Amélie Poulain à Broadway : une bonne action douloureuse pour Jeunet

vendredi 23 août 2013 - 19:32 | Showbizz
Jean-pierre Jeunet, réalisateur de Le Fabuleux Destin D'Amélie Poulain qui doit être adapté à Broadway, a déclaré vendredi avoir cédé les droits de son film afin de soutenir une association, affirmant que ce projet "le dégoûte profondément".
"J'ai absolument horreur des comédies musicales et je hais Broadway. Je considère que c'est l'incarnation même de la ringardise", a dit le cinéaste sur RTL.

Jean-Pierre  Jeunet réalisera son prochain film en 3D


"J'ai résisté pendant longtemps, j'ai refusé toutes les propositions et puis une dizaine d'années après, c'est un peu la crise. Je soutiens une association qui s'appelle Mécénat Chirurgie Cardiaque. Il faut 10.000 euros pour sauver un enfant, j'ai déjà participé à sauver une bonne douzaine d'enfants et là je me dis qu'il y a peut-être une opportunité d'en sauver d'autres", a-t-il poursuivi.

"J'ai donc fait taire mes petits problèmes de conscience, ça me dégoûte profondément cette comédie musicale, je peux vous dire je n'irai pas le voir, je ne veux pas en entendre parler, je n'écouterai pas ce qu'ils font mais si ça doit rapporter de l'argent eh bien peut-être que je pourrais sauver quelques vies... donc c'est uniquement pour ça que j'ai accepté", a dit Jean-pierre Jeunet.

Le film, sorti en 2001, avait enregistré 8,6 millions d'entrées en France, et des recettes mondiales de 152 millions de dollars.

Il avait ouvert les portes d'Hollywood à Audrey Tautou et été nommé pour cinq Oscars, dont celui du meilleur film étranger. "Amélie Poulain" avait été couronné de quatre César.

Le compositeur américain Dan Messe a été chargé d'adapter le film pour Broadway. Le dramaturge Craig Lucas et le compositeur Nathan Tysen complètent l'équipe artistique. Aucun autre détail n'a filtré sur le projet.

(23 Août 2013 - AFP)

© 2013 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter