Alain Delon ne tient pas sa parole et se laisse séduire par la croisette

Le Festival c’est terminé, c’est ce qu’Alain Delon annonçait en Mai 2006. Après mûre réflexion, l’acteur revient sur ses mots et répond présent à l’invitation du président du Festival de Cannes Gilles Jacob.

Il en avait surpris plus d’un l’an dernier en jurant ne plus jamais vouloir monter les marches, mais c’est avec plaisir que l’acteur de 71 ans fait grand son retour à la 60e Edition du Festival de Cannes. Je suis personnellement heureux, après une très longue absence, de remonter ces marches légendaires, s’empresse-t-il de déclarer.

Une affirmation qui semble contredire les paroles de Delon un an plus tôt : J’ai déjà dit que je ne viendrai plus au festival. Il est un fait certain que je suis fidèle à mon caractère : je dis des choses et je les fais !. En entendant ces mots on ne peut s’empêcher de penser à une chanson de Dalida…Paroles, des paroles, des paroles…
Pour information, la rumeur dit que l’acteur aurait mal pris sa non-invitation à la 50e Edition du Festival…

Alain Delon, qui se présentait pour la première fois à Cannes en 1961 avec Quelle Joie De Vivre de René Clément, a enchaîné les passages sur le célèbre tapis rouge avec entre autres L'éclipse de Michelangelo Antonioni (1962) et Le Guépard de Luchino Visconti (1963), deux de ses plus grands succès.

Alain Delon revient donc sur la Croisette la plus populaire de la planète, et y sera même reçu comme « un des hôtes d’honneur » du Festival. On comprend alors pourquoi Monsieur Delon a bien voulu revenir sur sa décision…

C.G. (15 Mai 2007 – Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter