Né(e) le 05 Janvier 1931 (84 ans)
Nationalité : Etats-Unis

Biographie

Acteur, Producteur Exécutif

Fils d’un amiral de l’armée américaine, Robert Selden Duvall est né à San Diego (Californie) le 5 janvier 1931. Très tôt, ses parents le poussent vers la comédie. Il étudie d’abord au Principia College de l’Illinois. Son diplôme d’arts dramatiques en poche, il part à New York pour faire ses débuts sur les planches de Broadway. Nous sommes en 1955. Le jeune homme se met sous la tutelle de Sanford Meisner (immense acteur de théâtre décédé en 1997) au Neighborhood Playhouse. Duvall est remarqué en 1957 pour sa performance dans la pièce Vu Du pont. Dès lors, le cinéma s’intéresse à lui.

Le comédien débute à l’écran cinq ans plus tard dans Du Silence Et Des Ombres aux côtés de Grégory Peck, qu’il retrouvera l’année suivante dans Le Combat Du Capitaine Newman. Il reste longtemps cantonné aux seconds rôles, faisant des compositions remarquées en face des plus grands (Marlon Brando, Burt Lancaster, Frank Sinatra, Steve McQueen, etc). Robert Duvall est vraiment révélé au public en 1969, grâce à Francis Ford Coppola, dans Les Gens De La Pluie. En 1970, il est un des héros de M.a.s.h., de Robert Altman. L’acteur est au cœur de ce «nouvel Hollywood» (expression de Peter Biskind), puisqu’il tourne aussi Thx 1138 Director'S Cut, sous la direction de Georges Lucas.

Duvall franchit un cap avec le personnage de Tom Hagen, avocat confident de Don Corleone dans Le Parrain et sa suite. Cette saga signée Coppola lui vaut sa première nomination aux Oscars. Il obtient la statuette en 1983 pour son interprétation dans Tendre Bonheur. Quatre ans plus tôt, il avait reçu un Golden Globe pour son second rôle dans Apocalypse Now. En 1988, il joue Colors avec Sean Penn. Deux ans après, il partage l’affiche avec Tom Cruise dans Jours De Tonnerre. Il s'est ensuite illustré dans A L'Aube Du 6ème Jour et John Q. (Nick Cassavetes). En 2003, il est dans Open Range, un western signé Kevin Costner (il s’est cassé six côtes pendant le tournage), et dans Le Secret Des Frères Mac Cann. En 2005, il tourne dans Thank You For Smoking.
En 2007, Duvall apparaît dans deux films, Lucky You de Curtis Hanson, ou il joue un célèbre joueur de poker et dans La Nuit Nous Appartient, le troisième film de James Gray présenté au 60è festival de Cannes.

Mais Robert Duvall n’est pas seulement acteur, il est aussi réalisateur. Il est l’auteur d’un documentaire réalisé en 1975, intitulé We’re Not The Jet Set. Il s’est ensuite intéressé au milieu gitan new-yorkais dans Angelo My Love, qui fut présenté à Cannes en 1983. En 2002, il se met en scène dans Assassination Tango. Le long-métrage suit un tueur à gages qui se découvre une passion pour le tango.

Par la suite, il est à l'affiche de nombreux films dont Thank You For Smoking en 2005, du policier à succès de James Gray, La Nuit Nous Appartient en 2006 et du drame apocalyptique, La Route avec Viggo Mortensen, en 2008.

L'année suivante, Robert Duvall tient le rôle principal de Get Low, un drame dans lequel il interprète un vieil ermite qui organise ses propres funérailles...
En 2010, il partage l'affiche avec Jeff Bridges pour Crazy Heart avant de participer au téléfilm Hemingway & Gelhorn, qui met en scène la vie de l'écrivain et de la journaliste.

En 2012, l'acteur joue dans Jack Reacher, un thriller réalisé par Christopher Mcquarries.

