CommeAuCinema

Notes de Prod. : Félins

    en DVD le 05 Juin 2012

Disneynature

Disneynature est le nouveau label de production de films des studios Walt Disney basé à Paris, crée et dirigé par Jean-François Camilleri.

Ce label a pour vocation de produire de grands films sur la nature. Il célèbre sur grand écran les merveilles du monde dans lequel nous vivons et nous fait voyager jusqu'aux lieux les plus reculés de la planète pour captiver les publics du monde entier avec des histoires inventées par la nature.

En travaillant avec les meilleurs réalisateurs et producteurs du monde, Disneynature prend le parti de la qualité sur grand écran. Images inédites, utilisation des dernières techniques, importance donnée à la musique, sont autant de critères qui permettront aux films Disneynature de renouveler le genre du film animalier. En présentant des histoires superbes et passionnantes, les films Disneynature permettront au public de mieux comprendre son environnement. Et c’est en comprenant un peu mieux sa planète que le spectateur pourra l’aimer et peut être la protéger.

La force de la nature

La nature à son état sauvage éveille chez l’homme quelque chose d’extrêmement émouvant : l’inexorable lutte pour la survie au quotidien d’une espèce sur l’autre, le corps-à-corps pour défendre le territoire, l’hostilité des milieux et la rigidité du climat, le confrontent à la grande « chaîne du vivant » en lui rappelant à la fois sa fragilité et son instinct de survie. La vérité des images tournées avec ces grands félins est bouleversante tant elle nous rapproche de leur mode de vie, de leurs dynamiques de groupe, de leurs conflits tout comme de leurs émotions les plus profondes. Avec force et justesse, félins nous révèle la beauté de la nature. Sans artifice ni scenario, la nature a offert aux réalisateurs une histoire extraordinaire, une histoire qui se produit tous les jours sous le ciel du Kenya mais dont peu d’entre nous peuvent faire l’expérience. Nous saluons vivement la sortie de ce film auquel le WWf france s’associe avec cœur. Les enjeux de la préservation et du repeuplement des lions et guépards sont multiples et nous sommes certains que la force et la beauté de ces créatures ne manqueront pas d’éveiller l’intérêt des spectateurs à leur égard. Le courage quotidien dont font preuve ces mères de famille inspirera naturellement chacun d’entre nous dans nos combats. Protéger le vivant, c’est construire un futur où l’homme et la nature vivront en harmonie.

Serge Orru, Directeur générale de WWF France

Note d'intention

À l’origine de Félins, il y a une volonté : celle de raconter une histoire unique, dans des décors majestueux, mettant en scène des acteurs charismatiques, forts et faibles à la fois, drôles et émouvants, sauvages et familiers. Entre thriller et comédie dramatique. Un vrai film de cinéma en somme. à l’origine de félins, il y a aussi un homme, , réalisateur de génie, capitaine d’équipe aguerri, à l’expérience sans nulle autre pareille lorsqu’il s’agit de raconter le Kenya et ses félins. La paire qu’il décide alors de former avec devient un gage de qualité et l’assurance que le film sera l'un des meilleurs réalisés sur cet univers. Après trois ans de travail intensif et plusieurs centaines d’heures de rush, nous avons la chance d’avoir le film dont nous rêvions : un mélange d’histoires, un film chorale à sa manière, des personnages attachants qui grandissent sous le regard des spectateurs, un voyage au cœur de l’émotion et des drames quotidiens de la savane. Le premier film d’un nouveau genre de documentaire animalier. Un vrai film de cinéma en somme, un de ces films que la nature nous offre et qui nous permet de faire un fabuleux voyage immobile au cœur de l’Afrique, une pause idéale dans notre quotidien. Bon film, bon voyage.

