Né(e) le 30 Novembre 1960 (54 ans)
Nationalité : Israël

Biographie

Actrice, Réalisatrice, Scénariste

Née en 1960 à Nazareth, Hiam Abbass suit des études de photographie et de théâtre, avant de se destiner à une carrière de comédienne de théâtre. Supportant de plus en plus mal le conflit israélo-palestinien, elle quitte son pays en 1988 et s'installe, d'abord à Londres, puis à Paris où elle s'est imposée comme actrice de cinéma.

Hiam Abbass a notamment tourné Vivre Au Paradis (1998) de Bourlem Guerdjou, Satin Rouge (2001) de Raja Amari, La Porte Du Soleil (2002) de Yousri Nasrallah, Paradise Now (2005) de Hany Abu-assad. Artiste à part entière, Hiam a également signé deux courts métrages.

En 2005, on la voit dans le Munich de Steven Spielberg et en 2006, elle est la voix de Jénane dans Azur Et Asmar de Michel Ocelot. L'année suivante, Hiam Abbass s'incruste dans le Dialogue Avec Mon Jardinier de Jean Becker et suit le Désengagement d'Amos Gitai.

En 2008, elle Hiam Abbass à l'affiche d'Un Roman Policier de Stéphanie Duvivier et cultive Les Citronniers d'Eran Riklis. L'année suivante, elle est membre du jury du 35ème Festival Du Cinéma Américain De Deauville aux côtés notamment de Jean-Loup Dabadie et Patrice Leconte.

On la retrouve ensuite à l'affiche de nombreux films comme The Visitor de Thomas Mccarthy, Amerrika de Cherien Dabis, Espion(s) de Nicolas Saada, The Limits Of Control de Jim Jarmusch, Persécution de Patrice Chéreau,Chaque Jour Est Une Fête... (2009), Suite Parlée, Récits De Souvenirs Enfouis (2009) et Miral de Julian Schnabel.

En 2011, Hiam Abbass participe au film de Thierry Binisti sur fond de conflit israelo-palestinien, Une Bouteille à la mer, puis donne la réplique à Leïla Bekhti dans La Source Des Femmes de Radu Mihaileanu. L'année qui suit, elle rejoint le jury du 65ème Festival International Du Film De Cannes 2012.

En 2014, on la retrouve à l'affiche du film d'Olivier Panchot De Guerre Lasse aux côtés de Jalil Lespert.

Filmographie sélective ( 43 Films )

Dégradé
Dégradé
May in the Summer
May in the Summer
Marseille - De Guerre Lasse
Marseille - De Guerre Lasse
Rock the casbah
Rock the casbah
Le Sac de farine
Le Sac de farine
Héritage
Héritage
Les jeux des nuages et de la pluie
Les jeux des nuages et de la pluie
Une Bouteille à la mer
Une Bouteille à la mer

Filmographie complète

2015 - 
Dégradé (Acteur)
2013 - 
2013 - 
2013 - 
2012 - 
2012 - 
Héritage (Réalisateur , Acteur , Auteur)
2011 - 
2011 - 
2011 - 
2010 - 
The Promise (Acteur)
2010 - 
Nouzha (Acteur)
2010 - 
Miral (Acteur)
2009 - 
Clichés (Acteur)
2009 - 
2009 - 
2009 - 
Persécution (Acteur)
2009 - 
2009 - 
Espion(s) (Acteur)
2008 - 
Mateo Falcone (Acteur)
2008 - 
Amerrika (Acteur)
2008 - 
The Visitor (Acteur)
2008 - 
2008 - 
Human Zoo (Acteur)
2008 - 
2008 - 
2007 - 
2007 - 
2007 - 
2006 - 
2006 - 
La Nativité (Acteur)
2006 - 
2005 - 
Paradise Now (Acteur)
2005 - 
Free Zone (Acteur)
2005 - 
Munich (Acteur , Technicien)
2005 - 
2004 - 
La Danse Éternelle (Réalisateur , Scénariste)
2004 - 
2003 - 
2002 - 
2002 - 
Satin Rouge (Acteur)
2001 - 
1999 - 
1995 - 

Actu à propos de Hiam Abbass

Cannes 2012 : Le Jury au complet !

Cannes 2012 : Le Jury au complet !

En partie révélé hier par Thierry Frémaux, le délégué-général du 65ème Festival International Du Film De Cannes 2012, le jury 2012 vient d'être officiellement annoncé ! (25/04/2012) > Suite
La Source des Femmes : le joyau de Radu Mihaileanu (test DVD)

La Source des Femmes : le joyau de Radu Mihaileanu (test DVD)

Dans un petit village de l’Atlas, les femmes sont contraintes, sous le poids de la pression des hommes et de la tradition, d’aller chercher l’eau à la source, au cœur des montagnes. (06/03/2012) > Suite
La Source des Femmes : le joyau de Radu Mihaileanu (notre avis)

La Source des Femmes : le joyau de Radu Mihaileanu (notre avis)

À travers ce magnifique film, relaté tel un conte traditionnel, Radu Mihaileanu réalise une véritable déclaration d’amour à la femme, aux femmes du Monde entier, mais plus particulièrement à la femme arabe. Il fait ainsi brillamment comprendre que la tradition et l’indifférence des hommes pèsent sur leur liberté. (31/10/11) > Suite

Avis sur Hiam Abbass

    Remonter