CommeAuCinema

Le silence de l'épervier

Une mini-série créée par Dominique Ladoge, avec ,
(France)
Genre : Drame
Série Créée en 2007
1ère diffusion en France le 18 Avril 2008
Série arrêtée le 21 Mars 2008
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.45/5(55 notes)
Diffusion en prime time sur France 2 à partir du 18 avril 2008. 8 épisodes de 52 minutes

Résumé de la série Le silence de l'épervier

Le Silence de l’épervier offre, comme en un kaléidoscope, la vision des destins croisés des Vivier et des Carsac, deux familles de notables, implantées dans la région de Bordeaux et unies depuis la Seconde Guerre mondiale pour le meilleur et pour le pire. A la mort de sa sœur Christine, Margot Vivier décide de reprendre les rênes de Grand Ouest, le journal fondé par son père, malgré le drame qui trente cinq ans auparavant l’a éloignée des affaires.
Cette femme de tempérament, qui allie qualités de cœur et de tête, va en assurer la pérennité tout en faisant la lumière sur les zones d’ombre qui ont corrompu de manière irrévocable les liens entre les deux familles depuis un demi-siècle.

Bande annonce

Les avis sur la série Le silence de l'épervier

 

    Notes de Prod.

    Interview de Line Renaud

    Pour Le Silence de l’épervier, est devenue Margot, une femme contrainte de reprendre les rênes d’un quotidien familial au grand désespoir de certains. Sa foi en la vérité pousse cette ancienne journaliste à découvrir toutes celles qu’on lui a cachées. En dirigeant Grand Ouest, Margot ne s’imaginait sans doute jamais remonter un jour jusqu’à l’Épervier...

    Les personnages

    Paul Lefort ()
    Paul est le compagnon de la seconde vie de Margot. Le couple dirige le domaine viticole. « Leurs rapports sont très affectueux, comme tous ceux qui ont la chance d’avoir ce rabiot de deuxième vie, » confie . Sous leur toit, il y a Justine, fille de Paul, journaliste à Grand Ouest, et Julien, son frère, maître de chai réputé. Entre le père et le fils, les rapports ne sont pas au beau fixe. « Julien a l’exigence de la qualité et Paul celle de la vente », résume le comédien. Principal objet de discorde : l’ouverture du domaine au marché américain. Quand Margot reprend les rênes du journal, Paul renoue avec ses vieux démons, son addiction d’autrefois : le poker.