Notes de Prod. : H2G2 : Le Guide du voyageur galactique

    en DVD le 15 Mars 2006

Note de production

Inspirée par la créativité sidérale de , la version cinéma du guide du voyageur galactique rend hommage à l'insolence et à l'inventivité qui ont fait de cette histoire un intemporel monument du génie humain une fois qu'il a bien chauffé. En utilisant un mélange d'effets spéciaux et des techniques qui ont fait leurs preuves depuis le début du cinéma, le film entraîne les spectateurs, qu'ils soient fans de toujours ou novices, hors de la réalité quotidienne, dans un univers alternatif qui obéit à ses propres règles. , un des producteurs explique : "Nous avons toujours eu le sentiment que H2g2 : Le Guide Du Voyageur Galactique pourrait être au film de science-fiction ce qu'a été Austin Power à James Bond : une tendre parodie, mais aussi une incroyable aventure par elle-même. Cette version inédite de l'histoire de rend hommage à sa créativité tout en offrant un exceptionnel moment d'aventure et de découverte à une nouvelle génération, qui va découvrir tout l'humour et l'originalité du H2g2 : Le Guide Du Voyageur Galactique pour la première fois."

Avec l'avénement du cinéma numérique, Adams a vu son oeuvre délirante commencer à influencer un tout nouveau genre de films hollywoodiens. Pendant presque vingt ans, il s'est battu avec l'écriture d'un scénario. Et finalement, en 1998, il signe un contrat avec Disney, mais très peu de temps après avoir fini la seconde mouture, il décéde d'une crise cardiaque.

Les scientifiques aiment Douglas Adams

est propulsé dans les hautes sphères du monde littéraire. Son livre devient un best-seller et il écrit par la suite quatre autres livres, plus de 15 millions d'exemplaires de la série sont vendus de son vivant. Cette série n'est pas qu'un best-seller : elle est devenue un phénoméne de culture. Les fans en parlent et débattent entre eux. Des inventions à l'humour, tout est passé au crible, même les scientifiques de renommée mondiale comme le darwiniste Richard Dawkins ou le physicien théoricien Stephen Hawking en parlent, et des météorites portent le nom de . D'ailleurs l'auteur est un visionnaire : il est l'un des premier adepte de l'Internet et du multimédia. Il a aussi créer des jeux interactifs pour ordinateur et s'est même lancé dans la protection d'espèces menacées.
Marvin, le robot dépressif
Marvin, l'androïde paranoïde, est depuis toujours l'un des personnages emblématiques du livre. Ce robot a été fabriqué par la Compagnie Cybernétique de Sirius dans le cadre d'un programme de création d'androïdes équipés d'un dispositif de "Profil de Personnalité Authentique". Malheureusement, la programmation de Marvin intègre des bizarreries bien humaines qui en font un être malheureux. Le regard pessimiste que porte le robot sur la vie a trouvé echo chez des millions de gens : par exemple Radiohead a écrit une chanson "Paranoid Android" en hommage à ce robot. , dans ses livres avait doté Marvin "d'un cerveau de la capacité d'une planète". Le chef décorateur Joel Collins a donc conçu un costume avec une énorme tête robotique qui retombe sur son cou en une expression perpétuellement affligée. Il a décidé que Marvin devait être petit et trop mignon pour broyer tant de noir.