Park Chan-wook
Né(e) le 23 Août 1963 (53 ans)
Nationalité : Corée du Sud

Actuellement au Cinéma dans : Snowpiercer, Le Transperceneige

Biographie

Réalisateur, scénariste, producteur

Né le 23 août 1963 à Séoul, Park Chan-wook est un élève modèle et performant, durant ses années lycée. Et c’est d’ailleurs à la fin de celles-ci qu ’il reçoit son premier choc cinématographique : la vision de Vertigo (Sueurs Froides) d ’Alfred Hichcock déclenche, chez le futur cinéaste, le désir de la mise en scène.

Pourtant, le jeune homme cherche tout d’abord à devenir critique d’art, et tente dans un premier temps, d’intégrer l’Université de Séoul pour étudier l’esthétique. Mais c’est finalement l’université catholique de Sogan qu’il intègre, pour en ressortir quelques années plus tard, diplômé en philosophie. Sa passion du cinéma l’aura amené à créer, durant ses années d’études, le “Club Movie Gang ”. Une passion qui le pousse très rapidement vers les plateaux de tournage.

Dès 1988, Park Chan-wook commence à travailler dans l’industrie du cinéma en partant du bas de l’échelle. Effectuant les tâches les plus diverses sur les tournages ( il travaille notamment sur le film de Yoo Young-Jin, Kkamdong ), il fait la connaissance de Kwak Jae-yong (futur réalisateur du film à succès My Sassy Girl ), à l’époque où ce dernier est assistant réalisateur.

Quand Kwak Jae-yong passe à la mise en scène, au début des années 90, Park Chan-wook devient son assistant mais touche également un peu à tout pour survivre et s’assurer des revenus décents. Il travaille pour une société importatrice de films étrangers, fait de la traduction, apporte du matériel promotionnel dans les cinémas et les théâtres, tout en économisant pour investir dans son premier long-métrage, un film qu’il réussit à mettre en chantier moins de quatre ans après ses débuts dans le milieu.

En 1992, Park Chan-wook tourne donc Moon Is The Sun'S Dream, un film se déroulant à Pusan (l’une des plus grandes villes de Corée du Sud), qui conte l’histoire d’un photographe dont le demi-frère gangster vole l’argent de son patron avant de s’enfuir avec la petite amie de ce dernier. Empreint d’un certain pessimisme, ce drame urbain se déroulant dans les milieux du crime, de la prostitution et de la mode, se solde par un échec cinglant au box-office.

Il s’écoulera 5 ans avant que le jeune réalisateur ne tourne son deuxième film. Entre- temps, il devient critique de cinéma et signe notamment un essai en 1994 intitulé “Discreet Charm of Watching Film”, année où il fait également une apparition dans le film de Lee Han, Mascara. Durant cette période difficile, Park Chan-wook écrit des articles pour des magazines, participe à des programmes radios et télévisés, et commente les films d’autres réalisateurs alors qu’il rêve de tourner à nouveau.

En 1997, Park Chan-wook a l’opportunité de réaliser son deuxième long-métrage, The Trio, qui s’oriente vers une veine plutôt comique. Il co-signe le scénario du film avec son ami Lee Moo-young, qui deviendra son collaborateur régulier. Si The Trio fait beaucoup plus d’entrées que Moon Is The Sun'S Dream, les résultats sont encore une fois très décevants. Park Chan-wook doute alors de pouvoir un jour mettre en scène son nouveau long-métrage.

Pendant plusieurs mois, il démarche les producteurs pour leur proposer un scénario d’une noirceur peu commune, intitulé “Vengeance Is Mine” mais personne ne veut financer un tel film, et Park Chan-wook essuie de nombreux refus.

Après deux ans d’inactivité cinématographique, Park Chan-wook se lance pour la première fois dans l’exercice du court-métrage avec un film stylisé de 26 minutes tourné en 35mm qui est sélectionné au Festival de Clermont-Ferrand.

Il signe une trilogie sanglante ayant pour trame de fond la vengeance avec Sympathy For Mr. Vengeance, Old Boy et Lady Vengeance qu’il réalise entre 2004 et 2005. Il rencontre un succès phénoménal.

Le réalisateur revient en 2009 avec le film Vampirique Thirst, Ceci Est Mon Sang, présenté au festival de Cannes cette année-là où il remporte le Prix du Jury. Il réalise également un court-métrage pour le film collectif New York, I Love You.

En 2013, Park Chan-wook s'envole pour le pays de l'Oncle Sam et dirige Mia Wasikowska, Nicole Kidman ou encore Matthew Goode dans le dérangeant Stoker, d'après un scénario de Wentworth Miller.

Trois ans plus tard, il met en scène Mademoiselle, qui lui vaut une nouvelle fois une sélection en compétition officielle lors du 69ème Festival International Du Film De Cannes 2016.

Vos avis sur Park Chan-wook

Exprimez-vous

Filmographie sélective ( 17 Films )

Mademoiselle
Mademoiselle
The Shameless
The Shameless
A Rose Reborn
A Rose Reborn
Snowpiercer, le Transperceneige
Snowpiercer, le Transperceneige
Stoker
Stoker
Thirst, ceci est mon sang
Thirst, ceci est mon sang
Je suis un cyborg
Je suis un cyborg
Lady Vengeance
Lady Vengeance

Filmographie complète

2016 - 
Mademoiselle (Réalisateur , Producteur)
2015 - 
The Shameless (Producteur)
2014 - 
A Rose Reborn (Réalisateur)
2013 - 
2013 - 
Stoker (Réalisateur)
2011 - 
Night Fishing (Réalisateur)
2009 - 
Thirst, Ceci Est Mon Sang (Réalisateur , Producteur , Scénariste)
2006 - 
Je Suis Un Cyborg (Réalisateur , Scénariste)
2005 - 
Lady Vengeance (Réalisateur , Scénariste , Acteur)
2004 - 
3…extrêmes (Réalisateur)
2003 - 
2003 - 
Old Boy (Réalisateur , Scénariste)
2003 - 
2000 - 
Joint Security Area (Réalisateur , Scénariste)
1999 - 
Le Jugement (Réalisateur , Scénariste)
1997 - 
The Trio (Réalisateur , Scénariste)
1992 - 
Moon Is The Sun'S Dream (Réalisateur , Scénariste)

Actu à propos de Park Chan-wook

Snowpiercer : la série débarque très bientôt !

Snowpiercer : la série débarque très bientôt !

Annoncée il y a tout juste un an, la série adaptée du film Snowpiercer, le transperceneige fait un bond en avant avec la commande du pilote par la chaîne de télévision américaine TNT. (22.11.2016) > Suite
Mademoiselle : le nouveau Park Chan-wook s’offre un somptueux teaser

Mademoiselle : le nouveau Park Chan-wook s’offre un somptueux teaser

Présenté en compétition officielle au dernier Festival de Cannes, le nouveau film de Park Chan-wook, Mademoiselle, sortira enfin dans nos salles le 2 novembre. (14.09.2016) > Suite
Oscars : Emma Watson, John Boyega et d’autres rejoignent l’Académie

Oscars : Emma Watson, John Boyega et d’autres rejoignent l’Académie

L’Académie des Arts et des Sciences du cinéma qui remet les Oscars chaque année a invité près de 700 nouveaux membres à rejoindre son jury. (30.06.2016) > Suite
Remonter