Genre : Animation - Durée : 1H40 mn
Sortie en salles le 25 Juillet 2007 - en VOD/DVD le 13 Février 2008
Presse ★★★
Spectateurs ★★★★

Entretien avec Matt Groening, James L. Brooks et Al Jean

Pourquoi avoir attendu aussi longtemps avant de faire un film ? Etait-ce lié à votre investissement dans la série ou a-t-il fallu du temps pour développer une histoire ?
: Nous souhaitions faire un film depuis longtemps. Lors de la troisième année de production notamment, un épisode avait particulièrement attiré notre attention. En l’étoffant un peu, il y avait de quoi faire un excellent film. Il y a deux ans, nous avons tous pensé qu’il était temps pour nous d’explorer cette piste et d’en faire quelque chose de différent du format classique.

Pourquoi passer sur le grand écran ? Aviez-vous besoin de la liberté que peut offrir un long métrage pour faire quelque chose que la série ne vous permet pas ?
: L’équipe qui a fait le film est la même que celle qui travaille sur la série. Sans pouvoir dire précisément ce que cela représentait pour chacun de nos animateurs, je sais que d’une façon générale, la possibilité de développer une histoire plus longue et plus complexe les attirait depuis longtemps.

Les nombreux scénaristes de la série télévisée n’ont évidemment pas tous participé au film. Comment s’est passé le développement au niveau logistique ? Y avait-il un groupe pour le film et un autre pour la série, ou bien tout le monde travaillait-il ensemble ?
: En fait, nous avons maintenant suffisamment de scénaristes pour constituer deux équipes travaillant simultanément sur le développement de la série. Certains d’entre eux ont travaillé sur le film mais nous avons aussi intégré pas mal d’idées venant des autres scénaristes. C’est donc un travail collectif réalisé par les mêmes personnes qui font « Les Simpson » depuis 20 ans.

: Pour le film, nous avons rappelé tous les animateurs qui avaient travaillé sur la série. , un de nos premiers réalisateurs à l’époque du « Tracey Ullman Show » et superviseur de la réalisation des « Simpson » pendant plusieurs années, s’est occupé de la réalisation du film avec plusieurs réalisateurs vétérans de la série. Tout cela est resté très familial. De la même façon, le film et la série sont développés par les mêmes scénaristes.

Comment expliquez-vous la longévité des « Simpson » ?
: Je crois que c’est l’affection que le public et nous-mêmes portons à cette famille, au fond attachante, qui a fait le succès et la longévité des Simpson. C’est une chose que James a insufflée à la série à l’époque où nous ne faisions encore que des épisodes de deux minutes dans le « Tracey Ullman Show ». Cet élément émotionnel a toujours été très important dans la série et nous l’avons toujours préservé, et ce jusque dans le film. Les Simpson sont bien sûr complètement dingues, loufoques et drôles, mais pour nous, le plus important a toujours été de les rendre les plus attendrissants possible. Il est difficile de développer beaucoup de choses dans un épisode de 22 minutes, nous avons donc profité du grand écran pour explorer plus en détail les sentiments de nos personnages.

Mr Brooks et Mr Groening, vous avez tous les deux beaucoup travaillé sur « Les Simpson » depuis la création de la série. Réaliser ce film vous a-t-il donné envie d’en faire encore plus sur la série ou bien cela faisait-il partie du même processus créatif ?
: Faire le long métrage m’a apporté une nouvelle source d’inspiration, et m’a aussi demandé un investissement encore plus grand. Je n’imaginais pas à quel point cela allait accaparer tout mon temps : je me suis vite retrouvé à travailler jour et nuit sur le film, ce qui n’était pas le cas avant. Dès que je pouvais, je venais pour voir où en était le scénario, donner des idées, voir si il y avait des problèmes…

Vous êtes-vous senti plus lié à la série ou au film ?
: Aux deux, pour moi c’est la même chose.

