Affaire Outreau : Pascal Clément répond à Philippe Torreton

lundi 5 septembre 2011 - 11:07 | Showbizz
L'ancien garde des Sceaux Pascal Clément, sévèrement mis en cause par Philippe Torreton qui incarne l'un des acquittés d'Outreau, Alain Marécaux, dans Présumé Coupable, a démenti lundi tout commentaire ou interrogation sur le cas de l'huissier, acquitté en 2005.



M. Clément rappelle que, "en tant que juriste", il ne peut avoir tenu les propos que lui attribue l'acteur, selon lesquels il aurait questionné l'innocence d'Alain Marécaux après une projection en avant-première du film qui sort mercredi.

"La vérité judiciaire est incontestable et ne peut être mise en cause, personne n'a le droit de suspecter une personne acquittée par la justice: me faire un tel procès me hérisse et m'attriste", a déclaré Pascal Clément à l'AFP.

Dans une interview à l'AFP la semaine dernière, puis sur France 2 samedi soir, Philippe Torreton s'est interrogé sur "la sincérité" du garde des Sceaux de l'époque, après que France-Soir eut rapporté (en juin) des propos prêtés à M. Clément à l'issue d'une projection en avant-première.

Selon France-Soir, l'ancien ministre avait trouvé le film "bouleversant" mais se demandait "est-ce bien la vérité?".

"Qui était sincère? Le garde des Sceaux qui présente des excuses en 2005 ou celui qui doute encore? Ces gens-là cherchent à trahir encore", lançait l'acteur.

"Je jure que je n'ai jamais rencontré de journalistes de France-Soir, et c'est une ineptie de penser qu'un juriste puisse dire une chose pareille", insiste Pascal Clément.

"J'ai seulement pensé que si les Français considèrent que tous les juges se conduisent comme dans le film, ils n'auront plus confiance en la justice", ajoute-t-il. "Le film est poignant, c'est un témoignage bouleversant mais ce n'est pas la justice".

Dans la foulée du fiasco judiciaire d'Outreau, rappelle-t-il, il avait fait voter une loi - toujours pas appliquée - visant principalement "à empêcher la solitude du juge d'instruction, limiter la détention provisoire et permettre l'enregistrement des témoignages dans les commissariats de police et dans le cabinet du juge d'instruction".

=> Toutes les infos sur Présumé Coupable

(5 Septembre 2011 - AFP)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter