Biographie

Producteur exécutif

Rares sont les producteurs capables de satisfaire les aspirations artistiques des plus grands noms de la pop ainsi que les exigences commerciales de leurs labels avec autant de succès que Greg Kurstin. Nommé au Grammy Award 2010 du producteur de l’année et lauréat de trois Ivor Novello Awards, Greg Kurstin, qui est né et a grandi à Los Angeles, s’est imposé comme l’un des auteurs-compositeurs et producteurs les plus sollicités de l’industrie grâce à sa polyvalence artistique, ses talents de multi-instrumentaliste et sa personnalité affable. Ces dernières années, il a écrit, produit et joué pour les plus grandes stars de la pop, dont P!nk, Kelly Clarkson, Ke$ha et Lily Allen, ainsi que pour des artistes alternatifs comme The Shins, Santigold, Foster the People, Sia, Tegan and Sara et Flaming Lips.
Ce sont les artistes avec lesquels il a collaboré qui témoignent sans doute le mieux du savoir-faire de Greg Kurstin. Lily Allen (qui se fait aujourd’hui appeler Lily Rose Cooper) a fait appel à ses talents de producteur, d’auteur, de musicien et d’ingénieur pour « Alright, Still », son album disque d’or nommé aux Grammy Awards, et « It’s Not Me, It’s You » classé dans le Top 5.
La clé de son succès réside dans la confiance que lui accordent ses clients lorsqu’ils découvrent qu’il est l’un des leurs. Musicien depuis l’âge de 5 ans lorsqu’il a commencé à étudier le piano, Greg Kurstin joue également de la guitare et a rejoint son premier groupe à 11 ans seulement. Il a coécrit la face B du single « My Mother is a Space Cadet » avec son camarade de classe Dweezil Zappa à l’âge de 12 ans. Au collège, il a découvert l’univers New Wave de Talking Heads et Devo (dont il a produit des titres pour « Something For Everybody », l’album qui a marqué leur comeback plusieurs décennies plus tard), ainsi que les groupes britanniques The Clash, The Specials et The Jam qui ont fortement influencé son style.
Mais c’est la découverte du jazz au lycée qui l’a le plus marqué et qui lui permet aujourd’hui de faire preuve d’autant d’agilité en studio. Il s’est pris de passion pour des artistes comme John Coltrane, Miles Davis et Charles Mingus, jusqu’à aller s’installer à New York pour étudier avec Jaki Byard, le pianiste de Charles Mingus, à la New School for Jazz and Contemporary Music. Greg Kurstin s’est ensuite produit avec les plus grands noms du jazz, dont George Coleman, ou Charles McPherson et Bobby Hutcherson avec lesquels il a collaboré durant 10 ans.
Tout au long de son éducation musicale, il a écrit et enregistré ses propres chansons, laissant ainsi libre cours à sa passion pour les arrangements musicaux et la technique. Greg Kurstin, qui n’était pas taillé pour la compétitivité et la rigidité de la scène jazz new-yorkaise, est retourné s’installer à Los Angeles pour étudier au California Institute of the Arts (Cal Arts) avant de rencontrer l’auteur-compositeur-interprète Tommy Jordan avec lequel il a formé le groupe alternatif Geggy Tah. Le duo a signé avec Luaka Bop, le label de David Byrne, et sorti trois albums dont « Sacred Cow » en 1996. « Whoever You Are », extrait de l’album, s’est placé dans le Top 20 des meilleurs singles de Billboard.
Suite à la séparation de Geggy Tah, Greg Kurstin a commencé se produire en tant que musicien avec des artistes tels que The Flaming Lips, Red Hot Chili Peppers et Beck, pour lequel il est finalement devenu directeur musical. L’envie d’écrire et d’enregistrer ses propres titres ne l’a cependant jamais quitté, c’est pourquoi à la fin du cycle de tournées de Beck, il a formé un nouveau groupe avec Inara George, une chanteuse locale qu’il avait rencontrée en jouant sur son premier album solo. Greg Kurstin et Inara George se sont baptisés The Bird and The Bee et ont enregistré plusieurs albums pop inspirés des années 60 et 70, dont « Ray Guns Are Not Just The Future », sorti chez Blue Note Records, filiale d’EMI, qui a été très bien accueilli par la critique. Il a également signé un contrat avec EMI et écrit des chansons pour des artistes tels que les All Saints, Kylie Minogue et Sia, puis a rencontré la jeune Lily Allen. Son succès avec la chanteuse l’a mené à travailler avec des artistes de tous genres, de la superstar internationale Britney Spears à la rockeuse provocatrice Peaches.
Ces dernières années, Greg Kurstin a joué, écrit et produit des titres pour Kelly Clarkson (« Stronger »), The Shins (« Port of Morrow »), Tegan and Sara (« Heartthrob »), Ke$ha (« Warrior »), Santigold (« Master Of My Make-Believe ») et P!nk (« The Truth About Love », qui s’est directement placé en tête des ventes à sa sortie).

Vos avis sur Greg Kurstin

Exprimez-vous

Bande-annonce

Filmographie complète

2014 - 
Annie (Producteur Exécutif)
Remonter