, vous avez commencé comme dessinateur de bande dessinée dans des journaux. A ce jour, les Simpson sont-ils votre chef-d’œuvre, ou bien votre talent d’artiste nous réserve-t-il encore des surprises ?
: Je travaillerai sur les Simpsons aussi longtemps que cela m’amusera. A côté de ça, je travaille aussi sur « Futurama » qui fera son retour sur Comedy Central en 2008 avec 16 nouveaux épisodes, en plus des anciens bien sûr. Je dessine aussi chaque semaine une bande dessinée pour le LA Weekly qui est aussi publiée dans plusieurs journaux du pays. C’est un travail très personnel et solitaire que j’avoue repousser le plus possible… Je dois envoyer mon dessin au plus tard pour le vendredi à 17h30, donc je commence la plupart du temps à le faire l’après-midi même…. Et je fais cela toutes les semaines depuis 27 ans !

En tant qu’artiste, cherchez-vous à créer une œuvre d’art digne d’une Mona Lisa, d’un Canaletto ou de toutes ces œuvres que l’on peut voir dans les musées ?
: Oui, absolument !

Peut-être pensez-vous avoir déjà réussi ?
: J’aime la culture pop. J’adore travailler pour la télévision. A l’époque où nous avons commencé dans le « Tracey Ullman Show », nous n’avons pas réalisé à quel point la télévision pouvait être un média puissant pour atteindre le public. Nous avons fait beaucoup de chemin et d’épisodes des « Simpson » depuis nos débuts. Pour faire un film, je crois que nous avions besoin d’attendre une certaine maturité de la série. Après 20 ans, 400 épisodes et toujours autant de succès auprès de ses fans, je crois que le moment était venu de faire ce film. Nous ne l’avons pas fait pour terminer la série, au contraire, nous l’avons fait parce que son succès est toujours aussi vivace. Que ce soit dans les universités ou à la convention de bandes dessinées de San Diego, c’est toujours incroyable de voir toute la foule rire en même temps devant les extraits du film. C’est le plus important pour moi. Alors, est-ce que c’est de l’art ? Je n’en sais rien, mais au moins c’est amusant !

Avez-vous une idée du nombre de personnages principaux et récurrents qui habitent à Springfield ?
: En général, un épisode compte environ une cinquantaine de personnages. Je dois dire que nos comédiens voix font un travail époustouflant. Quand vous les voyez faire les lectures, c’est absolument incroyable ! Que ce soit eux ou ce qui est écrit, c’est toujours très drôle !

Les Simpson : 20 ans et toutes leurs dents…

Avant de devenir célèbre sous sa forme actuelle, la famille Simpson a connu d'autres aspects et d'autres formats. Sa toute première apparition a eu lieu en 1987 dans la bande dessinée de « Life in Hell ». Les Simpson sont devenus un dessin animé dans le « Tracey Ullman Show », le 19 avril 1987, avec 48 épisodes de 2 minutes chacun.
Après s’être moquée d’elle-même - et de tout le reste - depuis 1990, la série Les Simpson est devenue la série d’animation qui a connu la plus longue diffusion en prime time de l’histoire de la télévision contemporaine et la série comique la plus longtemps diffusée. La série a franchi en mai 2007 un nouveau cap en célébrant son 400e épisode, surpassant ainsi d’autres séries à succès comme Cheers, Seinfeld et Friends.
Les Simpson font à présent leur entrée sur le grand écran dans leur premier long métrage. Avec les années, le créateur de la série et les talentueux producteurs, scénaristes et comédiens voix ont su capter la sympathie du public et faire des Simpson un véritable phénomène culturel.

Dans la famille Simpson, je voudrais...

Le père : Homer

Etre un mari dévoué n’empêche pas Homer d’avoir quelques défauts… Il a notamment pour habitude d’oublier toutes les dates d’anniversaires et celles des vacances, de mâcher la bouche ouverte, de traîner dans un bar miteux avec tous les voyous et bons à rien de la région, de se moucher dans les serviettes de toilette avant de les reposer au milieu des autres, et de se gratter avec ses clés. Malgré toutes ces petites fantaisies, la famille est ce qui compte le plus au monde pour lui et il serait capable de faire n’importe quoi pour le prouver - même de passer pour un idiot...
Remonter