Jean-François Camilleri, Président Disneynature

Rencontre avec Pascal Elbé - Narrateur

Comédien, réalisateur, scénariste, Pascal Elbé s’est rapidement imposé comme l’une des personnalités les plus marquantes du cinéma d’aujourd’hui. Le grand public le découvre dans le film de Michel Boujenah, Père Et Fils, qu’il a coécrit et dans lequel il incarne l’un des fils de Philippe Noiret. Ce premier succès lui vaudra le César du meilleur espoir masculin. Il enchaîne ensuite des rôles très variés qui révèlent son large registre dans des films comme Tout Pour Plaire de Cécile Telerman, L'Amour Aux Trousses de Philippe De Chauveron, le cactus de Gérard Bitton et Michel Munz, Les Mauvais Joueurs de Frédéric Balekdjian, Mauvaise Foi de Roschdy Zem, Le Dernier Gang d’Ariel Zeitoun, Comme Les Autres de Vincent Garenq, Un Coeur Simple de Marion Laine, Romaine Par Moins 30 d’Agnès Obadia, 3 Amis pour lequel il retrouve Michel Boujenah ou R.i.f. de Franck Mancuso. C’est en 2009 que Pascal Elbé est passé à la réalisation avec Tête De Turc, dont il est également interprète

Note de Production

Réalisé par deux maîtres du cinéma animalier, et , Félins nous dévoile les aventures aussi palpitantes qu’émouvantes des maîtres de la savane africaine, ces fauves qui risquent leur vie pour protéger leur famille. Le film a nécessité plus de deux ans de tournage et un matériel révolutionnaire pour capter sans aucun artifice la vie intime de ces familles dans leur spectaculaire environnement. Félins est un hymne à la vie plein d’humour et d’émotion, qui suit au plus près quelques-uns des animaux les plus fascinants. Entièrement tourné dans la réserve naturelle du Masai Mara, le film est l’occasion de découvrir comme jamais la saga de ces magnifiques animaux et les liens bouleversants qui les unissent. , coréalisateur de félins, confie : « Travailler avec Disneynature pour le cinéma a été une expérience formidable.

Une aventure taillée pour grand écran

Au cœur des terres de l’Afrique se cache un paradis perdu, un havre abritant le plus grand nombre d’animaux sauvages sur la planète. Ici, les félins sont rois et leurs liens familiaux sont indéfectibles. Toutefois, protéger les siens n’est pas chose aisée. L’environnement est hostile, les conditions de vie éprouvantes et les alentours cernés de rivaux affamés. La violence règne en maître.

Les lieux du tournage

La république du Kenya s’étend le long de l’équateur, à l’est de l’Afrique. Elle est limitrophe de l’Ethiopie et du Soudan, de la Somalie à l’est, de l’Ouganda à l’ouest et de la Tanzanie au sud-ouest. Sa côte sud-est est baignée par l’océan Indien. La population s’élève approximativement à quarante millions d’habitants. Le pays tient son nom du mont Kenya, le second plus haut sommet d’Afrique, un lieu traditionnellement considéré comme sacré. Le Kenya a été une base militaire britannique importante durant les deux guerres mondiales. Le pays a gagné son indépendance en 1963 avant de se proclamer république un an plus tard. Avec trois millions d’habitants, sa capitale Nairobi est de loin la plus grande ville du pays. Aujourd’hui, l’économie du pays repose avant tout sur un tourisme florissant, sur l’agriculture et sur les secteurs ouvriers et industriels. La vallée du Grand Rift est une vaste zone géologique qui s’étend sur plus de 6000 kilomètres depuis le nord de la Syrie jusqu’à l’embouchure du Zambèze au Mozambique. Le Masai Mara, région du Sud-Ouest du Kenya, se trouve au bord de cette vallée, dans sa partie sud. Les félins du film vivent dans la réserve nationale du Masai Mara, située à la frontière de la Tanzanie, à environ 200 kilomètres de la capitale, Nairobi. Jean-François Camilleri observe : « Là-bas, on a la sensation de se retrouver à l’aube du monde. Rien ne semble avoir changé depuis des millions d’années.

Félins en Famille

Les relations familiales sont au cœur de félins. Malgré les dangers liés à la vie dans la savane, mères, filles, pères et frères trouvent le moyen de vivre tous ensemble. L’intensité des situations et des émotions de la vie sauvage correspond parfaitement à ce que le public aime voir sur le grand écran. Le réalisateur déclare : « Un grand film suppose de grands rôles, et les fauves africains sont de véritables héros qui traversent des épreuves d’une extraordinaire intensité dramatique. Ce sont des stars de cinéma en puissance ! Dans ce film, nous avons pu montrer la vraie vie d’un « roi lion » avec autant d’émotion, d’humour et de rebondissements que dans n’importe quel film hollywoodien. » Néanmoins, effectuer un tel « casting » est une chose que même Hollywood n’a jamais faite. Les créateurs du film n’avaient de prise ni sur le scénario, ni sur les personnages. En partant d’une réelle connaissance de la région, des animaux et des pièges qui les entouraient, l’équipe a dû évaluer quels animaux pourraient constituer les protagonistes les plus intéressants. , réalisateur, explique : « Nous voulions capter les aventures les plus passionnantes.

C’est pourquoi le choix des animaux était notre mission la plus difficile. Une fois décidés sur un félin, nous devions le suivre jusqu’au bout du tournage. Dans le rôle du guépard, il nous fallait une femelle assez mature et assez vigoureuse pour avoir une chance de la voir élever ses petits jusqu’à l’âge adulte. » ajoute : « Pour les lions, nous cherchions une troupe légèrement atypique. Il fallait qu’une aventure puisse naître de ce groupe. Et nous avons finalement trouvé notre « troupe de la rivière. »

Héros et Héroïnes

Mara est un lionceau femelle de six mois entièrement dévouée à sa mère, layla. Curieuse, elle passe ses journées à faire des câlins et à jouer avec les siens - un groupe nommé « la troupe de la rivière ». Sa mère, Layla, est une lionne expérimentée et Mara compte bien suivre ses traces. Mais elle doit apprendre vite car la blessure de sa mère commence à la ralentir. L’avenir de Mara est en jeu et sa loyauté envers Layla est mise à l’épreuve.

Être au bon endroit, au bon moment

Patience, technique et expérience ont été les maîtres mots du tournage. Les fascinantes images du film sont le fruit d’un travail d’équipe, de recherches et d’expérimentation. Les obtenir a nécessité une détermination sans faille. explique : « Le Masai Mara vous offre toutes les chances de capturer la vie sauvage, mais une fois les animaux choisis, la tâche s’est avérée souvent décourageante. La patience s’est imposée comme une vertu indispensable. En deux ans et demi de tournage, une vingtaine de jours seulement nous ont offert des événements extraordinaires. Des semaines entières passaient sans que l’on ait pu relever quoi que ce soit d’intéressant. Durant des jours, nous ne retrouvions pas la moindre trace des félins choisis. On roulait constamment, on s’arrêtait, on scrutait le flanc des collines aux jumelles. La nuit, les lions peuvent parcourir de longues distances et s’éloigner à des kilomètres. La multiplication des jours de recherche sans succès a parfois éprouvé notre moral. »

Au nom de l’authenticité

Les réalisateurs et voulaient absolument montrer la réalité du comportement animal. précise : « Il n’était pas question de tendre vers l’anthropomorphisme pour les rendre plus intéressants. » Dans un souci de rigueur scientifique, les réalisateurs ont engagé l’une des plus éminentes expertes au monde en matière de fauves, Sarah Durant, membre de la Zoological Society of London. Le docteur Durant a travaillé en Tanzanie durant dix-neuf ans, étudiant les guépards et luttant pour la protection des grands carnivores d’Afrique, des animaux essentiels à la survie des fragiles écosystèmes subsistant sur le continent.

Sérénade pour la savane

Nicholas Hooper possédait toutes les qualités pour composer la musique de félins. Le compositeur a toujours aimé la nature, l’histoire naturelle, et sa capacité à composer des musiques aussi dramatiques qu’expressives pour des films à grand spectacle n’est plus à démontrer. Le défi était de taille : écrire une bande-son capable d’expliquer, d’accompagner et d’intensifier l’action à l’image. Il fallait donner une voix aux animaux, exprimer leur vie intérieure - des sentiments muets mais complexes. Nicholas Hooper explique : « Je voulais que la musique soit à la hauteur de l’intensité dramatique de ce qui se déroule sur l’écran, et que le film résonne comme une symphonie.

Les Félins : Carte d’identité

Le lion

Nom latin : Panthera Leo Il existe cinq sous-espèces de lions : d’Angola, d’Asie, des Massaïs, du Sénégal et du Transvaal. Du sud du Sahara jusqu’en Afrique du Sud, les lions sont dispersés sur de vastes territoires. En Asie, ils sont très peu nombreux et on les trouve principalement dans le parc national de Gir, en Inde. Le plus souvent, leslions préfèrent les déserts, la savane boisée ou les prairies (comme au Masai Mara).