Stanley Kubrick
Né(e) le 26 Juillet 1928 (70 ans)Décédé(e) le 07 Mars 1999
Nationalité : Etats-Unis

Biographie

Réalisateur, Producteur, Scénariste

=> Voir notre Dossier Spécial Stanley Kubrick !

Considéré comme un véritable génie, il n’a fallu que quelques films à Stanley Kubrick pour faire preuve de son talent incontestable. La plupart de ses travaux sont qualifiés de chefs-d’œuvre, tant dans le fond que dans la forme. Provocateur controversé, il était l’expert de la déshumanisation, sachant dévoiler subtilement le côté obscur de chaque être.

Stanley Kubrick est né à New York le 26 Juillet 1928. Durant son enfance, son père désespérait de voir son fils ne trouver d’intérêt en rien. Un jour, il le fait jouer aux échecs, et immédiatement l’un des futurs génies du XXème siècle se prit d’une passion pour le jeu, qui marquera toute sa vie cinématographique, aussi bien dans ses films que sur les plateaux de tournage où il s’en servait pour modérer le tempérament des acteurs difficiles.

À treize ans, son père lui offre un appareil photo. C’est peut-être l’un des moments les plus décisifs de sa vie puisqu’à partir de ce moment Stanley Kubrick se passionne pour cet art. Il parcourt New-York de long en large pour photographier la ville, et développe ses photos dans la chambre noire d’un de ses amis jusqu’au jour où il est publié par Look Magazine qui l’engage comme apprenti photographe à 17 ans. Kubrick devient de plus en plus passionné de cinéma. En 1950, toutes ses économies passent dans son premier documentaire, Day Of The Fight.

C’est le début de sa carrière de cinéaste. Son premier vrai film Fear And Desire réalisé en 1953 lui met le pied à l'étrier, même s'il refusera toujours de le montrer au grand public, le considérant comme un essai sans suite. Il réalise ensuite Le Baiser Du Tueur et L'Ultime Razzia et finalement son premier grand succès, Les Sentiers De La Gloire, avec Kirk Douglas. Suit très vite Spartacus, dont il obtient la direction grâce à l’acteur. Mais le monde hollywoodien lui plaît de moins en moins, et sa vie personnelle le rend malheureux après deux mariages ratés. Il décide alors de s’installer définitivement en Angleterre.

En 1962, sort son premier film scandale : le sulfureux Lolita, écrit en collaboration avec l’écrivain du roman, Vladimir Nabokov, de manière à éviter la censure qui pouvait à l’époque détruire entièrement un film. Suit Docteur Folamour, un grand risque dans sa carrière, car à l’époque le nucléaire n’était pas encore matière à rire.

Le succès connu par ce dernier film permet à Kubrick d’enfin faire absolument ce qu’il veut et notamment, en 1968, 2001, L'Odyssée De L'Espace, un film instantanément culte, considéré comme la naissance du film de science-fiction moderne, qui en inspire encore plus d’un aujourd’hui.
En 1971 vient le temps de sa plus grosse provocation, un autre culte instantané, Orange Mécanique, apologie du sexe et de la violence. Suivent d’autres chefs-d’œuvre : Barry Lyndon en 1975 et Shining en 1980, qui n’a pas plu à l’auteur du livre, Stephen King, mais qui a offert l’un de ses plus grands rôles à Jack Nicholson. Il tourne ensuite Full Metal Jacket, une sorte de version noire et cynique de l’humaniste Platoon.

Malgré le succès, il dut abandonner de nombreux projets en raison de la concurrence, notamment un film qui abordait le même sujet que La Liste De Schindler de Steven Spielberg. Kubrick réalise enfin Eyes Wide Shut, qu’il considère comme son meilleur film. Il a à peine le temps d'achever son film en 1999 qu’il décède soudainement de causes naturelles à l’âge de 71 ans. Il travaillait depuis plusieurs années à un projet de film sur Napoléon ainsi qu'à une adaptation de Les Supertoys durent tout l'été de Brian Aldiss qui - repris par son ami Steven Speilberg - deviendra A.i. Intelligence Artificielle.

Vos avis sur Stanley Kubrick

Exprimez-vous

Filmographie sélective ( 16 Films )

Eyes wide shut
Eyes wide shut
Full Metal Jacket
Full Metal Jacket
Shining
Shining
Barry Lyndon
Barry Lyndon
Orange Mécanique
Orange Mécanique
2001, L'odyssée de l'espace
2001, L'odyssée de l'espace
Docteur Folamour
Docteur Folamour
Lolita
Lolita

Filmographie complète

1998 - 
Eyes Wide Shut (Réalisateur , Producteur , Scénariste)
1987 - 
Full Metal Jacket (Réalisateur , Producteur , Scénariste)
1980 - 
Shining (Réalisateur , Producteur , Scénariste)
1975 - 
Barry Lyndon (Réalisateur , Producteur , Scénariste)
1971 - 
Orange Mécanique (Réalisateur , Producteur , Scénariste)
1968 - 
2001, L'Odyssée De L'Espace (Réalisateur , Producteur , Scénariste)
1963 - 
Docteur Folamour (Réalisateur , Producteur , Scénariste , Adaptation)
1962 - 
Lolita (Réalisateur , Producteur , Scénariste)
1960 - 
Spartacus (Réalisateur)
1957 - 
Les Sentiers De La Gloire (Réalisateur , Producteur , Scénariste)
1956 - 
L'Ultime Razzia (Réalisateur , Producteur , Scénariste)
1955 - 
Le Baiser Du Tueur (Réalisateur , Producteur , Scénariste , Monteur)
1953 - 
The Seafarers (Réalisateur , Monteur)
1953 - 
Fear And Desire (Réalisateur , Producteur , Scénariste , Directeur De La Photographie)
1951 - 
Flying Padre (Réalisateur)
1951 - 
Day Of The Fight (Réalisateur , Producteur , Directeur De La Photographie)

Actu à propos de Stanley Kubrick

Top 10 des plus gros succès des adaptations de Stephen King au cinéma

Top 10 des plus gros succès des adaptations de Stephen King au cinéma

Voilà le top 10 des plus gros succès des adaptations de Stephen King au cinéma > Suite
Toplist : ces acteurs qui regrettent leurs rôles

Toplist : ces acteurs qui regrettent leurs rôles

Des acteurs qui regrettent un rôle, ce n'est pas rare. Ce qui l'est beaucoup plus, c'est quand ces derniers s'expriment à ce propos. (13.07.2017) > Suite
Découvrez les tableaux qui ont inspiré David Lynch

Découvrez les tableaux qui ont inspiré David Lynch

Une vidéo reprend les inspirations cinématographiques et artistiques de David Lynch sur Twin Peaks, Eraserhead, Blue Velvet et Elephant Man. (07/07/2017) > Suite
Remonter