Genres : Science-Fiction, Aventure - Durée : 2H22 mn
Sortie en salles le 21 Mars 2012 - en VOD/DVD le 18 Août 2012
Presse ★★★
Spectateurs ★★★

A la recherche des participants aux Hunger Games

Dès qu’il a été question d’une version cinématographique de « Hunger Games », les spéculations sur le casting sont allées bon train, jusqu’à devenir un véritable phénomène sur Internet. Au milieu de cette agitation, l’équipe a commencé à réaliser à quel point les fans du livre étaient investis et voulaient voir un film auquel ils pourraient croire sur grand écran. déclare : « Il est devenu évident que chaque lecteur du livre avait sa propre idée de qui devrait incarner Katniss, Gale ou Peeta. Cela prouve l’attachement des gens à cette histoire, et j’ai trouvé cela incroyablement motivant. »
La productrice ajoute : « Les gens avaient vraiment un avis tranché à propos des acteurs qui devraient interpréter les rôles. Cela nous a évidemment mis beaucoup de pression. Mais je suis pareille lorsque j’aime un livre – je refuse que qui que ce soit le gâche. Du coup, lorsque nous avons entamé le casting, nous avons énormément discuté du fait de retrouver l’essence de ces personnages chez les acteurs. On peut créer plein de choses différentes sur un écran, mais on ne peut pas créer cette essence. Il faut aller la chercher. »

Katniss et le District 12

Le casting a commencé par le personnage le plus difficile de tous, cette jeune fille née dans la poussière et la saleté du district du charbon de Panem qui s’élève pour devenir une héroïne rebelle symbolique : Katniss Everdeen. Elle est peut-être issue du peuple, mais Katniss est tout sauf une fille simple. Poussée par des circonstances difficiles, elle peut parfois se montrer froide et calculatrice mais au fond, elle est dévouée et loyale. À tout juste 16 ans, elle cherche encore à définir quels sont ses idéaux et ce que signifient les notions d’amour et d’amour propre… dans un monde où de tels concepts sont quasiment impossibles.
explique : « Katniss est une survivante féroce et indépendante. C’est une chasseuse, une sportive et elle tire à l’arc. Quand l’histoire débute, elle a déjà de fantastiques capacités qu’elle a développées pour protéger et s’occuper de sa famille. Plus important encore, c’est quelqu’un qui finit par connaître sa propre vérité. Avec Suzanne, nous avons parlé du fait qu’elle est un peu comme Jeanne d’Arc : elle ne peut pas supporter les tyrans, ce qui lui donne, au bout du compte, le courage de défier le Capitole. »
Le producteur exécutif observe : « Au cours des Jeux, Katniss est confrontée à des questions importantes, pas uniquement sur sa survie, mais aussi sur sa capacité à aimer. En est-elle capable ? Qui aime-t-elle ? Elle gagne une force remarquable mais s’épanouit aussi en tant qu’être humain. »
De jeunes actrices du monde entier convoitaient ce rôle, mais les recherches ont cessé lorsque et les responsables de Lionsgate ont rencontré , nommée à l’Oscar pour son incroyable interprétation d’une fille protégeant sa famille dans le thriller indépendant à petit budget de Debra Granik, WINTER’S BONE. elle-même a donné sa bénédiction à l’actrice. Au début, la romancière avoue avoir eu une certaine appréhension à l’idée que personne ne puisse incarner la Katniss qu’elle avait imaginée. Mais a balayé ces inquiétudes. Dans une lettre aux lecteurs d’Entertainment Weekly, a écrit : « Lors de sa remarquable audition, j’ai vu en Jennifer toutes les qualités essentielles qui sont nécessaires pour jouer Katniss. J’ai vu une fille possédant la rage indispensable pour tirer une flèche en direction des Gamemakers ; une fille capable de protéger les autres, et de faire de Rue son alliée ; une fille qui a conquis les cœurs de Peeta et Gale alors même qu’elle a fait de son mieux pour éviter toute émotion pouvant mener à une histoire d’amour. Et par-dessus tout, j’ai su que cette fille pouvait brandir cette poignée de baies et inciter les districts vaincus de Panem à se révolter. Je pense que c’était la question essentielle pour moi.
Pouvait-elle inspirer une rébellion de façon crédible ? Projetait-elle cette force, cette attitude de défi et cette intelligence nécessaires pour qu’on la suive dans une guerre certaine ? Pour moi, la réponse était oui. Jennifer est tout simplement une actrice incroyable, vraiment puissante, vulnérable, belle, impitoyable et courageuse. Je n’avais jamais imaginé qu’on trouverait quelqu’un d’aussi extraordinaire pour le rôle. J’ai vraiment hâte que tout le monde la voie jouer Katniss. » se souvient : « J’ai eu l’impression d’avoir trouvé la seule personne au monde qui puisse jouer Katniss. J’ai travaillé avec de nombreux acteurs extraordinaires mais à mon avis, il n’y a qu’une Jennnifer par génération. Elle a un talent incroyable et elle apporte tellement de qualités brutes et vraies au personnage, depuis sa sportivité naturelle jusqu’à sa puissance émotionnelle… Je peux toujours imaginer des versions différentes des films que je réalise, mais je ne peux pas imaginer une version de celui-ci sans Jen. »
ajoute : « Lors de son audition, Jen a volé la vedette. Il y a tout de suite eu de la force, de l’intensité et de la certitude dans sa prestation. Certaines personnes savent être féroces, d’autres tendres, Jen parvient à allier les deux. » confie : « Une chose m’a instantanément séduite chez Katniss : sa force. Je suis toujours attirée par les personnages qui ont de la force, parce que je voudrais être comme cela. C’est une fille qui porte le monde sur ses épaules et devient une sorte de Jeanne d’Arc futuriste. J’avais tellement de respect pour les livres et pour le personnage que j’aurais tout fait pour le mettre correctement en valeur. J’ai aussi adoré que Gary comprenne qu’il ne s’agissait pas d’un film dans lequel Katniss a l’air cool avec son arc et ses flèches : c’est l’histoire d’une fille qui a le cœur brisé par tout ce qu’elle doit accomplir. « Il y a une pression très forte lorsqu’on joue un personnage que tant de gens adorent, mais j’avais l’esprit tranquille parce que j’ai fait du mieux que j’ai pu. Je savais qu’il y avait un groupe de gens talentueux décidés à faire le meilleur film possible, et c’est en cela que j’ai cru. »

