Wall.E

    en DVD le 30 Janvier 2009
Un nouveau chef d’œuvre instantané des studios Pixar...
Un film d'animation d'
Titre original : WALL.E (Etats-Unis)
Genre : Animation, Comedie - Duree : 1H37 mn
Sortie à la Vente en DVD le 30 Janvier 2009
Sortie Blu-Ray le 30 Janvier 2009
Sortie en salles le 30 Juillet 2008
Année de production : 2008
Film à partir de 4/6 ans
Avis spectateurs : 3 étoiles 3.02 / 5 (400 notes)

Résumé de Wall.E

Découvrez la plus belle et la plus drôle histoire d’amour de tout l’univers !

Imaginez que l’humanité ait été obligée de quitter la Terre et que quelqu’un ait oublié d’éteindre le dernier robot…

, scénariste et réalisateur oscarisé (Le Monde De Nemo) et l’imagination virtuose des magiciens des studios d’animation Pixar (Les Indestructibles, Ratatouille) nous transportent cette fois dans une galaxie pas très lointaine pour une comédie sidérale et sidérante.
Faites la connaissance de Wall.E : le dernier être sur Terre est… un petit robot !
700 ans plus tôt, l’humanité a déserté notre planète laissant à cette incroyable machine le soin de nettoyer la terre.
Mais au bout de ces longues années, Wall.E a développé un petit défaut technique: une personnalité. Extrêmement curieux, très indiscret, il est surtout un petit peu trop seul…
Cependant, sa vie s’apprête à être bouleversée avec l’arrivée d’un robot chercheur bien caréné prénommé Eve. Alors qu’il cherche un sens à sa vie, Wall.E tombe amoureux d’elle et va tout mettre en œuvre pour la séduire.
Et lorsqu’ Eve est rappelée dans l’espace pour y terminer sa mission, Wall.E n’hésite pas un seul instant : il se lance à sa poursuite… Hors de question pour lui de laisser passer le seul amour de sa vie… Pour être à ses côtés, il est prêt à aller au bout de l’univers et vivre la plus fantastique des aventures !

L’univers sonore du film, original et novateur, a été conçu par Ben Burtt, le créateur oscarisé de celui de « La Guerre des Etoiles », « Indiana Jones » et « E.T. ».
=> Découvrez Presto, le court-métrage Pixar présenté en avant programme de Wall.e

Golden Globe ; Bafta et Oscar 2009 du Meilleur film d’animation

Dossiers spéciaux

=> Voir notre dossier Pourquoi les studios Pixar sont les meilleurs...

Acteurs et Actrices de Wall.E

Photos de Wall.E (92)

Critiques

Moyenne : 4 étoiles (3.67 / 4)
Comme au Cinema 4 étoiles
CinéLive 4 étoiles
Brazil 4 étoiles
TéléCinéObs 4 étoiles
L'express 4 étoiles
Libération 4 étoiles
Le Monde 4 étoiles
Le Figaro 4 étoiles
Télérama (le pour) 4 étoiles
Mad Movies 4 étoiles
Ouest France 4 étoiles
Les Inrocks 4 étoiles
L'écran fantastique 4 étoiles
Première 4 étoiles
Technikart 4 étoiles
Le Point 4 étoiles
Elle 4 étoiles
Le Journal du Dimanche 4 étoiles
Télé7Jours 3 étoiles
Paris Match 3 étoiles
VSD 2 étoiles
Télérama (le contre) 1 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 3 étoiles (3.02 / 5)
200 avis 4 étoiles
79 avis 3 étoiles
49 avis 2 étoiles
72 avis 1 étoiles

Caractéristiques du DVD

Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Format 2.39
Son : Anglais et français en Dolby Digital 5.1 EX
Sous-titres : Français, Anglais

Bonus - Disque 1 :
- 2 courts métrages : « Presto » et « Burn-E »
- commentaire audio d’
- la création de l’univers sonore du film
- 2 scènes coupées : « Le sas à déchets » et « Ejecté »

