À voir : Les Parapluies de Cherbourg en version restaurée

mercredi 19 juin 2013 - 15:24 | Showbizz
L'orage gronde et les nuages pleurent, nos amis les parapluies sont donc de rigueur. Mais pas n'importe lesquels, allons-y, soyons fous ! Des bleus, des jaunes et des roses bonbons, de quoi briser la grisaille qui règne sur nos plafonds.


Une introduction toute trouvée pour vous présenter messieurs-dames, la version restaurée d'une oeuvre d'un bonhomme ô combien important dans le cinéma français. Lorgnant la Nouvelle Vague, son monde "en-chanté" a marqué les esprits à travers des films en apparence colorés et lyriques, masquant en réalité un univers bien plus sombres. De Lola à Trois Places Pour Le 26, le cinéaste n'a pas fait les choses à moitié, abreuvant le 7ème art de sa patte singulière entre imaginaire et réalité ; entre Nantes, Cherbourg et Rochefort.

L'homme dont nous parlons se nomme Jacques Demy, dit Jacquot De Nantes.

Depuis le 10 avril et ce jusqu'au 4 août 2013, la Cinémathèque Française lui rend hommage à travers une exposition et un cycle où se mêlent projections et débats. C'est aussi l'occasion de mettre du cœur à l'ouvrage en restaurant certaines œuvres du cinéaste pour les redécouvrir sur nos écrans modernes afin d'en admirer à nouveau tout l'éclat.

Après sa présentation au Festival de Cannes, sélection Cannes Classics, Les Parapluies De Cherbourg s'offre donc à vous dans toute sa splendeur à partir d'aujourd'hui 19 juin dans toute la France. Foncez vous renseigner dans les cinémas participants (plus de 30 salles) afin de revisionner de manière inespérée ce chef d'oeuvre qui fut un immense succès critique et populaire, récompensé en 1964 par une Palme d'or. Il a également offert à Catherine Deneuve un premier rôle d'exception qui a définitivement lancé sa carrière.

Mis en musique par Michel Legrand et interprétés également par Anne Vernon, Nino Castelnuovo et Marc Michel, c'est un rendez-vous à ne pas manquer.


=> Toutes les infos sur Les Parapluies de Cherbourg

Damien Chevalier (19 juin 2013)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter