A 103 ans, la comédienne Gisèle Casadesus s’en est allée

lundi 25 septembre 2017 - 12:45 | Showbizz
Elle était la doyenne des actrices françaises, certes, mais elles était avant tout une comédienne qui a marqué des générations entières, passant des planches de théâtre aux salles de cinéma.



Gisèle Casadesus s’en est allée dans la nuit de dimanche 24 septembre à lundi. C’est son fils, Jean-Claude Casadesus, chef d’orchestre célèbre dans le milieu, qui a annoncé la mauvaise nouvelle. Elle avait trois autres enfants, tous devenus des artistes (compositeur, peintre, comédien), à l’instar de leur mère.

Au théâtre, difficile de compter les rôles tenus par Gisèle Casadesus tant elle a donné de la voix sur les planches. Le nombre de pièces dans lesquelles elle a joué s’étend bien au-delà de la centaine. L’artiste a principalement tenu des rôles lorsqu’elle faisait partie de la Comédie Française. Elle en fit partie de 1934, année de ses 20 ans, jusqu’en 1962.

Parmi ses plus grands succès, il est possible de citer Le Jugement dernier ou encore Retour en Touraine qui lui ont tous deux valu une nomination aux Molières, respectivement en 1993 puis en 1994. Gisèle Casadesus a reçu un Molière d’Honneur pour récompenser l’ensemble de sa longue et brillante carrière en 2003.

Vers les années 70, la comédienne freine le théâtre et décide de prendre du temps pour passer devant une caméra. Elle avait déjà tenté l’expérience bien avant, d’abord en 1934 dans L'Aventurier de Marcel L'Herbier, puis elle s’affiche au cinéma plus régulièrement, de plus en plus au fur et à mesure que les années passent. Elle est notamment au générique de La Tête En Friche (2010) au côté de Gérard Depardieu, Les Enfants du Marais (1999) où André Dussolier et Jacques Villeret sont ses compagnons de plateau, ou encore dans Le Mouton Enragé (1945).


Gisèle Casadesus était à la fois Grand-croix de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite. Jusqu’en 2014, alors qu’elle avait 100 ans, elle continuait à interpréter des personnages, prouvant son amour de la scène.

Estelle Lautrou (25 septembre 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter