Interview : Mes Provinciales : Sophie Verbeeck, une actrice à suivre de très près

mardi 17 avril 2018 - 12:27 | Interview
Elle crevait l’écran dans À Trois, On Y Va de Jérôme Bonnell sorti en 2015 et dans lequel elle faisait tourner la tête à Anaïs Demoustier et Félix Moati. C’est trois ans plus tard que l’on retrouve enfin Sophie Verbeeck à l’affiche de deux films : Le Collier Rouge de Jean Becker et Mes Provinciales de Jean-paul Civeyrac. C’est à l’occasion de la sortie de ce dernier long-métrage que nous avons rencontré la jeune comédienne.



Petite, elle se rêvait pilote de chasse, mais a vite changé d’avis lorsqu’elle a compris qu’il fallait larguer des bombes. Après avoir envisagé d’être journaliste ou reporter de guerre, c’est finalement vers le cinéma que Sophie Verbeeck s’est tourné, réalisant qu’en étant actrice, elle pouvait faire tous les métiers. Jouer, se transformer, rencontrer un personnage, c’est ça qui l’anime dans ce métier qu’elle exerce avec passion depuis plus de dix ans. Son futur ? Elle l’imagine à l’écran dans la peau d’une super-héroïne, ou derrière la caméra à la mise en scène. Mais elle pourrait également s’éloigner du cinéma et se consacrer aux animaux, ou à la musique, sa deuxième passion.

En attendant, c’est dans le très beau film de Jean-paul Civeyrac, Mes Provinciales, qu’on la retrouvera en salles dès demain aux côtés d’Andranic Manet, Diane Rouxel, Jenna Thiam et Corentin Fila.

Son portrait :



Chloé Valmary (17 avril 2018)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter