Vous n'avez encore rien vu

    en DVD le 29 Janvier 2013
Un film d', avec , , , , ... (France)Genre : Comedie Dramatique - Duree : 1H55 mn
Distributeur : Studio Canal - Editeur DVD : Studio Canal Video
Sortie à la Vente en DVD le 29 Janvier 2013
Sortie Blu-Ray le 29 Janvier 2013
Sortie en salles le 26 Septembre 2012
Année de production : 2011
Présenté en Sélection Officielle au Festival de Cannes le 21 Mai 2012
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.42 / 5 (89 notes)

Résumé de Vous n'avez encore rien vu

Après sa mort, Antoine, homme de théâtre, fait convoquer chez lui tous ses amis comédiens ayant joués dans différentes versions de sa pièce Eurydice.

Photos de Vous n'avez encore rien vu (50)

Critiques

Moyenne : 3 étoiles (2.82 / 4)
L'Express Styles 4 étoiles
Les Inrocks 4 étoiles
Le Nouvel Observateur 4 étoiles
Libération 3 étoiles
Positif 3 étoiles
Les cahiers du cinéma 3 étoiles
Les fiches du cinéma 3 étoiles
Télérama 3 étoiles
Le Point 3 étoiles
Libération 3 étoiles
Le Monde 3 étoiles
Le Journal du Dimanche 3 étoiles
Le Point 3 étoiles
Première 2 étoiles
Les Inrocks 2 étoiles
Télé 7 Jours 1 étoiles
Le Parisien 1 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 2 étoiles (2.42 / 5)
20 avis 4 étoiles
26 avis 3 étoiles
14 avis 2 étoiles
29 avis 1 étoiles

Notes de Prod. de Vous n'avez encore rien vu

Entretien avec Alain Resnais

Comment avez-vous décidé de vous lancer dans une adaptation de ?

Quand mon producteur et ses associés Julie Salvador et Christophe Jeauffroy m’ont proposé de faire un nouveau film avec eux dans la foulée des Herbes Folles, nous nous sommes mis en quête d’une pièce de théâtre qui nous permettrait d’aboutir très vite à un scénario. Ce que je cherche toujours dans mes films, c’est une langue de théâtre, un dialogue musical qui invite les acteurs à s’éloigner d’un réalisme du quotidien pour se rapprocher d’un jeu décalé. J’ai lu ou relu différents auteurs avant de m’arrêter sur . J’ai assisté à la création d’une vingtaine de ses pièces depuis la fin des années 30. En sortant d’Eurydice au Théâtre de l’Atelier il y a soixante-dix ans, j’étais si ému que j’ai fait le tour de Paris à bicyclette et que j’ai revu la pièce la semaine suivante.

La captation d'Eurydice : Entretien avec Bruno Podalydès

Quelle était la commande d’ pour la captation des répétitions d’Eurydice dont il vous a confié la réalisation ?

Alain m’a tout d’abord fait parvenir le scénario de Vous N'Avez Encore Rien Vu établi avec . Ce scénario indiquait clairement, notamment par un jeu de couleurs, les différentes strates du film et donc les fragments de captation à tourner. J’ai relu l’Eurydice d’Anouilh, échafaudé quelques hypothèses de mise en scène, vu plusieurs pièces de jeunes compagnies au festival d’Avignon, puis j’ai rejoint Alain en Bretagne où il séjournait. La compagnie de la colombe devait être une troupe débutante, sans moyens mais avec de l’envie. À l’intérieur de ce cadre, Alain voulait que je dispose de la plus grande liberté et que la captation ne ressemble en rien à ce qu’il allait tourner. Nous avons passé quatre beaux après-midi à relire le scénario et à parler à bâtons rompus. Je crois que pour Alain, tout nourrit le travail, rien n’est gratuit et tout est possible. il y a une lente maturation qui rend ensuite très nets les choix opérés. Au lieu de vous diriger, Alain vous nourrit de choses et d’autres et place votre esprit aux aguets. Il fait de même avec ses acteurs, je crois. D’ailleurs, en travaillant pour son film, je me suis senti non pas vraiment comme un réalisateur, mais plutôt comme un interprète.

Produire Alain Resnais, par Jean-Louis Livi

Quand cet auteur anglais que je ne citerai pas, et qui n’est pas le grand Alan Ayckbourn, refusa le projet que nous lui proposions, se dit tant pis, moi tant mieux. Encore fallait-il trouver «autre chose» à partir d’une œuvre théâtrale. Quand en 1986 un refus similaire intervint, Alain, que j’avais le redoutable honneur de représenter, me proposa d’essayer de lui monter Mélo d’Henri Bernstein au cinéma. Ce qui fut accompli. Heureux temps où la décision pouvait intervenir dans les quarante huit heures... et quel bonheur que de travailler avec des gens de cinéma ! MK2 produisit donc ce chef d’œuvre... 25 ans plus tard nous nous retrouvions dans une situation similaire à la différence notable que j’avais le redoutable honneur de produire et que les temps avaient changé !

Dernières news à propos de Vous n'avez encore rien vu

Réagir sur Vous n'avez encore rien vu