Paul Grimault
Né(e) le 23 Mars 1905 (89 ans)Décédé(e) le 29 Mars 1994
Nationalité : France

Actuellement au Cinéma dans : Le Roi Et L'Oiseau

Biographie

Réalisateur

Dessinateur de vocation, il entre à l’école Germain­Pilon (qui va devenir l’Ecole des Arts Appli­ qués) puis travaille à l’atelier d’art Pomone des magasins du Bon Marché. Après son service mi­ litaire, Paul Grimault est d’abord dessinateur de meubles au Faubourg Saint­ Antoine, puis entre en 1930 dans les établissements de publicité Damour où travaillent notamment Jean Aurenche, Jean Anouilh et Jacques Prévert. De 1931 à 1936, il participe au groupe théâtral “Octobre”, réalise des films expérimentaux, fait de la recherche d’animation et exerce diverses activités, dans le cinéma, avec la collaboration de Jean Aurenche puis de Jean Anouilh, Marcel Carné, François V. Hugo, Yves Allégret, Max Ernst, Jacques et Pierre Prévert...

En 1936, il fonde avec André Sarrut la société Les Gémeaux, maison de production d’où sorti­ ront les premiers “cadres” de l’animation française, et y réalise de nombreux films publicitaires. Lorsque la guerre éclate, Grimault et son équipe travaillent à la réalisation de Gô chez les Oiseaux, premier grand film d’animation où, pour la première fois depuis qu’Emile Cohl a cessé de produire en 1917, un créateur d’animation français présente une œuvre d’une ambition cer­ taine, avec des personnages originaux et un style propre. Mais la guerre disperse l’équipe de création. Démobilisé, Grimault revient à Paris, regroupe son équipe qu’il ne sait trop d’ailleurs comment faire vivre, jusqu’à ce qu’une commande de la Loterie Nationale le tire d’affaire. Il peut alors reprendre le film interrompu par la guerre, qui sortira en octobre 1943 dans une version modifiée par rapport au projet original, sous le titre Les Passagers de la Grande Ourse.

La production d’animation allemande étant inexistante et le cinéma se trouvant coupé de ses fournisseurs américains, Les Gémeaux sont les seuls sur le marché de l’Europe occupée : leurs films sont immédiatement rentables et la société vit. C’est ainsi que Les Gémeaux et Paul Gri­ mault produiront et réaliseront plusieurs films d’animation, tels que Le Marchand de Notes, L’Épouvantail, Le Voleur de Paratonnerres, etc... où s’exprime la libre fantaisie de Paul Grimault dont la maturité est alors éclatante : il possède son style, son rythme, sa manière propre. Même si techniquement l’animation n’est pas parfaite, faute de moyens, elle s’accorde remarquable­ ment avec la poésie de l’inspiration. Les imperfections artisanales contribuent à donner un cer­ tain charme aux réalisations de Paul Grimault ; Le Voleur de Paratonnerres présenté au Festival de Venise en 1946, obtient un premier prix. Il réalise ensuite, en 1947, Le Petit Soldat, sur un scénario qu’il travaille en collaboration avec Jacques Prévert. L’animation est d’une exception­ nelle qualité. L’originalité de pensée et d’écriture est telle que l’on s’étonne que la collaboration Grimault­Prévert, deux authentiques poètes, n’ait pas été plus précoce.

Mais cette collaboration n’en sera que plus ambitieuse puisqu’ils mettent en chantier, aussitôt après, ce qui doit être le premier long métrage de dessin animé réalisé en France : La Bergère et le Ramoneur. Le film existera, mais à la suite de déboires et de difficultés multiples avec la production dans une version désapprouvée par Paul Grimault et Jacques Prévert. C’est ainsi qu’après ce conflit, Paul Grimault fonda, dès 1951, sa propre maison de production : Les Films Paul Grimault. Le réalisateur s’est alors replacé sur le marché du film publicitaire et du court­ métrage avant de pouvoir reprendre La Bergère et le Ramoneur, l’œuvre qui lui tenait tant à cœur, qu’il termine et sort en 1980 dans sa version définitive sous le titre Le Roi et l’Oiseau, pour éviter toute confusion avec la version précédente.

Paul Grimault souhaitant réunir ses courts métrages au sein d’un même film, Jacques Demy lui suggère d’orienter le projet vers un dialogue entre le créateur et ses personnages. Filmé en vues réelles par Jacques Demy dans La Table Tournante (1988), Paul Grimault dialogue avec eux et leur présente ses anciens courts métrages. Le cinéaste y relate avec humour son long périple dans l’univers cinématographique du dessin animé.
Paul Grimault nous quitte en 1994.

Vos avis sur Paul Grimault

Exprimez-vous

Bande-annonce

Filmographie sélective ( 7 Films )

La Table tournante
La Table tournante
Le Roi et l'Oiseau
Le Roi et l'Oiseau
Le Crime de Monsieur Lange
Le Crime de Monsieur Lange

Filmographie complète

1988 - 
La Table Tournante (Réalisateur , Producteur , Scénariste)
1979 - 
Le Roi Et L'Oiseau (Réalisateur , Scénariste , Monteur)
1964 - 
1952 - 
1951 - 
La Légende De La Soie (Réalisateur)
1947 - 
Le Petit Soldat (Réalisateur)
1935 - 

Actu à propos de Paul Grimault

Le tour du cinéma en 365 jours

Le tour du cinéma en 365 jours

1895, le 28 décembre. Le cinéma vient de naître. (21/11/08) > Suite
Le cinéma Latina s'est fait faire un lifting

Le cinéma Latina s'est fait faire un lifting

Le cinéma Le Latina est devenu… Le Nouveau Latina. (30/10/2008) > Suite
Jacques Demy en intégralité

Jacques Demy en intégralité

Génie du cinéma français avec son univers unique aux traits à la fois féeriques, musicaux et sociaux, Jacques Demy est mis à nu à travers une intégrale quasi complète de l’ensemble de son œuvre. (9/10/2008) > Suite
Remonter