Après , il fallait trouver le garçon avec lequel elle forme un duo dans les Jeux : le Tribut Peeta Mellark, qui éprouve secrètement des sentiments pour Katniss depuis longtemps mais ignore s’il peut lui faire confiance. C’est , plus connu pour ses rôles dans TOUT VA BIEN ! THE KIDS ARE ALL RIGHT de Lisa Cholodenko et LE SECRET DE TERABITHIA réalisé par Gabor Csupo, qui endosse le rôle de Peeta. Et une fois de plus, a immédiatement été certain de son choix.
Il raconte : « C’était incroyablement clair avec Josh. Il est arrivé et a été capable d’exprimer tout ce que nous ressentions chez le personnage. Il a dit : « Peeta peut désarmer le monde grâce à son charme, mais il sait qui il aime et a toujours aimé : Katniss. Il l’aime tellement intensément qu’elle est la seule personne pour laquelle il donnerait tout ». Après ça, je me suis dit que j’avais trouvé Peeta et que maintenant, je pouvais faire ce film. »
a également été emballée par le casting. Elle confiait dans Entertainment Weekly : « Si Josh avait eu la peau violette et des ailes de deux mètres, j’aurais quand même dit : « Prenez-le ! On s’arrangera avec les ailes ! » tellement il était doué. »
se souvient : « À la minute où j’ai commencé à lire le livre, je me suis senti lié au personnage de Peeta. Je n’avais jamais vu un personnage qui me ressemble autant humainement. Son autodérision, sa vision de la vie et le fait qu’il veuille rester fidèle à ce qu’il est par tous les moyens, sont des choses qui ont un véritable écho dans ma propre vie. J’ai beaucoup aimé Peeta dès le début. » Quand les Hunger Games commencent, l’objectif de Peeta devient encore plus clair. L’acteur explique : « Son but est de s’assurer que Katniss survive. Sa plus grande qualité est sa capacité à parler avec les gens, à négocier et à manipuler, et il n’utilise pas cette qualité en calculateur, mais pour protéger Katniss. »
Cela a été facile pour , étant donné ses relations avec . Il déclare : « Pour moi, Jen incarne parfaitement cette jeune femme qui trouve la force de s’assumer et de prendre soin des gens qui l’entourent. Elle est à la fois dure et vulnérable, c’est magnifique et vraiment sincère. »