Deux ans plus tard, il est le père de Robert Downey Jr dans Le Juge de David Dobkin. Son interprétation lui vaudra d'ailleurs une nomination à l'Oscar du Meilleur acteur dans un second rôle.

Filmographie sélective ( 67 Films )

Le Juge
Le Juge
Jayne Mansfield's Car
Jayne Mansfield's Car
Jack Reacher
Jack Reacher
Hemingway & Gellhorn
Hemingway & Gellhorn
Seven Days in Utopia
Seven Days in Utopia
Crazy Heart
Crazy Heart
Get Low
Get Low
La Route
La Route

Filmographie complète

2014 - 
Le Juge (Acteur)
2013 - 
2012 - 
Jack Reacher (Acteur)
2012 - 
2011 - 
2010 - 
Crazy Heart (Producteur , Acteur)
2010 - 
2009 - 
Get Low (Acteur , Producteur Exécutif)
2008 - 
La Route (Acteur)
2008 - 
2007 - 
Lucky You (Acteur)
2006 - 
Broken Trail (Acteur , Producteur Exécutif)
2006 - 
2005 - 
2005 - 
2004 - 
2004 - 
Assassination Tango (Réalisateur , Acteur)
2003 - 
2002 - 
Open Range (Acteur)
2002 - 
John Q. (Acteur)
2001 - 
2000 - 
2000 - 
1999 - 
1998 - 
Prejudice (Acteur)
1998 - 
1997 - 
Le Prédicateur (Réalisateur , Scénariste , Acteur , Producteur Exécutif)
1997 - 
Deep Impact (Acteur)
1995 - 
1995 - 
1994 - 
Le Journal (Acteur)
1993 - 
1993 - 
Geronimo (Acteur)
1993 - 
Chute Libre (Acteur)
1992 - 
Stalin (Acteur)
1991 - 
Rambling Rose (Acteur)
1990 - 
1990 - 
1989 - 
Lonesome Dove (Acteur) Série TV
Créée par Simon Wincer 
1988 - 
Colors (Acteur)
1984 - 
Le Meilleur (Acteur)
1983 - 
Angelo My Love (Réalisateur)
1983 - 
1981 - 
1980 - 
1979 - 
1978 - 
The Betsy (Acteur)
1977 - 
1977 - 
1976 - 
1975 - 
1975 - 
1974 - 
Le Parrain 2 (Acteur)
1972 - 
1972 - 
Joe Kidd (Acteur)
1972 - 
Le Parrain (Acteur)
1971 - 
1970 - 
1970 - 
M.a.s.h. (Acteur)
1969 - 
1969 - 
1968 - 
Le Détective (Acteur)
1968 - 
Bullitt (Acteur)
1967 - 
Countdown (Acteur)
1963 - 
1962 - 
Les Accusés (Acteur) Série TV
Créée par Reginald Rose 
1962 - 

Actu à propos de Robert Duvall

Oscars 2015 : Le sacre de Birdman

Oscars 2015 : Le sacre de Birdman

Cette nuit, la 87ème cérémonie des oscars 2015 a récompensé le film d'Alejandro Gonzalez Inarritu, Birdman, sacré meilleur film, qui remporte en tout 4 statuettes prestigieuses. (23.02.2015) > Suite
SAG Awards 2015 : Birdman et Orange is the New Black sacrés (Palmarès + Galerie)

SAG Awards 2015 : Birdman et Orange is the New Black sacrés (Palmarès + Galerie)

Retour sur la prestigieuse cérémonie des screen actors guild awards 2015 avec le palmarès et les photos de la soirée, qui s'est tenue hier au soir aux États-Unis. (26/01/15) > Suite
Boyhood et Birdman sacrés aux Critics' Choice Awards 2015

Boyhood et Birdman sacrés aux Critics' Choice Awards 2015

"Meilleur Film", "Meilleur Réalisateur" et "Meilleure acteur" pour Boyhood et 7 prix pour Birdman : un joli sacre pour les deux films. (16/01/15) > Suite

Avis sur Robert Duvall

    Remonter