Bonus - Disque 2 :
- Trésors et petites merveilles de Wall.E
- Dossiers de robots
- Aventure interactive : « Trop de robots »
- Les coulisses du tournage via 6 reportages
- 2 scènes coupées : « Dossiers secrets » et « Arrimage »
- Document : l’histoire de Pixar
- 5 films institutionnels Buy n Large

Notes Techniques

SonImagePackagingMenuBonus
5/55/54/54/55/5

Test DVD

0 étoile

Alors que Wall-e fut un régal pour tous nos sens au cinéma, il fallait que le rendu pour la maison soit à la hauteur du petit chef d’œuvre en métal de Pixar… Et bien surtout ne vous inquiétez pas, Disney a placé la barre très haute et vous offre, pour son bébé Wall-e, le meilleur, du meilleur, du meilleur… (comme le film me direz-vous…)
Au menu, trois éditions : dvd simple, dvd collector & blu-ray. Nous n’avons malheureusement pu tester que le dvd simple, mais vu sa qualité, on peut vous recommander quasiment les yeux fermés d’acheter sa grande sœur l’édition collector ou, si vous êtes équipés, le blu-ray.

L’image de Wall-e bénéficie d’un rendu 4 étoiles, avec une palette de couleurs parfaitement retranscrite, de manière à ce que même les séquences les plus sombres – notamment au début du film sur la Terre ou plus tard dans l’espace – jouissent d’un maximum de relief et de profondeur. Coté son, certes, Wall-e et sa douce Eve ne sont pas très bavards, mais les rares dialogues du film et surtout les nombreux bruitages et son se devaient d’être retranscrits avec précision… Et là aussi, tout est parfait. La bande-originale quant à elle n’est pas en reste puisqu’elle trouve allègrement sa place dans un 5.1 parfaitement équilibré.

Au rayon bonus, c’est certes un peu light mais n’oublions pas que nous vous parlons là de l’édition single et non pas de la collector ! Et rares sont les suppléments intéressants dans les dvd simples. Ici, on retiendra notamment les commentaires audio du réalisateur qui n’est pas avare en anecdotes et révélations en tout genre, et ce de l’origine du projet à la mise en œuvre et à sa sortie.
Ne ratez pas également, juste pour le plaisir et même si vous les connaissez, les courts-métrages Presto et Burn-e. Le premier, projeté en salles en avant-programme de Wall-e, nous présente un magicien qui a du mal à faire obéir son lapin, et qui rentre en lutte avec son animal dans un affrontement digne de Tom & Jerry ! Au programme du second court, Burn-e, une sorte de cousin de Wall-e, adepte du chalumeau… craquant !
Outre les bandes-annonces et deux scènes coupées, un document de presque 20 minutes sur la création de l’univers sonore du film. Il est vrai que Wall-e fait office de pionnier en matière de traitement du son dans un long-métrage d’animation. Ses créateurs ont fait preuve d’un incroyable talent, ici expliqué et replacé dans son contexte. Le document ne se limite en effet pas à Wall-e. Il nous révèle beaucoup de trucages sonores utilisés dans différents films, notamment sur les tous premiers dessins-animés Disney…

Une qualité frôlant la perfection et des bonus intéressants… voilà une édition simple qui donnerait presque envie de se racheter Wall-E en dvd… collector cette fois !
Amélie Chauvet

Notes de Prod. de Wall.E

Notes de tournage...

Le 26 Juin 2008 - Petit robot deviendra grand

Wall.e, le petit robot au cœur tendre ne s’attendait certainement pas à un tel succès. Vendredi sur les écrans américains (chanceux !), le p’tit dernier animé des studios Pixar lance officieusement la course à l’Oscar 2008. Et attention, il en a sous l’moteur le ch’tio robot !

Que se passerait-il si l’humanité quittait la Terre en oubliant d’éteindre le dernier robot ?