C’est l’acteur australien qui joue le meilleur ami de longue date de Katniss dans le District 12. Lui aussi est arrivé sur le tournage avec une idée précise de son personnage. L’acteur déclare : « Gale est un garçon bien mais déterminé qui voue une véritable haine au Capitole. Il déteste tout ce qu’il représente, tout ce qu’il fait endurer au peuple. Et pour lui, les Hunger Games sont vraiment très injustes. Avec Katniss, ils ont toujours eu l’impression qu’ils étaient la clé l’un de l’autre pour échapper au monde épouvantable dans lequel ils vivent. Mais quand Katniss est sélectionnée pour les Hunger Games, il est obligé d’assister à ce qui se passe avec Peeta, et il se demande par qui, de Peeta ou de lui, elle est attirée. »
commente : « Assembler le casting de HUNGER GAMES a été comme réunir les pièces d’un immense puzzle, et Liam dans le rôle de Gale a été l’une de ces pièces ajustée à la perfection. Il a une présence physique tellement forte et une sorte de qualité héroïque naturelle, qui illustre tout à fait ce qu’est Gale dans le livre. »

C’est aussi dans le District 12 que vit la personne qui alimente l’instinct de survie de Katniss : Primrose, la petite sœur que Katniss a juré de toujours protéger et dont elle a pris la place aux Hunger Games. Durant les auditions, a tout de suite été impressionné par , une jeune fille de 11 ans originaire d’Albuquerque au Nouveau-Mexique. Le réalisateur commente : « Willow a été une trouvaille merveilleuse, j’ai été stupéfait de découvrir qu’une fille de son âge pouvait avoir autant de talent. » La jeune actrice déclare : « Prim a une vie très difficile et pourtant elle est toujours très serviable et très gentille avec sa sœur. »

Quand Katniss est envoyée au Capitole, Primrose est laissée aux soins de sa mère, veuve et traumatisée, qui finit par sortir de sa torpeur. Mme Everdeen est incarnée par , l’actrice irlandaise vue dans « Deadwood », « Lost : Les disparus » et « Sons of Anarchy ». Elle raconte : « Gary a rassemblé une distribution géniale. Pour lui, chaque détail est précieux et c’est ce genre de chose que les acteurs adorent : une toile tissée avec tant de précision et de cohérence qu’elle vous permet d’explorer les liens les plus ténus entre les choses et les personnages. J’ai trouvé cela passionnant de voir ces gens, qui prennent tant à cœur ce qu’ils font, donner vie à ce livre phénoménal. »

