Les nouvelles séries à ne pas rater en décembre !

vendredi 1 décembre 2017 - 12:32 | Serie
Afin d’occuper vos longues soirées d’hiver nous vous avons concocté une sélection des nouvelles séries diffusées au mois de décembre. Au programme : une disparition mystérieuse entre Ça et Stranger Things, une licorne volante dotée de parole, la quête du Graal, le retour du seul et unique Jean-claude Van Damme et une sombre histoire de CIA et LSD. Faites votre choix !


Dark – le 1er décembre sur Netflix

Selon la rédaction, la première série originale allemande de Netflix est une véritable bombe. Sa première bande-annonce nous laisse présager une sorte de mélange entre Ça et Stranger Things. Bonne nouvelle, Dark a été mise en ligne aujourd'hui sur la plateforme de streaming. La série, co-créée par Baran Bo Odar (Sleepless) et Jantje Friese se déroule dans une petite ville allemande où la disparition de deux jeunes enfants fait éclater au grand jour les doubles vies et les relations brisées au sein de quatre familles. Au cours des dix épisodes d'une heure, l'histoire prend une tournure surnaturelle qui ramène le spectateur dans la même ville en 1986. 



Happy ! – le 6 décembre sur SyFy


Créée par le scénariste de comics Grant Morrison (Animal Man, Batman) et le dessinateur Darick Robertson (Transmetropolitan, The Boys), Happy! s’annonce complètement déjantée. Adaptée de leur comic du même nom, Happy ! a pour personnage principal Nick Sax, un ancien flic devenu tueur à gages, alcoolique et drogué. Après avoir frôlé la mort, Nick Sax se réveille à l’hôpital et se rend compte qu’il voit une petite licorne bleue dotée d’ailes et prénommée Happy. Happy est l’ami imaginaire d’une petite fille qui a été kidnappée par un homme déguisé en père Noël. L’ex-policier et la licorne volante vont devoir travailler ensemble pour sauver l’enfant.
Réalisée par Brian Taylor (Ghost Rider : L'Esprit De Vengeance) et David Petrarca (Marvel'S Jessica Jones), Happy! compte Chris Meloni (le détective Elliot Stabler de New York Unité Spéciale) dans le rôle de Nick Sax et Patton Oswalt (Marvel : Les Agents Du S.h.i.e.l.d. et la voix de Rémy dans Ratatouille) prête sa voix à Happy.



Knightfall – le 6 décembre sur History


Direction le XIVe siècle avec Knightfall, créée par Don Handfield (Touchback) et Richard Rayner. Diffusée sur la chaîne History, Knightfall va retracer la chute de l’ordre du Temple avec pour point de départ le 13 octobre 1307, lorsque le roi de France Philippe le Bel ordonne l’arrestation des Templiers de France en les accusant d’hérésie et de pratiques obscènes. La série, composée de dix épisodes, se situera du point de vue d’un des Templiers, Sir Landry, un guerrier courageux désabusé par les échecs des Templiers en Terre Sainte et qui retrouve l’espoir lorsqu’il découvre une nouvelle piste pour trouver le Saint Graal.
Jeremy Renner (Démineurs, Avengers) produit la série, menée par Tom Cullen (Downton Abbey, Week-end) dans le rôle de Landry. Sam Hazeldine (Hitman & Bodyguard) sera le maître de l’Ordre du Temple, un mentor et une figure paternelle pour Landry ; Ed Stoppard (The Musketeers) incarnera Philippe le Bel et Julian Ovenden (Person Of Interest) sera son conseiller, Guillaume de Nogaret. Jim Carter, l’inoubliable Carson de Downton Abbey prêtera quant à lui ses traits au Pape Boniface VIII.



Jean-Claude Van Johnson – le 15 décembre sur Amazon


Jean-claude Van Damme est plus « aware » que jamais dans la bande-annonce de sa nouvelle série, Jean-claude Van Johnson. Créée par David Callaham (scénariste de Expendables : Unité Spéciale) et diffusée par Amazon, Jean-claude Van Johnson a a priori tout l’air d’un nouvel ego-trip des Muscles from Brussels mais la bande-annonce montre beaucoup d’auto-dérision de la part de la star des arts martiaux. La série a donc pour personnage principal Jean-Claude Van Damme, dans son propre rôle d’ex-star de films d’action et d’arts martiaux, qui commence une carrière d’agent secret privé sous couverture. Kat Foster (Pour Le Meilleur Et Pour Le Pire), Moises Arias (Hannah Montana, La Série) et Phylica Rashad (Cosby Show) viennent compléter le casting de Jean-claude Van Johnson.



Wormwood – le 15 décembre sur Netflix


Wormwood se présente comme un objet hybride, à mi-chemin entre le documentaire et la fiction. La série se compose de six épisodes et entend explorer les limites de notre connaissance du passé et ce dont nous sommes capables pour découvrir la vérité. L’histoire d’une famille et d’un homme, à la recherche de la vérité sur les circonstances mystérieuses de la mort de son père, voilà plus de soixante ans. Une quête qui va le mener à un face à face avec les secrets les plus noirs des États-Unis. L’homme dont il est question c’est Eric Olson, le fils de Frank Olson. Ce dernier était un scientifique spécialisée en chimie qui travaillait, pendant la Guerre Froide, pour l’armée américaine et la CIA. Il était impliqué dans le Projet Artichoke qui visait à explorer les techniques d’interrogatoires en expérimentant sur les humains avec des drogues, notamment du LSD. Là où l’affaire se complique c’est qu’en 1953, Frank Olson a ingéré à son insu du LSD, ce qui a ensuite provoqué chez lui une dépression des crises de paranoïa. Il s’est défenestré à New-York neuf jours plus tard. Les circonstances de la mort de Frank Olson demeurent à ce jour mystérieuses, certains pensent même qu’il s’agit en réalité d’un meurtre commandité par la CIA et son fils Eric Olson n’a jamais cessé de rechercher cette vérité.
C’est Errol Morris qui est à la réalisation cette mini-série Netflix. Morris est un habitué du format documentaire, il est connu pour The Thin Blue Line sur l’histoire de Randall Dale Adams, un innocent condamné à la prison perpétuité et l’oscarisé The Fog Of War : Brumes De Guerre qui se concentre sur la figure de l’ancien secrétaire de la défense des États-Unis Robert S. McNamara. Côté casting, Wormwood peut compter sur du solide : Peter Sarsgaard (Jarhead - La Fin De L'Innocence, Jackie) interprétera Frank Olson, aux côtés de Christian Camargo (Penny Dreadful), Molly Parker (House Of Cards), Scott Shepherd (Jason Bourne), Tim Blake Nelson (O' Brother) et Bob Balaban (Show Me A Hero, Gosford Park)



Bon visionnage !

Manon Godoc (1er décembre 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter