19e édition du Festival du Film de Paris : une nouvelle page a été tournée !

Hier soir, au Gaumont Marignan des Champs Elysées, avait lieu la cérémonie de clôture du 19e Festival du Film de Paris. Au cours de la soirée, quelques spectateurs privilégiés, parmi lesquels Xavier Darcos, ministre délégué à la Coopération, au Développement et à la Francophonie, ont pu assister à la projection du film canadien de Jean-françois Pouliot, La Grande Séduction qui, comme son titre l’indique, a conquis littéralement le public (la sortie sur nos écrans est prévue pour le 28 avril 2004).

Le 30 mars dernier, la réalisatrice et scénariste française Yamina Benguigui (Inch'Allah Dimanche) déclarait ouverte cette nouvelle édition du Festival du Film de Paris, créé en 1985 à l'initiative de Louisa Maurin. Pendant neuf jours, les spectateurs ont ainsi eu la chance d'apprécier et de découvrir 80 films, pour la plupart, inédits en France et de rencontrer de nombreuses personnalités du cinéma (réalisateurs, acteurs confirmés ou jeunes talents).

Le Festival a tenu à rendre un hommage particulier au Festival "Outfest" de Los Angeles, en proposant une série de films traitant de l'homosexualité, parmi lesquels Mambo Italiano, présenté dimanche soir en avant-première.

Le grand vainqueur de cette année est sans nul doute le film d’épouvante Hypnotic, réalisé par le britannique Nick Willing qui, non content d’avoir décroché le Grand Prix (l'Arc d'Or), a vu son oeuvre couronnée par deux autres récompenses. En effet, l’acteur principal, Goran Visnjic a reçu le prix d’interprétation masculine, quant au compositeur Simon Boswell, il s’est vu remettre le prix City radio de la bande originale.

Surprise en ce qui concerne le prix d'interprétation féminine : Anne Parillaud et à l'actrice chinoise Yu Nan ont toutes deux été primées pour leur rôle respectif dans Deadlines de Ludi Boeken et Jing Zhe - The Story Of Ermei de Wang Quanan.

Et la suite du palmarès ? Le film canadien, Gaz Bar Blues de Louis Bélanger est reparti avec le prix du Cercle de la Presse, tandis que le public a largement exprimé sa préférence pour L'Adoption, film d'Alain-Paul Mallard (cette année apparemment, les titres parlent d'eux-mêmes !). Le jury, présidé cette année par l'acteur et réalisateur Bernard Giraudeau, a gratifié d'une mention spéciale le film danois de Natasha Arthy, Old, New, Borrowed And Blue. Lorraine Groleau avec Pas Sages décroche le prix Clap d'Or, attribué par un jury composé de jeunes âgés de 18 à 25 ans. Enfin, le prix de la Francophonie est revenu au film franco-marocain Les Yeux Secs, réalisé par Narjiss Nejjar.

Seul petit bémol à cette cérémonie, l’intervention de l’un des représentants de la Coordination des Intermittents et Précaires d’Ile-de-France qui a mis en garde le gouvernement « contre une tentative de division du monde du spectacle » et qui a appelé à une manifestation du siège du Medef, le 19 avril prochain.

J.B. (07 avril 2004 - Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter