Notes de Prod. : Expendables 2 : unité spéciale

    en DVD le 22 Décembre 2012

Cette fois, c'est personnel...

, pilier de la franchise Expendables, s’est à nouveau entouré d’une pléiade de superstars du cinéma d’action, réunies pour la première fois dans un même film. Produit par Lionsgate et Millennium Films, le très attendu Expendables 2 : Unité Spéciale fait suite à l’énorme succès du premier opus de 2010 qui avait rapporté plus de 273 millions de dollars au box-office mondial.

Ce nouvel épisode met en scène , , , , et , sans oublier et . Parmi les nouveaux arrivés, on compte , les légendes des arts martiaux et , et l’actrice chinoise , la première femme Expendable.
Expendables 2 : Unité Spéciale était prévu avant même que le premier volet ne sorte en salles. , à l’origine de la création de l’univers Expendables : Unité Spéciale et du grand rassemblement de stars de films d’action, ne s’est pas contenté d’incarner le rôle principal. Il s’est également impliqué dans l’écriture du scénario.
Il remarque : « Le casting que nous avons rassemblé est phénoménal. Expendables 2 : Unité Spéciale est assurément le plus grand film d’action et d’aventures auquel j’aie participé. »
L’acteur poursuit : « Le premier Expendables : Unité Spéciale a comblé un vide. Je me suis dit que si nous pouvions rassembler tous ces personnages, actuels et plus anciens, dans un film d’action traditionnel pur et dur, nous offririons un spectacle auquel les gens n’ont plus assisté depuis longtemps. Aujourd’hui, la plupart des films d’action sont hyper sophistiqués et très techniques. Celui-ci n’a pas été fait dans cet esprit du tout. »
Le producteur Kevin King-Templeton note : « Ce film est un rassemblement d’authentiques stars du film d’action qui semblent toutes physiquement capables d’accomplir les exploits de leurs homologues mercenaires. Aucun costume spécial, aucune prothèse et aucune retouche numérique n’a été utilisé pour « muscler » leur silhouette. Ces types-là ne trichent pas. »

retrouve le rôle de Lee Christmas, un tueur impitoyable expert en armes blanches, mais aussi un être humain authentique victime de déboires affectifs. L’acteur explique : « EXPENDABLES 2 UNITÉ SPÉCIALE vogue à contre-courant des films d’action d’aujourd’hui. Ces types sont vrais. Ce sont des héros proches des gens. Vous avez l’impression de pouvoir prendre une bière avec eux. Ce ne sont pas des supermans indestructibles à l’épreuve des balles. Ils ont tous leurs défauts et leurs propres blessures. Le fait qu’ils bottent quelques paires de fesses ne les prive pas de toute sensibilité. Je pense que c’est ce qui permet au public de s’identifier aux personnages. Ces personnages imaginés par Stallone présentent davantage de contrastes que des super-héros dans un costume qui les rend invulnérables. »

Dans EXPENDABLES : UNITÉ SPÉCIALE, les apparitions de et d’ aux côtés de ont permis de réunir à l’écran les trois plus grandes stars du cinéma d’action de ces trente dernières années. Dans EXPENDABLES 2 UNITÉ SPÉCIALE, leurs rôles de Church () et de Trench () ont été étoffés et développés. note : « Ce sont mes vieux potes… Church est à nouveau campé par et j’en suis ravi car il joue un rôle clé au début de l’aventure. Mr. Church est une énigme. On ne sait pas exactement ce qu’il fait mais il est pleinement impliqué et il est extrêmement puissant et retors. »

Une semaine avant le tournage de son nouveau film, THE LAST STAND, qui marque son retour au cinéma d’action, s’est rendu à Plovdiv en Bulgarie avec , et le reste du casting pour tourner sur le deuxième aéroport du pays – pour le plus grand plaisir des populations et des employés locaux.
explique : « Bien que nos personnages soient des ennemis jurés, ils savent être des compatriotes quand la situation l’exige. Dans le premier opus, Arnold faisait juste un caméo. Cette fois, Trench vient nous épauler ! Son rôle a été épaissi et c’est la première fois que nous tournons vraiment ensemble, cela ne nous était jamais arrivé depuis toutes ces années. Mais ça valait le coup d’attendre. Nos styles sont différents, ce qui crée un contraste intéressant. Arnold et moi approchons nos rôles différemment mais nous partageons le même objectif : divertir le public. »

