Todd Edwards
Né(e) le 27 Septembre 1971 (46 ans)
Nationalité : Etats-Unis

Biographie

Réalisateur

Todd Edwards voit le jour le 27 septembre 1971, trois ans après son frère Cory auquel il ressemble déjà comme deux gouttes d’eau. Suivant l’exemple de Cory, le petit Todd décide qu’il sera cinéaste... et rockeur pour faire bonne mesure. En 6ème, il passe un an à créer et réaliser un fi lm d’aventures fantastique intitulé APPRENTICE TO WIZARD, PRINCE TO KING, une curiosité hantée de créatures d’un autre monde entièrement fait mains par Todd himself.
« J’étais le Peter Jackson de la sixième», rigole Todd. Dans l’école de l’Indiana où il poursuit ses études, ses professeurs le laissent faire des expérimentations de toutes sortes, comme par exemple un fi lm de science-fi ction montrant un terrifi ant combat dans une ville futuriste. «Il n’y avait pas de section cinéma dans cette école d’art, c’était très libéral, chacun y allait de ses fantaisies les plus hallucinantes sans aucune censure ou directive. J’étais sans doute le seul étudiant qui s’esquintait à imiter James Cameron. Ça a duré un an. Heureusement, j’avais des professeurs formidables qui comprenaient ce que j’essayais de faire et qui m’y encourageaient».
Avide de se lancer dans le monde fabuleux du cinéma, Todd rejoint Cory et Tony dans leur émission comique, joue les rigolos, compose des chansons, gratte sa guitare, pousse de la voix et des décibels dans des bars enfumés pour peaufi ner le côté rock’n’roll de sa personnalité et, quand il en a le temps, imagine un scénario où une bande de six amis, séparés par la vie à la sortie du collège, se retrouve suite au décès mystérieux d’un copain d’école. A force d’y penser, Todd couche le tout par écrit sous forme de script et se dit que, tant qu’à faire, il va aussi réaliser le fi lm, voire y tenir le rôle principal. Cory, bombardé producteur, comédien et responsable du décor se met à l’ouvrage, Tony Leech est rapatrié illico de Los Angeles pour faire l’acteur et servir de premier assistant à la réalisation et les potes se mettent de la partie pour que CHILLICOTHE, le premier fi lm de Todd Edwards, coûte à peine plus qu’une Skoda d’occasion ou pas loin. Résultat : CHILLICOTHE est sélectionné à Sundance.
« On a eu beaucoup de retours sur ce fi lm et même s’il n’a pas gagné de prix à Sundance il a bénéfi cié d’un bon bouche-à-oreille. Je crois d’ailleurs que c’est la réputation de CHILLICOTHE qui nous a ouvert des portes en 2001». En attendant, pendant deux ans Todd et Cory tentent sans succès de placer leurs projets dans les studios hollywoodiens, «mais l’époque bénie où il suffi sait d’avoir de l’idée pour tourner un fi lm indépendant était révolue. On a été rejeté un nombre incalculable de fois sans jamais perdre notre détermination». L’entêtement des Edwards paie puisque Maurice Kanbar, l’homme à la tête des studios d’animations Kanbar, leur fait une off re qu’ils ne peuvent refuser...

Vos avis sur Todd Edwards

Exprimez-vous

Filmographie complète

Remonter