L’équipe de Katniss

Lorsque Katniss et Peeta sont embarqués vers le Capitole pour les Jeux, ils sont pris en charge par une équipe chargée de les transformer à la fois en superstars de la télévision et en habiles combattants. Toute la transformation est supervisée par Effie Trinket, leur « hôtesse-à-tout-faire » et responsable des relations publiques, une femme à l’allure voyante, assez désespérée au fond d’elle-même. Pour interpréter Effie, a choisi . Le réalisateur avait collaboré avec elle sur PUR SANG : LA LÉGENDE DE SEABISCUIT, mais elle a attiré son attention pour le rôle d’Effie en lui écrivant une lettre passionnée dans laquelle elle lui demandait le rôle.
L’actrice se souvient : « J’avais lu le livre dès sa publication et en étais immédiatement tombée amoureuse. J’ai appelé toutes les personnes que je connaissais quand j’ai appris qu’ils en faisaient un film. C’était un de mes rêves d’en faire partie dès le départ, et j’étais certaine de pouvoir jouer Effie. » a été impressionné par son enthousiasme mais a continué son rigoureux processus d’auditions habituel, et envisagé de nombreuses personnes pour le rôle. Mais le temps passant, le choix s’est imposé à lui. Il raconte : « J’ai vraiment pensé au rôle et à ce qu’il nécessitait. Il fallait qu’il soit joué par quelqu’un qui ait une sensibilité comique, mais en même temps qui sache faire autre chose que de la comédie. Liz a vraiment compris cela et était capable de se représenter Effie dans un contexte qui était incroyablement important pour l’histoire. »
voulait non seulement souligner le côté amusant d’Effie mais aussi sa complexité tandis qu’elle jongle entre sa position précaire au Capitole et les étranges réalités de son travail. L’actrice observe : « C’est un personnage très haut en couleur, mais selon moi elle est aussi effrayée. Elle est le premier témoin de l’oppression qui s’exerce autour d’elle, alors que la plupart des citoyens du Capitole vivent dans une bienheureuse ignorance. Mais elle est également consciente que tant que ces vies sont en jeu, son style de vie perdurera, et que si elle déplaît à qui que ce soit, on peut tout lui enlever. »

Haymitch Abernathy est un autre personnage bien-aimé que l’on trouve au Capitole. Seul survivant des Hunger Games originaire du District 12, il a aujourd’hui dépassé la quarantaine et c’est un homme amer, sarcastique et rarement sobre. Il devient le mentor officiel de Katniss et Peeta. Haymitch Abernathy pense peut-être que les Jeux ne sont qu’un spectacle et que gagner est aussi futile que perdre, pourtant, lentement mais sûrement, il devient un soutien de Katniss. Il est interprété par l’acteur nommé deux fois aux Oscars , connu pour avoir incarné des personnages variés à l’écran dans des films tels que LARRY FLYNT de Milos Forman, NO COUNTRY FOR OLD MEN – NON, CE PAYS N'EST PAS POUR LE VIEIL HOMME d’Ethan et Joel Coen, et THE MESSENGER et le récent RAMPART d’Oren Moverman.
déclare : « J’ai été séduit par le rebelle futé qui se cache derrière la façade de célébrité d’Haymitch Abernathy. On peut dire qu’il n’aime pas beaucoup l’autorité, ce à quoi je m’identifie. C’était un gamin qui a remporté les Jeux et d’un seul coup, il s’est mis à gagner de l’argent, les gens se sont montrés gentils avec lui et il a vécu dans l’opulence, mais il a découvert que c’était une escroquerie et que tout cela était absurde. Au début, il ne veut pas s’investir émotionnellement avec Katniss, parce qu’en ce qui le concerne, elle ne va pas survivre longtemps, mais le temps passant, il commence à penser que peut-être, juste peut-être, elle a une chance. »
commente : « Haymitch entre souvent en conflit avec Katniss parce qu’ils sont finalement assez semblables. Ce sont deux combattants et il ne peut s’empêcher de développer du respect pour elle. Chez le personnage de Woody, on perçoit l’homme qui a tout vu et tout vécu, qui est revenu de tout. Mais on peut aussi voir cet homme subversif, passionné qui a l’intelligence d’aider Katniss à traverser ces Jeux. »
observe : « a saisi l’aspect comique d’Haymitch mais aussi la désillusion qui est le moteur de son esprit féroce et qui va être renversée par Katniss. Il y a de la vérité et une sorte de tristesse et de colère dans l’interprétation de Woody. Bien qu’il soit extraordinairement drôle, il a aussi apporté un sous-texte vraiment intense au personnage d’Haymitch. »

Tandis qu’Haymitch s’occupe de la force et de la stratégie de Katniss, son styliste attitré, Cinna, se charge de créer son image, révélant non seulement ses dons artistiques à travers des tenues saisissantes comme la robe de la « fille du feu », mais aussi un grand cœur. C’est , rock star et acteur qui a réalisé une prestation inoubliable dans PRECIOUS, qui tient ce rôle. La productrice commente : « Nous avions besoin de quelqu’un qui puisse être fort, sexy et qui ait un charme immédiat, sans apprêt. C’est un personnage qui est beau à sa façon, une star à sa manière. Du coup, nous avons choisi quelqu’un qui est une vraie rock star dans la vie. »
explique : « J’ai trouvé le personnage fascinant. Cinna aide Katniss à créer son image et lui enseigne la façon d’attirer les spectateurs pendant les Jeux pour obtenir des sponsors. Je pense qu’il tombe amoureux de Katniss en tant que personne, et il ne veut pas seulement l’aider pour sa transformation physique, il veut aussi l’aider en tant qu’être humain. « Travailler avec a rendu cela facile. Elle joue Katniss comme quelqu’un qui sait vraiment qui elle est et pour quelqu’un de si jeune, c’est impressionnant, et c’est beau. »

Les figures du pouvoir au Capitole

À la tête du sombre pouvoir du Capitole se trouve le dictateur de Panem, le Président Corionanus Snow. Architecte des règles oppressives de la nation, il sent le danger que représente Katniss en devenant le challenger héroïque des Hunger Games. Très tôt, s’est dit qu’un acteur chevronné comme apporterait au personnage le poids et la profondeur nécessaires. Le scénariste et réalisateur observe : « Il fallait de l’envergure chez ce personnage. était capable d’apporter énormément au Président Snow en seulement quelques scènes clés. »
L’acteur dit avoir accepté le rôle pour . Il commente : « C’est un scénariste brillant. Le scénario était vraiment fascinant, et je me suis dit qu’il pourrait considérablement toucher les jeunes. C’était magnifique de travailler avec Gary, de le regarder œuvrer et d’être inspiré par lui. »

Si le Président Snow a le contrôle sur tout Panem, le sinistre génie créatif derrière les 74e Hunger Games se nomme Seneca Crane. Il est le Gamemaker attitré qui a le pouvoir de vie et de mort sur les 24 jeunes Tributs. Il est interprété par , dont est fan depuis qu’il a été acclamé pour son rôle dans AMERICAN BEAUTY de Sam Mendes. Le réalisateur déclare : « Je me suis dit que Wes pourrait créer quelque chose de vraiment intéressant avec ce personnage. Seneca est ivre de jeunesse, d’ambition et de succès et Wes révèle combien cela devient un moteur en soi.
« J’ai trouvé Seneca étonnamment complexe. En discutant avec Gary, j’ai pris conscience que ce n’était pas uniquement un méchant cynique. Il est plutôt le produit de la culture corrompue du Capitole. Il ne décide pas délibérément d’être un être humain détestable. C’est surtout un surdoué de la technologie et un showman qui s’efforce de laisser son empreinte mais qui ne prête pas vraiment attention aux conséquences de son travail. »

Deux personnages supplémentaires viennent renforcer les rangs des plus éminents habitants du Capitole : l’acteur nommé aux Oscars dans le rôle de Caesar Flickerman, le journaliste devenu intervieweur officiel des Jeux et l’acteur britannique dans le rôle de Claudius Templesmith, le présentateur télé légendaire des Hunger Games.
À propos du rôle de , déclare : « Lorsque j’ai vu Stanley affublé de sa perruque bleue être si drôle et si extrême dans le style de CABARET, c’était tellement faux et pourtant tellement juste pour le personnage ! »

Les Tributs

Dès que les Jeux commencent, Katniss doit prendre la mesure des autres Tributs, chacun d’entre eux pouvant causer sa mort. Le casting des deux douzaines de Tributs a demandé beaucoup de travail. explique : « Dans le livre, chaque Tribut a son propre rang social bien défini et sa propre apparence physique, nous avons donc été très sélectifs et les avons choisis un par un. Notre directrice de casting, Debbie Zane, est tout simplement extraordinaire pour dénicher les acteurs les plus talentueux entre 12 et 18 ans. Elle a ratissé large et s’est incroyablement appliquée. Gary et elle ont travaillé patiemment et très dur jusqu’à ce qu’on ait rassemblé la totalité du groupe. »

