Notes de Prod. : Two Lovers

    en DVD le 27 Mai 2009

Notes de Production

Après une tentative de suicide, un jeune homme déprimé revient vivre chez ses parents à Brooklyn et fait la connaissance de deux femmes, une jolie voisine fantasque piégée dans une liaison compliquée avec un homme marié et l’adorable fille du nouvel associé de son père...
Après ses trois précédents films dramatiques, les thrillers criminels Little Odessa, The Yards et La Nuit Nous Appartient, Two Lovers marque un tournant dans la carrière du scénariste et réalisateur . Il s’agit aussi de son troisième film consécutif en compétition à Cannes, et de sa troisième collaboration avec l’acteur .
raconte : « Plusieurs sources d’inspiration sont à l’origine de Two Lovers. L’une d’elles est « Les Nuits Blanches », une nouvelle de Dostoïevski sur un homme qui développe un amour platonique et une véritable obsession pour une femme qu’il rencontre dans la rue. J’ai trouvé cette nouvelle très émouvante. Cet homme souffre de toute évidence d’une sorte de trouble psychologique, mais l’histoire se penche avant tout sur son rapport à l’amour. Elle montre ce concept sous une perspective différente que je trouvais très intéressante. C’est souvent difficile de traiter sérieusement de l’amour ; en général les films qui en parlent sont des comédies romantiques parce que c’est un état qui apparaît parfois comme un peu absurde. Très souvent, nous tombons amoureux d’un rêve ou d’une obsession. Cela m’a donné envie d’écrire une histoire sur l’amour, mais d’un point de vue qui m’apparaissait comme plus personnel. »
Après plusieurs mois d’écriture, terminait le scénario de Two Lovers, un drame romantique moderne qui se déroule dans un décor familier des films de Gray : Brighton Beach, à Brooklyn. Même si on y retrouve son regard sur la façon dont les origines sociales et la nature intrinsèque de ses personnages déterminent leur destin, l’histoire d’amour de cet homme tourmenté déchiré entre deux femmes diffère complètement des précédents thrillers noirs du cinéaste.

Les personnages

a écrit le rôle principal de Leonard pour , qu’il a dirigé dans The Yards et La Nuit Nous Appartient. Il explique : « Joaquin Est Comme Un Frère Pour Moi. Nous Sommes Proches D’une Façon Rare. Ensemble, Nous Avons Parlé De Ce Que Nous Voulions Explorer Chez Le Genre Humain. Joaquin A Une Perception Et Une Compréhension Très Aiguës Du Comportement Humain, De Ce Que Sont Les Gens Et De Ce Qui Les Motive. Il Possède Les Mêmes Centres D’intérêt Que Moi, C’est Pour Cela Que J’aime Beaucoup Travailler Avec Lui. »

Le Tournage

explique : « Sur le plateau, la relation entre et moi est parfois assez orageuse. Joaquin est toujours à fond dans son rôle. Quand il doit jouer une dispute dans une scène, il est aussi en colère que son personnage, et si c’est une scène pleine de tendresse il est adorable avec tout le monde, ce qui était souvent le cas sur ce film. »