédagogie, si la pédagogie consiste à donner corps à des savoirs abstraits. "
    F.B. (article entier disponible dans Les cahiers du cinéma n°616, page 52).
  • Le Point
    Le Point
    3 étoiles
    " Le documentaire, d’une incontestable efficacité, bénéficie de la force de conviction du pédagogue et de son discours implacablement rodé. "
    O.D.B. (article entier disponible dans Le Point n°1777, page 122)
  • Télé7Jours
    Télé7Jours
    3 étoiles
    " Qu’importent les faiblesses de pure faiblesses de pure forme, le message est reçu 5 sur 5."
    Julien Barcilon (article entier disponible dans Télé7Jours n°2420, page 146)

Critique Cannoise : Une vérité qui dérange 2 étoiles

  • Le Figaro
    Le Figaro
    2 étoiles
    " Dans le film, dessins, informations scientifiques se mêlent au récit du parcours personnel d'Al Gore."
    Emmaneèle Frois (article entier disponible sur le site du Figaro).

Caractéristiques du DVD

Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 - Format 2.35
Son : Dolby Digital 5.1 V.O. et V.F.

Bonus :
- Commentaires du réalisateur et des producteurs
- Making of
- Clip
- Documentaire additionnel de 30 min.

Notes de Prod.

Une recrue nommée... Al Gore

Pendant des années, on l’avait présenté comme «le prochain Président des États-Unis», mais, dans la foulée de sa cuisante défaite à l’élection de 2000, Al Gore fit quelque chose qu’on n’attendait pas de lui. Il prit la route - non en exilé, mais en showman itinérant.
Son «show» est une présentation multimédia, non partisane, associant de façon originale humour, dessins et informations scientifiques pour illustrer les conséquences dramatiques du réchauffement climatique. C’est aussi un vibrant «appel aux armes» pour inviter son pays à s’attaquer à ce problème avec la détermination et l’ingéniosité qui sont la marque de l’esprit américain. Al Gore a présenté son show plus de 1000 fois et n’a guère eu besoin de publicité pour rassembler un vaste auditoire dans les écoles ou les salles de conférences de grandes métropoles et de modestes villes de province.

Entretien avec Al Gore

Vous vous préoccupez depuis longtemps de la question du réchauffement climatique. Comment cela s’est-il traduit, et qu’est-ce qui vous a motivé à faire ce spectacle itinérant ?
J’ai commencé à étudier le problème à la fin des années soixante, après avoir été alerté par l’un de mes professeurs de fac, Roger Revelle. J’ai contribué à l’organisation des premières auditions du Congrès sur ce thème à la fin des années soixante-dix, après mon élection à la Chambre des Représentants. J’ai commencé à en discuter avec des dirigeants étrangers au cours des années quatre-vingt et ai organisé un réseau mondial de législateurs pour traiter de ces questions. En tant que Sénateur, puis en tant que Vice-président, j’ai participé à de nombreuses rencontres internationales sur l’environnement, dont le Sommet de la Terre à Rio, en 1992, et les négociations sur le Protocole de Kyoto, en 1997. Une masse croissante d’études scientifiques a renforcé mes convictions et mes préoccupations, m’amenant à entreprendre cette mission d’information pour faire comprendre à tous l’urgence de la crise. Ce travail se poursuit, j’apprends chaque jour à communiquer plus efficacement sur ce problème.

Les avis sur le film Une vérité qui dérange