Voici la question étrange et fascinante à laquelle s’intéresse WALL.E, le nouveau film Disney/Pixar. Bourré de surprises, d’imagination, d’humour, d’action et d’émotion, WALL.E est une comédie d’aventures sidérale et sidérante parmi les plus excitantes et les plus inventives jamais découvertes sur les écrans. Le film illustre une fois de plus l’immense talent des artistes Pixar pour créer des univers entiers, des histoires et des personnages extraordinaires, des musiques inoubliables et une animation par ordinateur à couper le souffle.

Un monde de robots : les personnages

WALL.E (Videur Automatique pour Lavage et Levage - classe E) est le dernier robot sur Terre. Programmé pour nettoyer la planète, il façonne avec les déchets qu’il ramasse de petits cubes qu’il empile consciencieusement. Cependant, au bout de 700 années de cette activité, WALL.E a révélé un léger défaut technique : il a une personnalité. Il est en effet extrêmement curieux, très indiscret… et il se sent seul. WALL.E est l’un des milliers de robots envoyés par la Buy’n’Large Corporation nettoyer la Terre tandis que les humains s’envolaient dans le cosmos à bord d’un luxueux vaisseau spatial. Son seul compagnon est un petit cafard (que les équipes de chez Pixar ont surnommé Hal, d’après un célèbre producteur des années 20, Hal Roach, et en hommage à l’ordinateur de 2001, L'Odyssée De L'Espace).

Une grande histoire d’amour, d’espace et de robots

« Nous voulions donner aux spectateurs le sentiment de voir une machine devenue vivante. Et plus ils considéreraient WALL•E comme une machine, plus l’histoire en deviendrait émouvante. »

, réalisateur et coscénariste

Animer des robots

Sur WALL.E, les animateurs de chez Pixar ont repoussé une fois de plus toutes les limites de l’animation. Des jouets aux fourmis, des poissons aux monstres et des super-héros aux rats gourmets, les artistes de Pixar ont créé depuis des années de nombreux personnages célèbres dans le monde entier. Malgré cela, ils ont dû relever de nouveaux défis pour créer les nombreux robots et humains de WALL.E. Grâce au talent et à l’expérience des superviseurs de l’animation Alan Barillaro et Steve Hunter, de leurs équipes, qui ont compté jusqu’à 50 animateurs, et du directeur de l’animation Angus Maclane, WALL.E s’impose comme un nouveau chef-d’œuvre de l’animation.

Les robots ont-ils des coudes ?

Un des grands sujets de discussion à propos de la conception du personnage de WALL.E a été de savoir s’il devait ou non avoir des coudes. Le superviseur de l’animation Steve Hunter explique : « Au début, nous avions conçu WALL.E avec des coudes pour lui permettre de plier les bras. En tant qu’animateurs, nous nous étions battus pour qu’il puisse toucher son visage, s’accrocher à un vaisseau spatial et faire une large gamme de mouvements. Avec le recul, nous nous sommes aperçus que cela ne collait pas. Le modèle WALL.E a été conçu pour mettre des ordures dans son ventre et les compacter. Pourquoi aurait-il besoin de coudes ? Cela n’avait aucun sens. Avec l’aide d’Andrew et sur une très bonne idée d’Angus Maclane, nous avons donc remplacé ses coudes par des rails de chaque côté, sur lesquels il fait glisser ses bras pour les positionner différemment et avoir une gamme de mouvements plus ample. Ce système le rend encore plus crédible en tant que machine. Cette histoire de coudes peut paraître futile, mais c’est le genre de détail qui fait la différence entre un personnage correct et un excellent personnage. »

Les robots ont la « parole » : l’univers sonore

Dans WALL.E, de nombreux robots parlent un langage qui leur est propre. Pour créer leurs voix et l’univers sonore du film, le producteur et le réalisateur et coscénariste n’ont pas hésité une seconde et se sont tournés vers Ben Burtt. Récompensé par plusieurs Oscars, Ben Burtt est l’homme qui a créé la voix de R2-D2, le claquement du fouet d’Indiana Jones, le sifflement de la créature d’ALIEN, et bien d’autres sons célèbres du cinéma.

Sur terre et dans l’espace : les décors

Depuis notre planète abandonnée et couverte de déchets jusqu’à un gigantesque vaisseau spatial stationné au bord d’une nébuleuse devenu le refuge de milliers d’humains, les décors de WALL.E offrent une vision du futur saisissante de réalisme. Les décors ont été créés sous la supervision de Ralph Eggleston (Le Monde De Némo), un vétéran de Pixar qui a travaillé comme directeur artistique sur Toy Story et Les Indestructibles, et a réalisé le court métrage oscarisé Drôles D’oiseaux Sur Une Ligne À Haute Tension. Trois des meilleurs directeurs artistiques de Pixar l’ont aidé dans sa tâche : Anthony Christov s’est occupé des décors, Bert Berry des textures, ombres et couleurs, et Jason Deamer des personnages.

L’image d’un monde du futur : la photo et les effets visuels

se souvient : « Une des choses qu’ voulait faire avec WALL.E était de créer une esthétique différente de celle que nous sommes habitués à voir dans les films d’animation. Trop souvent, ces films donnent l’impression d’avoir été entièrement filmés par un ordinateur. Avec WALL.E, nous voulions donner aux spectateurs l’impression que des caméramans s’était vraiment rendus sur les lieux de l’action pour la filmer avec de vraies caméras. Nous voulions aussi reproduire les artefacts d’un véritable objectif pour donner à l’image un aspect beaucoup plus réaliste et cru que n’importe quel autre film d’animation. Durant la période où j’ai travaillé chez ILM, j’ai rencontré plusieurs personnes dont les compétences pouvaient nous être utiles à ce niveau. »

Musique terrestre et cosmique

a confié la musique de WALL.E au compositeur Thomas Newman, avec qui il avait déjà collaboré sur Le Monde De Némo. Le film se concentrant davantage sur la narration visuelle que sur les dialogues, la musique y joue un rôle encore plus important que d’ordinaire en créant des ambiances sonores qui contribuent à raconter l’histoire.

Dernières news à propos de Wall.E

  • Découvrez 10 minutes de John Carter !

    Découvrez 10 minutes de John Carter !

    Demain sort dans les salles françaises John Carter, premier film live d'Andrew Stanton (Wall.e), s'attaquant au héros mythique d'Edgar Rice Burroughs (non, pas Tarzan, l'autre). (06/02/2012) > Suite
  • Une nouvelle vidéo choc pour John Carter

    Une nouvelle vidéo choc pour John Carter

    Découvrez donc le bébé SF d'Andrew Stanton (Wall.E) : John Carter. (01/12/2011) > Suite
  • Day & Night, le prochain court de Pixar (photo)

    Day & Night, le prochain court de Pixar (photo)

    C'est désormais indiscutable, les Studios Pixar sont passés maîtres dans l'art du film d'animation. De Cars - quatre roues à Wall.e en passant par Là-haut, John Lasseter et ses copains nous ont offert certains des meilleurs long-métrages du genre de ces dernières années. Mais si Pixar excelle dans le long, ils sont tout aussi novateurs dans le court. (12/03/10) > Suite
  • Box-Office France : Là-Haut dans les hauteurs

    Box-Office France : Là-Haut dans les hauteurs

    Si le démarrage parisien du dernier Pixar avait été un peu décevant, les chiffres France eux parlent d'eux-mêmes : plus d'1 million de spectateurs ont pu monter au septième ciel devant Là-haut ! Et c'est tant mieux, car le film est réellement une réussite. A noter que ce chiffre est 44% supérieur à celui de Wall.e ! (06/08/09) > Suite
  • Les critiques de Los Angeles choisissent Wall.e

    Les critiques de Los Angeles choisissent Wall.e

    L'Association des critiques de films de Los Angeles a honoré mardi 9 décembre le long-métrage d'animation Wall.e du titre de meilleur film de l'année 2008. (11/12/2008) > Suite

Réagir sur Wall.E