Dofus - Livre 1 : Julith
Film à partir de 6/8 ans
Genre : Animation - Durée : 1H40 mn
Sortie en salles le 03 Février 2016
Presse
Spectateurs
Sortie en salles le 03 Février 2016
Film à partir de 6/8 ans

16 Photos de Dofus - Livre 1 : Julith

photo 1/16 - Dofus - Livre 1 : Julith - © Gebeka Films
photo 2/16 - Dofus - Livre 1 : Julith - © Gebeka Films
photo 3/16 - Dofus - Livre 1 : Julith - © Gebeka Films
photo 4/16 - Dofus - Livre 1 : Julith - © Gebeka Films
photo 5/16 - Dofus - Livre 1 : Julith - © Gebeka Films
photo 6/16 - Dofus - Livre 1 : Julith - © Gebeka Films
photo 7/16 - Dofus - Livre 1 : Julith - © Gebeka Films
photo 8/16 - Dofus - Livre 1 : Julith - © Gebeka Films
photo 9/16 - Dofus - Livre 1 : Julith - © Gebeka Films
photo 10/16 - Dofus - Livre 1 : Julith - © Gebeka Films
photo 11/16 - Dofus - Livre 1 : Julith - © Gebeka Films
photo 12/16 - Dofus - Livre 1 : Julith - © Gebeka Films
photo 13/16 - Dofus - Livre 1 : Julith - © Gebeka Films
photo 14/16 - Dofus - Livre 1 : Julith - © Gebeka Films
photo 15/16 - Dofus - Livre 1 : Julith - © Gebeka Films
photo 16/16 - Dofus - Livre 1 : Julith - © Gebeka Films
Exprimez-vous
En résumé :

"Deux belles-soeurs qui se disputent le souvenir d'un héros disparu, frère de l'une et amant de l'autre.
Entre ces deux femmes : Joris, jeune garçon déchiré par leur lutte à mort.

Dans un monde où tous les chats ne sont pas de gentils compagnons, ce pré-adolescent verra sa vie, jusqu'alors dominée par le sport et ses idoles, emportée par le tourment des Dofus aux pouvoirs ambivalents."

~~~

Dans la salle :

Un certain nombre de jeunes adultes, connaisseurs comme moi du jeu de rôle en ligne "Dofus" bien sûr, avec ses combats très tactiques au tour par tour dynamique.
Mais aussi de nombreux curieux venus découvrir l'univers d'Ankama. Le premier long-métrage de cette entreprise de Roubaix réussit la prouesse de mélanger fuildité des animations Flash et somptueux décors traditionnels, personnages manga-ïsants et scénario aux angoisses matures. Le tout avec une bonne dose d'humour potache!

[on sera ému aussi par la prémonition involontaire des auteurs, dans cette scène dramatique qui synthétise les attentats parisiens de novembre 2015]

Bref, un film qui devrait plaire à tous, fans du jeu ou public profane!
0 0 Commenter
le 04 février 2016 à 22:21
Remonter