Les compétiteurs les plus impitoyablement dangereux sont les « Tributs de carrière », spécialement préparés et entraînés physiquement pour les Jeux depuis le jour de leur naissance. Les quatre professionnels les plus favorisés sont une source particulière d’inquiétude pour Katniss : Clove, interprétée par , Cato joué par , Glimmer campée par et Marvel incarné par . Chacun de ces personnages possède un talent particulier. , qui a récemment tenu le premier rôle du film d’horreur de Jaume Collet-Serra, ESTHER, déclare : « Clove est bien plus intelligente que beaucoup de Tributs. Ce qui est intéressant, c’est qu’elle a une apparence très girly, qu’elle aime les froufrous, mais qu’elle a aussi un côté très noir. »
, plus connu pour son rôle dans LA MONTAGNE ENSORCELÉE d'Andy Fickman, note : « Cato est très fort, physiquement et mentalement, il est impitoyable, mais je pense que tout au fond, c’était quelqu’un de bien avant qu’il n’intègre ces Jeux. »
On a pu voir dans « Les frères Scott », « Grey’s Anatomy » et « Les experts : Miami ». Pour elle, « la clé du personnage de Glimmer était de m’investir dans tout à cent dix pour cent. Glimmer considère les Jeux comme un honneur. Elle aime la célébrité, et c’est pour cela qu’elle peut représenter une grande menace. » À propos de Marvel, , qui fait ses débuts au cinéma dans HUNGER GAMES, déclare : « Je ne dirais pas qu’il a inventé l’eau chaude, mais il est enchanté d’être là et il y va à fond. »

Parmi les Tributs plus ordinaires, qui sont tout aussi terrifiés et bouleversés que Katniss, il y en a deux qui forcent immédiatement son respect : la petite Rue, tirée au sort pour les Jeux à seulement 12 ans, et la rapide et maligne Renarde. Ce sont deux jeunes actrices qui endossent ces rôles : est Rue et , la Renarde.
a donné tout ce qu’elle avait pour le rôle, se roulant dans la poussière juste avant d’être auditionnée par chez lui. La jeune actrice se souvient : « J’avais des feuilles dans les cheveux, j’étais toute sale. Gary a une très belle maison et j’avais peur de la salir en m’asseyant quelque part, du coup j’ai dégoté un petit tabouret où m’asseoir. J’étais très nerveuse.
« J’étais très attirée par Rue, qui devient l’alliée de Katniss. J’avais lu le livre quatre fois et j’avais adoré ce personnage parce qu’elle est très intelligente et très agile mais gentille. Je pense que Rue rappelle à Katniss sa petite sœur et c’est pour cela qu’elle s’y attache. »
Sur le tournage, et sont devenues très liées, ce qui a nourri leurs rôles. raconte : « Elles se sont entendues comme deux sœurs, ce qui était fantastique pour le film. Elles riaient parfois tellement que je devais leur dire d’arrêter, mais cela reflète bien la relation qui unit Katniss et Rue. »
L’une des scènes préférées de est la dernière scène de Rue, à laquelle elle a assisté sur le tournage. L’auteure raconte : « La scène est tellement importante, pas uniquement à cause de son impact émotionnel sur Katniss – Rue est en gros devenue une Primrose de substitution dans l’arène – mais parce qu’elle doit être assez forte pour déclencher les premiers murmures de la rébellion. C’était très dur pour les acteurs. Les trois enfants – Jen, Amandla et Jack – ont été formidables. T Bone Burnett a imaginé une magnifique et lancinante mélodie pour la berceuse. Et Gary, qui organisait tout cela, a magnifiquement filmé la scène. Sur le moniteur, le plan où Katniss berce Rue dans les pervenches avec la luxuriante forêt en arrière-plan, ressemblait à un charmant portrait qu’on encadrerait et qu’on exposerait dans un musée. Je me souviens qu’Amandla est venue s’assoir près de moi entre les prises et m’a demandé : « Alors, à quoi imaginais-tu que ça ressemblerait ? » et je lui ai répondu : « À ça ». Mais en fait, cela a dépassé toutes mes attentes. » Le co-Tribut de Rue, Thresh, interprété par le jeune acteur nigérian , essaye de faire attention à elle. Il déclare : « Thresh est un garçon basique du district agricole qui travaille dur, qui aime sa famille et veut simplement pouvoir la revoir. Pour lui, Rue est comme une petite sœur. Il veut la protéger, mais il sait qu’un jour viendra peut-être où il devra choisir entre sa vie et celle de Rue. Son cœur est le théâtre d’une lutte acharnée constante. »
s’est éprise de la même façon de la Renarde. Elle observe : « J’adore le fait que ce soit la plus intelligente des Tributs, c’est comme cela qu’elle s’en sort. Toute sa stratégie repose sur le fait d’éviter d’être capturée. Elle a toujours deux coups d’avance parce qu’elle pense à la seule chose à laquelle personne d’autre ne pense. »
La jeune actrice se souvient : « Au cœur de toute cette action physique, nous a toujours poussés à rester concentrés sur les émotions de nos personnages. Ce qu’il y a de génial dans le fait que ce soit Gary qui ait réalisé HUNGER GAMES, c’est qu’il a entrepris de trouver le cœur de cette histoire. Il ne s’agit pas seulement d’un film d’action flamboyant et spectaculaire. Il parle de personnes et d’idées auxquelles on pense longtemps après la fin du film. »

Les Jeux

« La seule chose plus puissante que la peur, c’est l’espoir. » - Président Coriolanus Snow

Dans les cendres de ce qui était autrefois l’Amérique du Nord, les Hunger Games annuels sont sur le point de commencer. Katniss Everdeen, 16 ans, n’a qu’une chance infime de déjouer les effroyables pronostics. Comme la majeure partie du peuple de Panem, la jeune fille vit dans l’un des douze districts réduits en esclavage, gouvernés par un Capitole entouré de mystère, qui après des décennies de chaos et de guerre, maintient aujourd’hui le peuple sous la coupe d’une dictature sévère mais décadente. Tous les ans, le jour de la Moisson, chaque district doit choisir, via un tirage au sort ou la désignation de volontaires, un garçon et une fille pour le représenter lors de ce que le Capitole considère, à sa façon tordue, comme un magnifique divertissement démontrant son total contrôle, et offrant également à la population affamée un mince espoir auquel se raccrocher. Ce sont les Hunger Games : une compétition intense et mortelle qui oppose 24 combattants adolescents qu’on appelle les Tributs, diffusée en direct à la télévision jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’un seul survivant… Une fois que l’on a intégré ces jeux, impossible de revenir en arrière.

Le phénomène Hunger Games

Bienvenue dans la réalité impitoyable de Katniss Everdeen, 16 ans, qui doit tenter de survivre, uniquement grâce à son intelligence et sa volonté, dans un monde futuriste, un monde à la fois riche de nouvelles technologies et apocalyptique, flamboyant et primitif, un monde étrangement dangereux qui est aussi un miroir révélateur du nôtre. HUNGER GAMES se déroule entièrement à travers le point de vue intimement personnel de Katniss et révèle comment cette fille de mineur, pion insignifiant dans une compétition télévisée mortelle, se transforme en une héroïne émouvante qui réalise qu’elle ne se bat pas uniquement pour protéger sa famille, mais pour des enjeux qui dépassent sa propre survie.

Panem selon Katniss

a d’abord été témoin de « l’effet Hunger Games » sur ses propres enfants. Il se souvient : « J’avais entendu des gens encenser « Hunger Games » et lorsque j’ai interrogé mes enfants à ce sujet, ils ont… « explosé » en quelque sorte, et ont commencé à m’en parler sans pouvoir s’arrêter. J’ai dû les empêcher de me raconter toute l’histoire. Leur enthousiasme était si contagieux que je suis monté à l’étage et que j’ai commencé à lire le roman. Et à 1 h 30 du matin, je me suis dit : « Il faut que je fasse ce film ». Ça s’est fait aussi spontanément que ça. »

Les personnages

Dans le District 12 :

Katniss : Elle devient une héroïne lorsqu’elle se porte volontaire pour prendre la place de sa sœur comme Tribut aux Hunger Games.
Gale : Compagnon de chasse, rebelle et meilleur ami de Katniss, il a le cœur brisé lorsqu’elle se porte volontaire et part pour les Hunger Games.
Peeta : Tribut masculin du District 12, il nourrit depuis longtemps des sentiments secrets pour Katniss.

