Very Bad Trip

    en DVD le 09 Décembre 2009
Accrochez vos ceintures pour un Very Good Trip !
Un film de , avec , , , et
Titre original : THE HANGOVER (Etats-Unis)
Genre : Comedie - Duree : 1H39 mn
Distributeur : Warner Bros - Editeur DVD : Warner Home Vidéo
Sortie à la Vente en DVD le 09 Décembre 2009
Sortie Blu-Ray le 09 Décembre 2009
Sortie en salles le 24 Juin 2009
Année de production : 2009
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.83 / 5 (242 notes)

Résumé de Very Bad Trip

À deux jours de se marier, Doug file à Las Vegas enterrer sa vie de garçon avec ses trois meilleurs copains. Les joyeux drilles se promettent une fête inoubliable mais, le lendemain, les trois garçons d'honneur se réveillent avec une phénoménale gueule de bois... et pas le moindre souvenir de leur nuit d'enfer.
Que fait donc ce tigre dans la salle de bains de leur suite ? Et ce bébé dans l'armoire ? Et, surtout, qu'est devenu Doug ? Les trois fêtards n'auront que quelques heures pour résoudre l'énigme, récupérer le futur marié et l'amener dare-dare à l'église...
Golden Globe 2010 du meilleur film de comédie ou musical.

Photos de Very Bad Trip (69)

Critiques

Moyenne : 3 étoiles (2.88 / 4)
Comme au Cinema 4 étoiles
A Nous Paris 4 étoiles
Metro 4 étoiles
Le Monde 4 étoiles
Première 3 étoiles
Cahiers du cinéma 3 étoiles
Paris Match 3 étoiles
Figaroscope 3 étoiles
Télérama 3 étoiles
Positif 3 étoiles
20 Minutes 3 étoiles
Ouest France 3 étoiles
Les Inrocks 3 étoiles
Libération 2 étoiles
Le Figaro 2 étoiles
Le Parisien 2 étoiles
L'express 1 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 3 étoiles (2.83 / 5)
107 avis 4 étoiles
42 avis 3 étoiles
39 avis 2 étoiles
54 avis 1 étoiles

Caractéristiques du DVD

Dvd

- Version cinéma

Bonus :
- La carte de la destruction : retracez l'itinéraire des quatre copains durant leur nuit pleine de rebondissements et visitez les vrais lieux de tournage, découvrez les traditions de Las Vegas et visionnez la réalisation du film sur place.
- La chanson "Three best Friends" : , et en freestyle sur la chanson
- Bêtisier

Blu-ray

- Version non-censurée (7 minutes de plus)
- Version cinéma

Bonus :
- La carte de la destruction : retracez l'itinéraire des quatre copains durant leur nuit pleine de rebondissements et visitez les vrais lieux de tournage, découvrez les traditions de Las Vegas et visionnez la réalisation du film sur place.
- La chanson "Three best Friends" : , et en freestyle sur la chanson
- Bêtisier
- La folie de
- Un shot d'action cul sec
- Le groupe de Dan
- Plus de 100 photos de l'appareil photo perdu

Test DVD

0 étoile

C'est certain, on attend la suite de Very Bad Trip avec une impatience folle. Tout simplement parce que d'un film de potes à petit budget avec quatre (quasi) inconnus en tête d'affiche, nous a offert un road-trip absolument génial to Las Vegas - irrévérencieux, certes, mais carrément hilarant et complètement surréaliste. Des vannes toutes les 15 secondes, un rythme effréné, un scénario bien ficelé et quatre comédiens excellents jusqu'au bout des cheveux... Je vous mets au défi d'un trouver un qui n'est pas sorti avec la barre au ventre et la pèche pour toute la journée.

very bad trip

Alors en attendant un Very Bad Trip 2 prévu pour 2010, on peut s'offrir une nouvelle barre de rire grâce au DVD, dispo dès le 09 décembre dans les bacs. Bon, comme souvent maintenant, les détenteurs de lecteur Blu-Ray sont une nouvelle fois privilégiés... Des bonus en plus, notamment d'autres fameuses photos "perdues", et une version non-censurée (7 minutes de bon gros délire supplémentaires) sont ainsi disponibles uniquement sur la version Blu-Ray ! Dommage pour les autres, hein.

Côté DVD, il faut avouer que le petit budget initial de Very Bad Trip se ressent quand même pas mal... Ce qui en fait un objet un peu cheap (menus fixes, suppléments sans trop d'intérêt). Certes, tout cela manque cruellement de délire, mais il faut se dire que ce qui compte, au final, c'est le film en lui-même. Et là le spectateur est à la fête, puisque le rendu image et son est tout simplement very good. C'est bien là l'essentiel ! Idéal donc pour partir en road-trip direction Las Vegas. Enfin, même si l'on ne découvre rien de bien inédit dans les suppléments, on a tout de même droit au traditionnel mais ô combien sympatique bêtiser - ça aurait été vraiment dommage de s'en priver pour ce film en particulier ! On y voit notamment les comédiens en pleine improvisation, c'est croustillant et gentiment jubilatoire.

very bad trip

Enfin, concernant "la carte de la destruction", il s'agit d'une sorte de making of, qui revient sur les lieux du tournage et les événements principaux du film... La présentation est assez originale, et surtout, les acteurs répondent parfois comme s'ils étaient encore dans la peau de leurs personnages. En sort un joyeux bordel pas vraiment indispensable mais sympa à regarder, dans lequel on apprend pêle-mêle que l'équipe a réellement tourné au Caesar Palace, qu'il s"agit de la vraie maison de et que l'ancien boxeur peut aussi sortir des blagues qui tuent... Et qu'ils ont paumé beaucoup d'argent au Riviera. (Aaah, ça ! Fallait s'y attendre !)

