La cité interdite

La cité interdite

Un film réalisé par , avec ,
Genres : Action, Drame - Durée : 1H54 mn
Sortie en salles le 14 Mars 2007 - en VOD/DVD le 24 Octobre 2007
Presse
Spectateurs

Eléments historiques

Dans l'histoire de la Chine, la brève époque de la dynastie des Hou Tang (923-936), ou Tang postérieurs, a présenté un fort contraste avec la dynastie Tang des siècles précédents (618-907). Après une longue période de puissance et de prospérité intellectuelle, de stabilité et de paix, la période Hou Tang s'est accompagnée de corruption, de guerres et de chaos politique. Les dernières années du règne des Tang ont été marquées par les intrigues de palais et l'anarchie, et ont conduit à la chute du pouvoir centralisé resté jusqu'ici aux mains des Tang, ouvrant un demi-siècle durant lequel le royaume s'est fragmenté.
Les gouverneurs régionaux et les chefs militaires responsables des frontières se sont emparés de morceaux de l'empire, brisant la Chine en plusieurs fiefs de taille inférieure entrant en guerre les uns contre les autres, et plus vulnérables aux attaques des Mongols au nord et des Turcs à l'ouest. Lorsque nous rencontrons pour la première fois le Prince Jai, il revient d'ailleurs d'un combat contre les envahisseurs mongols à la frontière du nord. Cette période de 13 ans fait partie de la « période des cinq dynasties et des dix royaumes » (907-960), un nom qui décrit bien la division de la Chine entre les cinq dynasties de la Chine du Nord et les dix royaumes de la Chine du sud. Si l'Empereur et l'Impératrice de La Cité Interdite sont des personnages fictifs, l'Empereur peut être vu comme l'un des militaires qui se sont emparés du pouvoir. Il n'était qu'un simple capitaine lorsqu'il a épousé sa première femme. L'Impératrice, sa deuxième femme, était la fille d'un autre roi régional, et en l'épousant, l'Empereur a noué une alliance puissante.
L'insistance de l'Empereur à respecter scrupuleusement les rituels et les cérémonies peut être vue comme la marque de son hypocrisie. Il aspire aux jours glorieux de la dynastie Tang, mais il n'est qu'un usurpateur. La fête de Chong Yang est célébrée en Chine depuis les temps les plus anciens, et c'est toujours une célébration bien vivante de nos jours. On l'appelle aussi le Festival des Double Neuf, parce qu'il a lieu le neuvième jour du neuvième mois du calendrier lunaire. Dans l'Antiquité et la tradition du yin et du yang, le neuf appartenait au yang, qui symbolise la fortune, le bonheur et la clarté. Le neuvième jour de la neuvième lune est donc composé de deux neufs - le jour yang du mois yang. En chinois, le neuf est aussi homophone d'éternité. Ces neuf « doublement yang » ont aussi une connotation d'énergie positive et de masculinité. Chong Yang est célébrée en festoyant avec la famille réunie, en honorant les ancêtres et les personnes âgées. La coutume veut que l'on se rende au sommet d'une montagne ou dans les collines avoisinantes, ou sur un endroit élevé - comme la Terrasse des Chrysanthèmes dans La Cité Interdite - pour apprécier la nature et échapper aux esprits mauvais. La fête est aussi associée aux chrysanthèmes, au vin de chrysanthème et aux gâteaux confectionnés avec cette fleur. Dans la médecine chinoise et l'herboristerie, le chrysanthème est utilisé pour éliminer les toxines et pour éloigner le mal. Le symbolisme Chong Yang des montagnes et des chrysanthèmes dérive d'une légende qui raconte qu'à l'époque des Han de l'Est (25-220), un sage soit descendu d'une montagne pour avertir des villageois qu'une catastrophe aurait lieu le neuvième jour de la neuvième lune. Pour y échapper, ils devaient escalader la montagne et boire du vin de chrysanthème. Ce jour-là, les villageois suivirent le conseil du sage. Lorsqu'ils redescendirent, leur village avait été saccagé et leur animaux tués, mais eux étaient sains et saufs.

Notes

« La Cité Interdite se déroule au temps de la dynastie des Tang, il y a plus de mille ans. Les Tang ont été l'une des dynasties les plus flamboyantes de l'histoire de la Chine. C'était une époque pleine d'ostentation. Un vieux proverbe chinois dit « Or et jade à l'extérieur, pourriture et décadence à l'intérieur », ce qui signifie que sous des dehors magnifiques se cache souvent une vérité aussi sombre qu'épouvantable. L'histoire de ce film évolue autour d'une famille impériale dysfonctionnelle.
Remonter