Concevoir les Hunger Games

La Conception visuelle

Tandis que les acteurs commençaient à se préparer pour leur aventure à Panem, et son équipe ont entrepris de créer visuellement le monde futuriste de . Tout a commencé avec le concept photographique du réalisateur : parcourir Panem à travers le point de vue subjectif de Katniss, tout comme l’avait fait dans son livre. Le réalisateur a concrétisé sa vision en collaborant avec le directeur de la photographie nommé aux Oscars Tom Stern, qui a récemment éclairé J. EDGAR de Clint Eastwood.

S'entraîner pour les jeux

À l’image des Tributs qu’ils interprètent, les jeunes acteurs du film ont dû se plonger dans le plus intense entraînement de leur vie pour se préparer à l’action très physique des Hunger Games. Ils ont acquis et renforcé leurs capacités durant un programme d’entraînement complet mais épuisant de 8 semaines juste avant que le tournage ne débute. Par-dessus tout, ils se sont plongés dans les situations psychologiques auxquelles leurs personnages sont confrontés, dans lesquelles chacun doit utiliser tout ce qu’il a – corps et esprit – pour espérer gagner. commente : « Il a fallu transformer nos acteurs, dont la plupart n’avait jamais joué de scènes d’action, en cascadeurs capables de tirer à l’arc, manier la lance et grimper aux arbres. L’entraînement a été un élément majeur pour rendre tout cela réaliste. Au final, nous n’avons que rarement eu recours à des doublures. »

Petit guide de Panem et des 74èmes Hunger Games

Histoire :

La nation de Panem s’est relevée des décombres après que des événements apocalyptiques et une guerre mondiale ont presque détruit la vie telle qu’elle existait en Amérique du Nord. Au fil du temps, 13 Districts ont été soumis à un Capitole tyrannique s’accrochant aux derniers vestiges de la civilisation. Environ 74 ans avant ces Hunger Games, Panem a connu les prétendus « Jours Obscurs », une guerre mortelle déclenchée par les districts contre le Capitole. Ce dernier a repris le contrôle, anéantissant complètement le 13e District, et il a institué les Hunger Games dans le but d’intimider ses citoyens, en les berçant avec une forme de divertissement impitoyable, et en maintenant l’ordre chez les jeunes.

La saga littéraire

La trilogie est parue en France aux éditions Pocket Jeunesse

N°1 liste des best-sellers de USA Today
N°1 liste des best-sellers du New York Times
N°1 liste des best-sellers du Wall Street Journal

La Musique

Bande originale disponible chez Universal Republic Records

"DEEP IN THE MEADOW (LULLABY)"
Paroles de
Musique de T Bone Burnett et Simone Burnett
Interprétée par et

"FAREWELL"
Paroles et musique d’Evgueni Galperine
Interprétée par Evgueni Galperine et Mariana Tootsie
Avec l’accord de Mathieu Gerault

“HORN OF PLENTY”
Paroles et musique de Win Butler et Régine Chassagne

Notes de Tournage...

26 Décembre 2011 - Taylor Swift & Cie : on en sait plus sur la BO de Hunger Games

Alors que la jeune chanteuse Taylor Swift annonçait sur Twitter la semaine dernière sa participation à la bande son de Hunger Games postant au passage le morceau Safe and Sound qu'elle signe en collaboration avec le duo mélodique The Civil Wars, on en sait aujourd'hui un peu plus sur le score du film.



Pour cette adaptation très attendue de la spectaculairement tragique saga littéraire de , T Bone Burnett (compositeur, interprète et producteur notamment oscarisé pour son travail sur Crazy Heart) semble savoir s'entourer. Ainsi, en plus de la jeune prodige country (qu'il a muée en muse folk pour l'occasion) on pourra croiser le groupe Arcade Fire avec le titre "Horn Of Plenty" (renvoyant à la terrible Corne d’abondance trônant au coeur de l'arène des Hunger Games) ou encore The Decemberists avec le titre "One Engine".
Remonter