Harold Lloyd
Né(e) le 20 Avril 1893 (77 ans)Décédé(e) le 08 Mars 1971
Nationalité : Etats-Unis

Actuellement au Cinéma dans : Monte Là-dessus, Vive Le Sport !

Biographie

Acteur, Réalisateur, Producteur

Né à la fin du XIXe siècle dans le Nebraska, il étudie l'art dramatique à San Diego et débute sur scène à douze ans et au cinéma à vingt ans, en 1913, dans un rôle d'indien pour un court métrage de J. Searle Dawley. Mais c'est sous la direction d'Hal Roach qu'il se fait connaitre en interprétant un personnage, souvent anonyme (The Boy), assez proche de Charlot. Il finit par trouver son identité à l'écran, celle d'un maladroit entrainé malgré lui à exécuter des acrobaties insensées. Les cascades étaient réalisées par Lloyd lui-même.

Il côtoie alors les plus grands maîtres de l'humour de l'époque (Hal Roach, Mack Sennett) et invente un personnage qui va le rendre populaire : Lonesome Luke (Luke le Solitaire). Ce dernier est le héros d'une série de films entre 1915 et 1917. Un nouvel héros voit ensuite le jour. Son nom ? « Lui » ou Harold, parce qu'il est le miroir de son interprète et du public en général.

En 1921, Harold Lloyd tourne son premier long métrage, Marin Malgré Lui. C'est le début d'une période riche en perles : Le Talisman De Grand-mère, Monte Là-dessus (sa comédie la plus célèbre), et cinq films regroupés pour Juillet 2006, dans la Rétrospective Harold Lloyd : Faut Pas S'En Faire, Girl Shy, Vive Le Sport !, Speedy, et Le Petit Frère.

L'arrivée du cinéma parlant rend quelque peu obsolète son abattage comique basé non pas sur la répartie des dialogues mais sur une inventivité visuelle débridée. Il tourne encore plusieurs films et prend sa retraite à l'aube des années 50. Son influence se retrouve dans les comédies loufoques des années 60. Le comique casse-cou Jackie Chan ne cache pas sa passion pour ce pionnier dont les films semblent toujours plus drôles, toujours plus vifs et toujours plus surprenants à chaque nouvelle vision.

Sa dernière apparition à l'écran remonte à 1947, dans The Sin Of Harold Diddlebock de Preston Sturges où il tenait le rôle titre et pour lequel il fut nommé pour les Golden Globes de 1951 (récompense finalement attribuée à Fred Astaire). Les Academy Awards lui décernèrent, en 1953, un "Oscar d'honneur" pour l'ensemble de sa carrière et le fameux "Boulevard des célébrités" conserve, depuis le 21 novembre 1927, l'empreinte de ses mains, pieds... et lunettes ! On rapporte qu'il était l'unique acteur propriétaire de l'intégralité de ses plus de six cents films. Il eut, avec l'actrice Mildred Davis, un fils également acteur, Harold Lloyd Jr., mais dont la carrière fut bien plus courte que celle de son père puisqu'il disparut quelques mois à peine après le décès de celui-ci.

Vos avis sur Harold Lloyd

Exprimez-vous

Bande-annonce

Filmographie sélective ( 17 Films )

Patte De Chat
Patte De Chat
Silence, on tourne !
Silence, on tourne !
A La Hauteur
A La Hauteur
En Vitesse
En Vitesse
Vive le sport !
Vive le sport !
Monte là-dessus
Monte là-dessus
Faut Pas S'En Faire
Faut Pas S'En Faire
Et puis ça va !
Et puis ça va !

Filmographie complète

1942 - 
My Favorite Spy (Producteur)
1934 - 
Patte De Chat (Acteur)
1932 - 
1930 - 
A La Hauteur (Acteur)
1928 - 
En Vitesse (Acteur)
1925 - 
1923 - 
1923 - 
1922 - 
1920 - 
1919 - 
Mon Ami Le Voisin (Réalisateur , Acteur)
1919 - 
1919 - 
1919 - 
1919 - 
1917 - 
1915 - 
Remonter