200 cinéastes pour la limitation du nombre de copies des films

Près de 200 cinéastes, parmi lesquels Chantal Akerman, Cédric Klapisch, Bertrand Tavernier et Pascal Thomas, "exigent", dans un texte publié mercredi par Le Monde, la limitation du nombre de copies de films pour protéger la production indépendante :
"Nous, cinéastes, demandons que, dorénavant, aucun film ne puisse monopoliser plus de 10% des écrans (...) pour que le cinéma vive dans sa diversité " - ce qui correspond à 528 sur les 5.280 que compte la France.
Ils notent à ce sujet la date du 2 janvier dernier, où quatre films occupaient à eux seuls 3.022 écrans avec 938 copies pour Le Monde De Némo, 998 pour Le Seigneur Des Anneaux : Le Retour Du Roi, 645 pour Scary Movie 3 et 441 pour Les Ripoux 3. Ceci ne laissant en effet que très peu de chances aux autres films d’être vus par les spectateurs, comme le soulignent les signataires :
"Conséquence : le manque de place pour l'exposition des films oblige les distributeurs indépendants à se livrer à une lutte fratricide pour les quelques écrans restants."
"La durée d'exposition des films se réduit de plus en plus. Un film chasse l'autre".
"La marche forcée du +plus d'écrans+ est une véritable bulle spéculative qui fragilise encore plus la distribution indépendante".


Toujours selon ces 200 cinéastes, "L'extrême marginalisation d'un pan entier du cinéma met en danger l'ensemble de la production de films: c'est la création qui est ainsi attaquée, c'est-à-dire le fondement même du système qui permet au cinéma français d'exister".

A.C. (3 mars 2004 – Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter