Notes de Prod. : Lili la petite sorcière, le dragon et le livre magique

    en DVD le 12 Janvier 2010

Notes de production

Lili la petite sorcière, le dragon et le livre magique est l’adaptation des célèbres aventures d’une petite fille ordinaire qui apprend à devenir sorcière... Plus de dix millions de livres se sont vendus dans le monde, et après une série animée suivie par un demi-million de spectateurs pour chaque épisode, Lili vit à présent ses aventures en grand !

Magiciens pour une histoire magique


Le tournage de Lili la petite sorcière, le dragon et le livre magique, un des films les plus ambitieux et complexes réalisés en Allemagne ces dernières années, s’est déroulé du 12 juin au 9 août 2007 à Berlin-Babelsberg, Potsdam, à Vienne et dans ses environs. Ce film d’aventures fantastiques pour les enfants est tiré de la célèbre série de livres créée par Knister, « Lilly the Witch », parue en France sous le titre « Magic Lili ». La franchise a aussi été adaptée en une série animée dont la deuxième saison est actuellement diffusée.

La particularité du film est de faire interagir de vrais acteurs avec des personnages en images de synthèse. Les prises de vues réelles sont donc agrémentées de nombreux effets visuels qui ont été créé par deux compagnies : Blue Eyes, située à Ismanning, et Trixter, à Munich.
Corinna Mehner, de Blue Eyes, explique : « Blue Eyes a travaillé sur les scènes avec les acteurs, et Trixter s’est occupé de l’animation en images de synthèse, mais nous avons vraiment travaillé comme une seule équipe. Avec de Trixter, nous avons développé ensemble le scénario. Nous avons aussi travaillé sur le personnage d’Hektor et décidé ensemble du choix du réalisateur. Nous nous sommes partagés toutes les tâches pendant la phase très complexe de postproduction. »

, de Trixter, avait acheté les droits des livres pour enfants « Lilly the Witch/Magic Lili » depuis longtemps. Après le succès du dessin animé adapté des livres, il a eu l’idée de faire un film. Il raconte : « Nous avons cherché le meilleur partenaire pour produire ce film et nous avons trouvé Corinna Mehner de Blue Eyes. Son expérience de productrice de films pour enfants, et la politique de Blue Eyes, son positionnement en tant que société de production faisaient d’elle la partenaire idéale. »

Lili : une jeune fille presque ordinaire...


Que ce soit Bibi Blocksberg, une autre jeune apprentie sorcière allemande, ou Harry Potter, les sorcières et les magiciens sont actuellement très populaires partout dans le monde. Bien que Lili appartienne à ce genre, un détail la rend très différente des autres jeteurs de sorts.

explique : « La différence est très claire : Lili n’est pas une sorcière, c’est une petite fille ordinaire dans un environnement normal, avec ses amis et ses problèmes. Elle ne devient une « super sorcière » qu’à la fin de l’histoire. Cela 4 la place à part. Le succès de ses livres et l’engouement des enfants pour ce personnage sont incroyables. Je pense qu’avec ce film, nous allons aussi convertir plus de garçons, notamment grâce au personnage d’Hektor. »

Corinna Mehner ajoute : « Lili est une petite fille débordante d’énergie qui adore l’aventure, et avec l’aide du livre magique elle fait un tas de choses qui tournent souvent à la catastrophe, et qu’elle doit ensuite régler sans l’aide de la magie. Les enfants adorent s’identifier à elle, en regardant le film ils se diront : « Moi aussi je pourrais trouver demain un livre de magie sous mon lit ! » Pour nous, c’est un aspect très important du film. »

Dans tout film, et en particulier dans un film où les effets visuels jouent un rôle important, le casting a beaucoup d’importance. Les acteurs doivent être capables de porter le film, mais aussi de jouer devant des écrans bleus face à des personnages en images de synthèse comme Hektor le dragon, qui sont ajoutés en postproduction par ordinateur.

Corinna Mehner explique : « Lili devait porter le film sur ses épaules. Nous avons passé plus de six mois à chercher une actrice uniquement pour ce rôle. Nous avons rencontré assez tôt, quand elle est venue à Munich, et plus nous lui faisions passer d’auditions, plus il était évident qu’elle était la meilleure pour jouer Lili. Alina avait déjà joué dans des téléfilms, contrairement à qui joue Léo, le petit frère de Lili. Il n’avait aucune expérience d’acteur et nous l’avons littéralement trouvé dans la cour de son école. »

De la magie noire, l'amour d'une mère et un dragon...


