Michel Ciment
Né(e) le 26 Mai 1938 (79 ans)
Nationalité : France

Biographie

Scénariste, Réalisateur, Critique cinéma, Producteur

Michel Ciment est maître de conférences émérite en civilisation américaine de l'université de Paris VII et membre du comité de rédaction de la revue de cinéma Positif. Il est l'auteur d'une douzaine d'ouvrages, dont Kazan par Kazan (1973), Le Dossier Rosi (1976), Kubrick (1980) ou encore Le Crime à l'écran (1992) et Petite planète cinématographique (2003). Il est également coauteur de quatre portraits filmés de Wilder, Kazan, Rosi et Mankiewicz. Il collabore par ailleurs au Masque et la Plume pour France-Inter et produit Projection privée pour France-Culture.

En 2011, Michel Ciment co-réalise le documentaire Il Était Une Fois... Orange Mécanique avec Antoine de Gaudemar. Le film est présenté dans le cadre de Cannes Classics lors du 64ème Festival International Du Film De Cannes 2011.

Vos avis sur Michel Ciment

Exprimez-vous

Filmographie complète

Actu à propos de Michel Ciment

Take Shelter : Une fable paranoïaque hallucinante (Test DVD)

Take Shelter : Une fable paranoïaque hallucinante (Test DVD)

Voici enfin disponible dans les bacs le film sensation des derniers Festival de Deauville et Semaine de la Critique... il était temps ! (18/05/2012) > Suite
Les Marches du Pouvoir vs. L'Exercice de l'Etat : le match (Tests DVD et Blu-Ray)

Les Marches du Pouvoir vs. L'Exercice de l'Etat : le match (Tests DVD et Blu-Ray)

A quelques mois des élections présidentielles - des deux côtés de l'Atlantique - deux films font leur apparition dans les bacs, offrant chacun un regard singulier sur la vie politique de ce début du XXIème siècle : Les Marches du Pouvoir de et avec George Clooney et L'exercice de l'etat de Pierre Schoeller avec Olivier Gourmet. (01/03/2012) > Suite
The Tree of Life : un instant de grâce (test Blu-Ray)

The Tree of Life : un instant de grâce (test Blu-Ray)

Il n’est pas aisé d’introduire The Tree of Life, projet longtemps - et secrètement - couvé par Terrence Malick, tant cette ode à la vie embrasse fiévreusement l’écran comme le cœur. (21/10/2011) > Suite
Remonter