L Derrien

Homme , 15 ans

Exprimez-vous

Exprimez-vous
Seven Sisters, dit comme le blockbuster de la rentré 2017, est une idée original de Max Botkin. Ce dernier avait d'abord imaginé le film avec quelques différences, notamment celles qu'au départ ce n'était pas sept soeurs mais deux frères jumeaux . Mais le réalisateur qui a pris en main le film, Tommy Wirkola s'est dit que les remplacer par des femmes rendrai un film plus intéressant et plus dynamique. Mais alors qu'est ce que c'est que cette histoire si surprenante auquel on ne devinerai jamais la fin? Nous sommes en 2073, la Terre est surpeuplé...Pour résoudre ce problème, les autorités, dirigé par Nicolette Cayman, décident d'instaurer la politique de l'enfant unique, permettant aux adultes de mettre au monde seulement un enfant par famille. Finalement, c'est pas si cool le futur wink Seulement un père qui a perdu sa fille lors de l'accouchement de cette dernière est devenu grand père. Mais pas d'un seul enfant... de sept enfants! Pour les sauver, il effectua une stratégie: Prénommer chacune d'elle par un jour de la semaine. Elles sortiront dehors seulement le jour de leur prénom. Mais suite à la disparition de Lundi, les choses vont se compliquer pour ces femmes qui vivent sous l'identité de Karen Settman, nom de leur mère. Pour l'originalité, le film est plus qu'incroyable! L'idée de départ est génial et pourrait être reconvertis en une comédie ou alors carrément en un film d'horreur... Le scénario proposé ici est plus que réussi, Le suspens est plus que là. La surprise est vraiment présente tout au long du film, accompagné d'une musique pas mal. Noomi Rapace, qui joue sept personnalités différentes gère très bien. Même si le long métrage en lui même n'est pas aussi réussi que son scénario, entre autre à cause du décor ou encore des autres personnages de l'histoire tous pas très réussi, Seven Sisters nous tient jusqu'à la fin de l'histoire devant l'écran géant. Ce nouveau SF déchire plutôt bien!
Critique_ciné - Critique Cinéma
0 0 Commenter
le 03 septembre 2017 à 19:18
Remonter