Le légendaire acteur spécialiste des arts martiaux s’est également joint au casting d’EXPENDABLES 2 UNITÉ SPÉCIALE dans le rôle de Booker. Ce nom est un clin d’œil au film LE COMMANDO DES TIGRES NOIRS de 1978 dans lequel incarnait un personnage nommé John T. Booker. Dans ce film comme dans EXPENDABLES 2 UNITÉ SPÉCIALE, l’acteur joue un militaire à la retraite engagé dans une mission de sauvetage de ses anciens camarades. note : « Chuck ne tourne plus de films mais il a accepté de nous rejoindre sur celui-ci. Son personnage surgit mystérieusement de nulle part pour nous sauver la mise. Nous l’appelons Loup Solitaire. Il est là quand vous avez besoin de lui, puis il disparaît. »
Il poursuit : « Il a fallu du temps pour convaincre Chuck de nous rejoindre. Il est très exigeant en matière de scénario et il voulait être sûr que le film ne tombe pas dans une ultra violence gratuite qui déplairait à son public. Lorsqu’il a compris qu’il s’agissait avant tout d’un film d’action et d’aventures et non d’un immense bain de sang, il a accepté. »

Profondément ancré dans la culture populaire, l’acteur est le sujet d’une multitude de « faits » extraordinaires imaginés par ses fans dont plus d’un demi-million circulent sur Internet. Quand l’acteur est descendu d’avion à Sofia, l’équipe du film en a profité pour inventer affectueusement un nouveau fait : « ne vient pas voir la Bulgarie. C’est la Bulgarie qui vient voir ».

Mais un grand film d’action et d’aventures ne serait rien sans un méchant impitoyable et charismatique. Dans EXPENDABLES 2 UNITÉ SPÉCIALE, le rôle de Jean Vilain a été confié à . explique : « Les gens ne l’ont jamais vu dans un tel rôle. D’habitude, il joue les héros et je pense que les spectateurs seront un peu surpris par son personnage, un type sans peur et prêt à tout pour nous anéantir, y compris à se détruire lui-même. À la fin, un duel sans merci s’engage entre nous. Nous sommes deux poids lourds que vous n’auriez jamais cru voir s’affronter. Deux types à qui l’on demande de montrer une fois pour toutes ce qu’ils ont dans le ventre ! »

De nouveaux acteurs ont aussi rejoint la distribution. explique : « joue Billy The Kid, un sniper de renommée internationale, héros extraordinaire du conflit en Afghanistan mais finalement désenchanté après que la médaille d’honneur lui a été refusée. Billy se joint à l’équipe des Expendables mais il comprend vite que ça ne lui plaît pas. Néanmoins, il accepte cette seule et unique mission. Il a hâte de retourner chez lui auprès de sa fiancée et de reprendre une vie normale. Les membres du groupe l’envient un peu car aucun d’entre eux n’a jamais connu de vie rangée. Mon personnage, Barney, le comprend. À un moment, il lui dit : « Si c’était à refaire, je ne voudrais pas devenir l’homme que je suis. »
révèle : « Un événement survient qui déclenche toute l’intrigue du film, et la vengeance. Notre équipe décide de traquer les responsables et la situation bascule de façon imprévisible. Liam joue magnifiquement son rôle. À un moment, Barney demande : « Pourquoi ceux qui méritent de vivre et qui tiennent à la vie meurent-ils alors que ceux qui mériteraient de mourir sont toujours là ? »

Avec autant de superstars au casting, EXPENDABLES 2 UNITÉ SPÉCIALE a placé la barre très haut. raconte : « Le plateau était rempli de mâles dominants. Personne ne voulait se laisser surpasser par les autres. Même après une journée de douze heures, chacun donnait le meilleur de lui-même face à la caméra. Tous ont effectué un travail remarquable. Les scènes et les dialogues ont été conçus pour épouser la personnalité de chacun. Le public va prendre un plaisir immense à voir coexister des profils aussi multiples. »
intervient : « Un esprit de compétition très sain régnait sur le plateau. Il ne s’agissait pas simplement de physique, mais aussi de jeu. Chacun voulait briller parmi les autres acteurs. Évidemment, avec des acteurs comme Sly, Arnold, , , , Van Damme, Randy, Terry, Scott et tous les autres, la concurrence a été très sympa. Je dirais même qu’elle a permis d’augmenter la qualité de notre travail. »

Pour créer son équipe de mercenaires les plus populaires du monde, s’est originellement inspiré de films comme LES DOUZE SALOPARDS, LA HORDE SAUVAGE et LES CHIENS DE GUERRE, des œuvres à l’action brute et aux personnages rudes et sympathiques.
Stallone déclare : « Ces types nous renvoient à une époque où les héros populaires étaient des personnages de chair et d’os. Ils n’avaient pas d’autre talent que celui de vouloir survivre et sortir victorieux, même s’ils devaient y laisser la vie. C’est quelque chose qui nous parle à tous. Des hommes viennent au secours d’autres hommes. Les Expendables mettent leur vie en jeu pour défendre une cause. Ils ne jouent pas aux super-héros avec leurs superpouvoirs. »