Le choix de l’acteur qui allait interpréter Hieronymus, le méchant magicien prêt à tout pour s’emparer du livre magique, a lui aussi été difficile. Corinna Mehner raconte : « était fabuleux. C’était comme si le rôle avait été écrit pour lui. Même s’il peut parfois être un peu effrayant, il a fait de Hieronymus un personnage vraiment très amusant, et pour nous c’était une chose vitale.

« Il s’est passé la même chose avec , qui interprète la mère de Lili. Il y avait certaines scènes dans le scénario où elle devait faire preuve de beaucoup d’humour, et Anja nous a tellement fait rire que nous n’avons pas hésité une seule seconde. »

Trouver la voix d’Hektor a été bien plus facile : le réalisateur avait déjà une personne en tête pendant l’écriture du scénario. Corinna Mehner se souvient : « a écrit ce rôle spécialement pour , et ce dernier en est très vite tombé amoureux. Il parle vraiment très bien et souligne tout ce qu’il dit avec de grands gestes, c’est très amusant.

Toutes les facettes d'une vision


n’était pas le choix le plus évident pour réaliser Lili la petite sorcière, le dragon et le livre magique puisqu’il n’avait encore jamais fait de film pour enfants. Malgré cela, Corinna Mehner et sont convaincus d’avoir fait le bon choix. raconte : « L’idée m’a tout de suite enthousiasmé. Avec Les Héritiers, qui se déroule en Autriche entre les deux guerres, ses deux thrillers Anatomie, et Les Faussaires, un film très complexe sur la période nazie, il a montré un talent d’une extrême variété. Un réalisateur capable de faire des films aussi captivants dans des genres aussi différents peut aussi réussir avec un film pour enfants.»

Corinna Mehner note : « Le film est bien sûr destiné aux enfants, comme les livres. Nous avons voulu faire un film passionnant et drôle à la fois, et où les parents s’amusent autant que les enfants. »

La fin du tournage a marqué le début d’un long processus de postproduction comprenant le montage, l’animation et les effets visuels.

La production du film aura duré en tout trois ans, dont deux années pour écrire et développer le scénario.

Entretien avec Alina Freund Interprète de Lili

Beaucoup de jeunes filles ont dû se présenter pour décrocher le rôle de Lili la petite sorcière ?

Oui, il y a eu vraiment beaucoup de candidates. La fille d’une amie de ma mère était aussi au casting et elle voulait vraiment jouer Lili la petite sorcière. Pas une seule seconde je n’ai imaginé que cela pouvait être moi.

Entretien avec Corinna Mehner (Blues Eyes) Productrice

Comment s’est passée la coopération entre la société de , Trixter, et la vôtre, Blue Eyes ?

Nous avions déjà travaillé ensemble sur le scénario pendant la préproduction pour affiner les personnages et rencontrer les auteurs. Nous avons continué ces réunions pendant toute la durée de la production. était très souvent sur le plateau pour s’assurer que certaines exigences relatives à l’animation étaient respectées. Pendant la postproduction, nous avons aussi beaucoup travaillé sur les personnages chez Trixter, et vérifié que tous les gags fonctionnaient vraiment très bien.

Entretien avec Knister Auteur des livres « Magic Lili »

En tant que créateur de « Magic Lili » et auteur de livres pour enfants, aviez-vous déjà eu des contacts avec le cinéma ?

Non, le cinéma est une expérience complètement nouvelle pour moi. Dans le passé, j’ai souvent travaillé avec la télévision, devant et derrière la caméra, mais je n’avais pas imaginé que la différence entre la télévision et le cinéma était aussi énorme. Cela a vraiment été une découverte pour moi.

Entretien avec Michael Coldewey (Trixter) Producteur

En tant que producteur d’un film pour enfants, est-ce une satisfaction de savoir que vous avez adapté une franchise aussi bien établie que « Magic Lili » ?

Bien sûr. Il y a beaucoup de films originaux, mais ce sont souvent les parents qui décident de ce que les enfants peuvent voir au cinéma. C’est pour cela que la franchise ne doit pas être trop jeune. Lili la petite sorcière, le dragon et le livre magique a le gros avantage d’appartenir à une franchise qui existe déjà depuis longtemps, et qui rencontre toujours autant de succès. De nouveaux livres s’ajoutent régulièrement à la série, et le dessin animé est actuellement diffusé à la télévision.

Entretien avec Stephan Ruzowitzky Scénariste et réalisateur

Jusqu’ici, votre nom n’était pas spécialement associé à des films pour enfants. Qu’est-ce qui vous a poussé vers Lili la petite sorcière, le dragon et le livre magique ?

Il se trouve que j’ai deux filles, une de dix ans et une de huit ans. J’avais envie de faire un film comme Lili la petite sorcière, le dragon et le livre magique, un film qui puisse leur plaire.