Au final, le DVD est comme le film : à consommer sans modération. Et si le Père Noël vous offrait une bonne grosse gueule de bois ?
Aurélie Vautrin

Notes de Prod. de Very Bad Trip

Les 10 répliques Cultes

- Allan : « Je sais qu’on doit souvent vous poser la question, mais est-ce que César a vraiment vécu ici ? »
- Alan «Il est à qui ce bébé ?» Stu « Y’a qu’à regarder sur son collier ».
- Stu « Pourquoi tu mets du poivre sur le steak ? Peut-être que les tigres aiment pas le poivre ? »

Notes de Tournage...

25 septembre 2008 - Heather Graham en week-end à Las Vegas

Heather Graham et Justin Bartha viennent de compléter la distribution de The Hangover réalisé par Todd Phillips, dont le tournage a débuté cette semaine à Las Vegas. Les acteurs Bradley Cooper (Alias), Ed Helms (La nuit au musée) et Zach Galifianakis campent trois amis qui perdent le futur marié (Justin Bartha) au cours de son enterrement de vie de garçon à Las Vegas. Il leur reste 40 heures pour le retrouver. Bradley Cooper interprète l'ami qui a organisé la soirée et Ed Helms un autre compagnon. Heather Graham prête ses traits à une mystérieuse habitante de Las Vegas qui croise la route des trois amis.

Une nuit qu'aucun de nous quatre n'oubiera jamais...

Enterrer sa vie de garçon est une vieille tradition américaine (mais pas seulement). Chaque week-end, d’innombrables jeunes Américains s’y sacrifient, s’offrant une dernière bringue d’enfer avec leurs plus proches amis. C’est sans doute la meilleure façon de dire adieu au célibat et d’entrer dans l’âge adulte.
«C’est tellement répandu qu’on ne parle même plus de «bachelor party», mais de sortie entre copains», dit le réalisateur Todd Phillips. «Un dîner sympa, des blagues, des rires, des toasts au futur marié. Quoi de plus innocent ?» Doug et ses potes auraient-ils pris des risques inconsidérés ?

Mais que s'est-il donc passé ?

Phil, Stu et Alan se réveillent donc, face contre terre, dans une suite totalement dévastée du Caesar’s Palace de Las Vegas, et les ennuis commencent..."Boire jusqu’à perdre connaissance et se réveiller au petit matin au milieu de dizaines de bouteilles vides n’a rien d’extraordinaire", note Phillips. "Mais nous avons voulu pousser cela jusqu’au pur délire. Ce film n’est pas la banale histoire d’une gueule de bois, c’est l’histoire de la mère de toutes les gueules de bois !" "Que fait ce bébé inconnu dans leur chambre ?", enchaîne le producteur Dan Goldberg, dont c’est le quatrième film avec Phillips. "Et ce tigre dans la salle de bains ?" Et ces poupées dans le jacuzzi, et cette chaise qui achève de se consumer ?

On fait quoi ?

Voilà donc nos trois amis lancés «à la recherche du temps perdu», essayant de recomposer le puzzle de cette nuit d’enfer dont ils n’ont aucun souvenir. Cette structure narrative séduisait particulièrement Todd Phillips : «Au petit matin, les trois copains reprennent lentement contact avec la réalité et commencent à remonter la piste qui les mènera – peut-être – à Doug. Le spectateur s’embarque avec eux dans cette enquête, il recueille les infos en même temps que nos personnages, comme dans un polar classique.» La grande différence, note Goldberg, c’est que nos trois Sherlock «souffrent d’une migraine carabinée».

Las Vegas de jour : un spectacle rare

Very Bad trip utilise de nombreux extérieurs de la capitale du jeu et de ses environs. «Je tenais à ce que le film possède des décors authentiques, fournissant un contrepoint au comique débridé des situations. D’où l’utilisation abondante du hall d’entrée, des ascenseurs, des couloirs et de la piscine du Caesar’s Palace», explique Phillips. La production pu également utiliser le célèbre Riviera, qui lui ouvrit son casino et ses quinze tables de blackjack. De nombreux joueurs furent enrôlés comme figurants à cette occasion. «Aucun d’eux ne nous prêta la moindre attention, tant ils étaient absorbés par le jeu et l’ambiance festive», se rappelle Cooper. «Pendant une prise, un gars a gagné 5000 dollars, qu’il a aussitôt perdus sous les acclamations de la salle. Même nos techniciens l’ont applaudi !»

Dernières news à propos de Very Bad Trip

Réagir sur Very Bad Trip