À propos du casting, remarque : « Faire coexister autant de héros d’action dans un seul film est une tentative risquée qui pouvait s’avérer explosive. Mais ce grand rassemblement était une condition sine qua non du projet. Chacun possède son propre public et un parcours de vie différent. Certains viennent du catch, d’autres des arts martiaux et d’autres encore sont acteurs depuis très longtemps. »
ajoute : « Sylvester a eu la brillante idée de rassembler ces différentes personnalités « à l’ancienne » en une même équipe. Cela m’évoque LES DOUZE SALOPARDS. L’action qu’on y voit est réelle, il y a de vraies cascades et de vrais combats. Je pense que c’est un genre de film que les gens n’ont pas vu depuis longtemps. Même si EXPENDABLES 2 UNITÉ SPÉCIALE est un clin d’œil au passé, son concept est vraiment plein de fraîcheur. »
confie : « Arriver sur le plateau aux aurores et voir sur la feuille de service le panthéon des héros d’action, et mon nom juxtaposé aux leurs, a été une expérience vraiment extraordinaire – , , … C’était un immense privilège. »
confie : « Parfois, je sortais de mon rôle et je devenais un peu spectateur du plateau. Je me disais : « Mon Dieu, ici nous avons le Terminator et par là John McClane... » Notre rassemblement de stars avait été orchestré dans les moindres détails. Les réunir nous a demandé des années de préparation. Mais ça valait la peine d’attendre ! »
ajoute : « Quand vous voyez la feuille de service avec la liste des acteurs, vous avez envie de l’encadrer et de l’accrocher au mur. Je suis persuadé que beaucoup d’acteurs et de techniciens l’ont fait. Qui sait si un tel rassemblement arrivera encore ? J’ai été honoré de faire partie de cette aventure après vingt-cinq ans dans le métier. »

Réalisateur du premier volet, EXPENDABLES : UNITÉ SPÉCIALE, a cette fois laissé les commandes à , à qui l’on doit LES AILES DE L’ENFER, LE DÉSHONNEUR D’ELISABETH CAMPBELL, LE FLINGUEUR, et LARA CROFT : TOMB RAIDER.
commente : « Je suis heureux d’avoir laissé les rênes à . J’ai pu ainsi me consacrer entièrement à l’écriture du film, ce qui m’a notamment permis d’étoffer mon personnage de Barney Ross. Simon est un merveilleux réalisateur. Nous sommes heureux d’avoir fait appel à ses services.

EXPENDABLES 2 UNITÉ SPÉCIALE a davantage d’envergure, l’histoire est plus développée et les scènes d’action sont bien supérieures à celles du premier épisode. Rien que la scène d’ouverture est bluffante ! Nous avons compris ce qui a fonctionné ou pas dans le premier volet. En charge de la réalisation du film, je n’aurais pas pu occuper toutes ces fonctions à la fois et obtenir l’ampleur désirée. Le résultat est vraiment énorme. »
commente : « est un authentique « action man » mais c’est aussi un excellent scénariste. L’univers EXPENDABLES regorge de personnages fascinants. Quant à , c’est un réalisateur très intelligent. Je dirais même un génie. À Hong Kong, nous tournons nos films beaucoup plus rapidement qu’aux États-Unis. Les productions américaines laissent davantage de temps aux acteurs. J’ai apprécié que me donne l’opportunité de choisir les différents styles de combat auxquels nous nous sommes livrés. Travailler avec lui a été un immense plaisir. »
ajoute : « Pour avoir travaillé avec sur LE FLINGUEUR, je peux dire que c’est un réalisateur aux talents multiples et un maître dans le cinéma d’action ambitieux. »

Héros d'Action, héros d'exception

Juste avant de tourner la scène finale qui oppose son personnage à celui de , s’est interrogé sur la définition du héros de film d’action. « Quelles sont les qualités d’un grand héros d’action ? Ce n’est pas une affaire de muscles ni de capacités athlétiques. Je pense que le public doit pouvoir s’identifier au héros. Celui-ci doit être accessible, palpable et concret. Il doit peut-être même présenter des défauts. Le héros doit appartenir au public. Les spectateurs doivent le soutenir à travers les épreuves. Je crois vraiment qu’on mesure la popularité d’une star du cinéma d’action à la capacité qu’a le public à l’épauler mentalement. »

Sur les lieux de l'action

Le tournage d’Expendables 2 : Unité Spéciale a débuté en Bulgarie à la fin de l’année 2011 et s’est achevé à Hong Kong et à La Nouvelle-Orléans début 2012.
Située au sud de l’Europe, aux frontières de la Roumanie, de la Serbie, de la Macédoine, de la Grèce, de la Turquie et au bord de la mer Noire, la Bulgarie a offert à , et à toute l’équipe une grande variété de lieux de tournage, depuis de surprenantes grottes secrètes jusqu’à des montagnes densément boisées. La production a d’abord établi un campement à l’intérieur des terres et les stars ont commencé à tourner dans un village typique des Balkans totalement épargné par le temps.