Antonia arslan
Nationalité : Italie

Biographie

Auteur, scénariste

Antonia Arslan, diplômée d’archéologie, a enseigné la littérature moderne et contemporaine de l’Université de Padoue. Elle est l’auteur d’essais pionniers sur les récits populaires arméniens, tels que Dame droga e galline. Il romanzo popolare italiano fra ‘800 e ‘900 (Dames, drogues et poules. Le roman populaire italien entre le 19ième et le 20ième siècle).

Elle a également consacré un ouvrage à la « galaxie cachée » des écrivains italiennes, Écrire pour réjouir : nouvelles italiennes de femmes écrivains du dix-neuvième siècle, d’abord publié en italien, en 1998.

À travers l’œuvre du grand poète Daniel Varujan, dont elle a traduit Le Chant du pain et les Mers de grain en italien avec Chiara Haiganush Megighian et Alfred Hemmat Siraky en 1992 et 1995 respectivement, elle a redécouvert ses racines et son identité arménienne enfouie (son vrai nom de famille est Arslanian).

Antonia Arslan a édité un pamphlet pédagogique sur le génocide, Metz Yeghèrn. Petite histoire du génocide arménien, de Claude Mutafian, ainsi qu’un recueil de témoignages de survivants qui s’étaient réfugiés en Italie, Hushèr, Mémoire. Voix italiennes de survivants arméniens (2001).

Il était une fois en Arménie, son premier roman, a rencontré un succès considérable en Italie, où il est paru en plusieurs éditions, mais aussi dans d’autres pays (il a à ce jour été traduit dans les principales langues européennes ainsi qu’en japonais).

L’ouvrage a été couronné de plus de 15 prix, parmi lesquels le « Prix Giuseppe Berto » décerné à une première œuvre, une section du « Prix Campiello », le « Fenice-Europa », le « PEN Club International », le « Prix International de Littérature Religieuse », le « Prix des Libraires de Padoue » et le « Prix des Bibliothécaires de Rome ».

Vos avis sur Antonia arslan

Exprimez-vous

Bande-annonce

Filmographie complète

Remonter