Yasuzo Masumura
Né(e) le 25 Août 1924 (61 ans)Décédé(e) en 1986
Nationalité : Japon

Biographie

Réalisateur

Yasuzo Masumura voit le jour le 25 août 1924 à Kofu. Jeune étudiant rebelle, Yasuzo Masumura fait ses "humanités" à l’université impériale de Tokyo, également fréquenté par un futur écrivain de génie nommé Yukio Mishima (à qui il confiera le rôle principal du Gars des vents froids en 1960). Après la défaite du Japon en 1945, il entre comme assistant à la Daiei, oeuvrant dans l’ombre des immenses Kenji Mizoguchi et Kon Ichikawa. Profitant d’une bourse délivrée par l’État italien, il se retrouve au Centro Sperimentale della Cinematografia de Rome durant trois ans. De retour dans son pays en 1957, il devient réalisateur à part entière. Cette année-là, il signe trois films qui, par leur rythme, la sécheresse de leur propos et la vivacité des dialogues et des personnages, vont révolutionner le cinéma nippon : Les Baisers, Jeune fille sous ciel bleu et Courant chaud. Hérault d’une nouvelle vague cinématographique, Masumura poursuit activement sa carrière d’auteur avec, entre autres, Le Faux étudiant (1960), tout en se lançant, sporadiquement, dans des batailles d’Hernani contre une presse violemment hostile. Etabli, Masumura enchaîne les films à un rythme endiablé.
C’est à cette époque qu’il réalise Manji/Passion (1964), La Femme de Seisaku (1965) et Tatouage (1966), qui satellisent Ayako Wakao (avec laquelle le réalisateur entretiendra des rapports plus qu’orageux), mais aussi Le Soldat yakuza (1965) avec Shintaro Katsu et Nakano : Ecole militaire avec Raizo Ichikawa. Les Géants et les jouets (1958), vision satirique d’un japon mercantile tirée d’un roman de Ken Kaiko, et L’Ange rouge (1966), sur les rapports ambigus entre une infirmière arriviste et un médecin impuissant, rencontrent un succès international. Toujours pour la Daiei, il signera aussi une de ses oeuvres les plus désespérées et extrêmes : La Bête aveugle (1969), où un sculpteur aveugle partage avec son modèle ses délires de sadisme et de domination.

Vos avis sur Yasuzo Masumura

Exprimez-vous

Filmographie sélective ( 10 Films )

La bête aveugle
La bête aveugle
Tatouage
Tatouage
La femme de Seisaku
La femme de Seisaku
Passion
Passion
L'Impératrice Yang Kwei Fei
L'Impératrice Yang Kwei Fei

Filmographie complète

1971 - 
Jeux Dangereux (Réalisateur)
1969 - 
La Bête Aveugle (Réalisateur)
1967 - 
1966 - 
1966 - 
L'Ange Rouge (Réalisateur)
1966 - 
Tatouage (Réalisateur)
1965 - 
La Femme De Seisaku (Réalisateur)
1964 - 
Passion (Réalisateur)
1960 - 
Testaments De Femmes (Réalisateur)
1955 - 
L'Impératrice Yang Kwei Fei (1er Assistant Réalisateur)
Remonter