Malcolm  Pullinger
Nationalité : Grande-Bretagne

Biographie

Producteur / Monteur

Né en Angleterre et élevé dans la région de San Francisco, Malcolm Pullinger a rencontré Ralph Arlyck pendant ses études à Vassar College.

Malcolm a eu un rôle indispensable dans ce projet, raconte Arlyck.  Il a commencé en tant qu’assistant, il a appris tout seul le montage, et puis il est devenu producteur.  Il a fait du film ce qu’il est aujourd’hui : sa forme, son message, son sujet, la qualité de la production.  Il est à présent un partenaire à part entière dans la production.

Dans un heureux bouclage de la boucle, Malcolm fait son premier film à 25 ans – presque le même âge qu’avait Ralph quand il a fait le sien.  Je pense que c’est une des raisons pour lesquelles on a fini par travailler si bien ensemble, avoue Malcolm.  Une partie de ce processus a été pour Ralph de revoir, de se souvenir.  Jusqu’à un certain point cette dynamique a fait du bien.  Mais ça a également mis en lumière les différences entre sa génération et la mienne.  Je connais peu de gens de ma génération qui se sentiraient si libre, juste après leurs études, de se ficher de gagner leur vie et d’aller comme ça s’installer à San Francisco comme a fait Ralph.  Les gens de mon âge semblent beaucoup plus stressés par rapport à leur carrière, leur avenir.

Au début il y avaient deux monteurs qui travaillaient par intermittence sur le film ; Malcolm a vite suggéré que Ralph installe un système Final Cut Pro pour qu’ils puissent monter au fur et à mesure du tournage.  Je me souviens de la première fois qu’on l’a visionné – un premier montage en 16mm.  J’aimais beaucoup le ton, et j’adorais le film d’origine avec Sean.  Le film était bien différent à ce moment-là, il était loin d’être aussi grand qu’il n’est devenu, et il semblait manquer un peu d’équilibre.  Au bout de trois ans de travail ensemble, je pense qu’on a fait le film qu’on voulait faire, un film drôle qui fait réfléchir.  Sean est charmant.  Il y a parfois une certaine naïveté intéressante, c’est réaliste et pourtant idéaliste.  Travailler là-dessus m’a fait – comme je suis relativement jeune et comme auparavant je n’ai jamais été vraiment confronté par ces questions de travail et de famille – m’a fait sacrement réfléchir sur ces choses-là.  Les choix, pour moi, c’est ce qui ressort le plus du film.  Il me touche toujours quand je le regarde, même si une partie de moi reste d’une certaine façon détachée.  C’est vraiment grand ouvert.

Vos avis sur Malcolm Pullinger

Exprimez-vous

Bande-annonce

Filmographie complète

2005 - 
Following Sean (Producteur , Monteur)
Remonter