Agnès Varda, première femme à recevoir un Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière

mardi 14 novembre 2017 - 18:04 | Showbizz
C'était le samedi 11 novembre dernier. Agnès Varda, cinéaste française et figure de la Nouvelle Vague, recevait un Oscar d'honneur. Une statuette récompensant l'ensemble de sa carrière et un fort symbole pour l'industrie cinématographique. Car cet Oscar d'honneur est, aussi étonnant que cela puisse paraître, le premier reçu par une femme dans son histoire.



Après une petite danse improvisée avec Angelina Jolie, présente pour lui remettre la récompense, Agnès Varda est revenue sur sa carrière « Je n’ai jamais cherché à travers mes films à faire de grosses audiences. Ce qui me plaît, c’est de réfléchir à de nouvelles façons de communiquer, de surprendre, d’émouvoir. Mes films n’ont pas généré d’argent, mais des souvenirs. Ils ne sont pas oubliés. ». Des films entrés dans le panthéon du septième art comme l'inoubliable Cléo De 5 À 7, Les Plages D'Agnès, Les Glaneurs Et La Glaneuse, Sans Toit Ni Loi



Cet Oscar d’honneur représente également tout le talent de la cinéaste et son envie de faire perdurer son travail d’artiste, plasticienne, photographe... Talent exercé depuis 1954 avec son premier film, La Pointe Courte, monté par Alain Resnais, et début d'une carrière ininterrompue. Agnès Varda, c'est aussi le travail d'une féministe convaincue, qui dès les années 70 évoquait la présence des femmes au cinéma dans ce qui était considéré à tort comme “des métiers de mecs” et le manque de financement de leurs projets.



Du haut de ses 89 ans, Agnès Varda ne compte donc pas arrêter le cinéma, comme en témoigne son récent documentaire Visages Villages, co-réalisé avec l’artiste JR « Je suis très émue, malgré le fait qu’il s’agisse d’un prix pour l’ensemble de ma carrière comme si celle-ci était terminée, Je n’ai pas perdu mon envie, ni ma curiosité ! ». La cinéaste a également comme projet la restauration des films de son défunt mari, Jacques Demy.

Visages Villages est déjà disponible en VOD avant sa future sortie en Blu-Ray et DVD.



Nassim Chentouf (14 novembre 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter