Hippocrate : la série adaptée du film arrive bientôt sur Canal

vendredi 24 novembre 2017 - 11:42 | Serie
Hippocrate de Thomas Lilti suivait avec justesse le quotidien de Benjamin (Vincent Lacoste), un jeune interne déstabilisé par ses nouvelles responsabilités. On vient d'apprendre que le film a été développé pour la télévision sur une commande de Canal Plus et que le tournage commence très prochainement. On vous en dit plus.


Sorti en 2014, Hippocrate avait reçu un accueil très positif tant par la critique que par les spectateurs. Le film avait reçu sept nominations aux César, dont une récompense pour Reda Kateb, celui du meilleur second rôle masculin pour son interprétation d’Abdel Rezzak, un médecin venu d’Algérie et obligé de repasser par l’internat pour exercer en France.

La série a été créée et écrite par Thomas Lilti avec l’aide d’Anaïs Carpita (Dix Pour Cent), Claude Le Pape (Les Combattants) et Julien Lilti, le frère de Thomas qui avait déjà travaillé avec lui sur le scénario d’Hippocrate. Thomas Lilti sera également à la réalisation de cette série qui comptera huit épisodes d’environ une heure chacun. Si la série Hippocrate reprend le nom du film et se déroule également dans le milieu hospitalier, l’histoire sera bien différente : dans un hôpital public situé dans la banlieue d’une grande ville, tous les médecins titulaires ont été mis en quarantaine à la suite d’un danger sanitaire. Trois internes inexpérimentés aidés d’un médecin légiste vont devoir joindre leurs forces pour gérer l’ensemble de l’hôpital et ses patients, tandis que la quarantaine se prolonge.

Malheureusement Vincent Lacoste, Jacques Gamblin et Reda Kateb ne reprendront pas leurs rôles mais le casting annoncé pour la série n’a pas de quoi rougir : on retrouvera Louise Bourgoin, Anne Consigny, Géraldine Nakache, Alice Belaidi. Eric Caravaca, Karim Leklou et Zacharie Chasseriaud.

Le tournage de la série Hippocrate débutera lundi prochain et se déroulera à Paris et dans sa banlieue. On vous tient au courant dès qu’on en sait davantage.

Manon Godoc (24 novembre 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter