Alan Parker a mal aux guêtres

Euh, pardon, à la tête. Il faut dire que le cinéaste britannique a de quoi s’inquiéter. On vous le disait le mois dernier, la saga musicale des années 1980 Fame va bel et bien avoir droit à son remake. Remise au goût du jour et dirigée par la Metro Goldwyn Mayer (MGM), la Fame Academy version 21ème siècle se veut dans l’air du temps et zappe les politesses.

Point d’hommage donc, à Sir Alan Parker qui voit son film lui passer sous le tutu sans même un petit coup de fil pour l’avertir. Profitant d’une conférence de presse à Prague vendredi dernier, le cinéaste s’est dit inquiet « qu’ils fassent un film vraiment mauvais » et choqué « qu’ils n’aient même pas téléphoné ».

Mais qui se cache derrière tant d'impertinence ? Un jeune ! Du haut de ses 23 ans, Kevin Tancharaon est un pimpant chorégraphe qui, à l’instar de sa génération, zappe de boulot sans autres complexes et se retrouve propulsé derrière la caméra. Un Kamel Ouali réalisateur ? Brr… ça fait peur à Parker !

Allez Alan, il faut vivre avec son temps…

M. Gr. (Le 31 mars 2008 – Avec l’AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter