We feed the world Le marché de la faim
Genre : Documentaire - Durée : 1H36 mn
Sortie en salles le 25 Avril 2007 - en VOD/DVD le 04 Mars 2008
Presse
Spectateurs

Résumé du film

Souriez, le petit moineau va mourir

Chaque jour à Vienne, la quantité de pain inutilisée, et vouée à la destruction, pourrait nourrir la seconde plus grande ville d’Autriche, Graz… Environ 350.000 hectares de terres agricoles, essentiellement en Amérique latine, sont employés à la culture du soja destiné à la nourriture du cheptel des pays européens alors que près d’un quart de la population de ces pays souffre de malnutrition chronique. Chaque Européen consomme annuellement 10 kilogrammes de légumes verts, irrigués artificiellement dans le Sud de l’Espagne, et dont la culture provoque localement des pénuries d’eau.
Titre original : WE FEED THE WORLD (Autriche)
Duree : 1H36 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 04 Mars 2008
Sortie en salles le 25 Avril 2007
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous

Critiques

  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★

En savoir plus sur We feed the world Le marché de la faim

Caractéristiques du DVD

Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Format 1.85
Son : Mono VO
Sous-titres : Français

Bonus :
- "Que pouvons-nous faire ? » Entretien avec Jean Ziegler RAPPORTEUR SPECIAL DE L’ONU POUR LE DROIT À L’ALIMENTATION - 17 min
- Films AVSF (Agronomes et Vétérinaires sans frontière) : Pacui, Amazonie : être paysan sur le fleuve – 19 min Bagé, pour une véritable réforme agraire - 18 min
- WWF : Vidéo Planète attitude – 20’’
- Zérodeconduite : 2 dossiers pédagogiques
- Inclus : livre de 56 pages alimenterre, des paysans contre la faim (par le cfsi) > Plus

Notes de Production

Comment vous est venue l’idée de faire ce film ?
Elle provient d’un projet antérieur. Nous tournions un film qui s’appelait Opération Figurini pour lequel nous devions filmer certaines séquences sur les marchés de Vienne. Au moment d’écrire le scénario, j’ai arpenté de long en large les marchés de l > Plus
Remonter