Anges et Démons : un bon cru signé Ron Howard

mercredi 6 mai 2009 - 14:55 | Showbizz
Ron Howard se serait-il planté de titre ? Oubliez « Anges et Démons », car « la » vraie question que pose le film est « Anges ou démons ? »

Si l’opposition très manichéenne Vatican / Illuminati est claire dès le début, les lignes de séparation entre ces deux entités se brouillent progressivement pour converger vers un retournement final de situation sous forme de point d’interrogation : la science est-elle une menace contre l’Eglise ou l’Eglise une menace contre elle-même ? Qui sont les anges, qui sont les démons ?

Ron Howard choisit donc comme toile de fond un thème qui n’a de cesse de résonner par son actualité, à savoir l’opposition séculaire entre la religion et la science. Chacun sont ici symboliquement représentés par le Vatican et les Illuminati, ces physiciens, astronomes et autres scientifiques, membres d’une société secrète qui contrôlerait l’avenir du monde et ses dirigeants telles de vulgaires marionnettes.

Le sujet, de par sa nature empreinte de mystère, est fascinant. On se prend très vite à ce jeu du chat et de la souris aux allures de course contre la montre. Langdon se la joue Jack Bauer, et du coup on se croirait presque dans un épisode de 24 Heures Chrono.

Petit conseil cependant pour les plus curieux : souvenez-vous que Google et Wikipédia sont vos amis. On se sent en effet quelque peu lésés avec ce film qui semblait pourtant nous promettre au moins quelques réponses concernant les Illuminati. Dommage. Nous aussi on aurait bien aimé être "illuminés". Et on aurait même presque voulu que le camerlingue en soit un d'Illuminati … mais peut être aurait-ce été too much pour le Vatican ?

Une chose reste sûre, Howard a sans aucun doute trouvé le bon filon en faisant de Langdon son « héros » et de la religion son fil conducteur. Voilà une franchise qui a de beaux jours devant elle.

Verdict : Anges Et Démons, un bon cru signé Ron Howard, des performances solides, des effets spéciaux soignés, de l’action et un Tom Hanks égal à lui-même, mais pas de quoi s’affoler, ni crier « Oscar ! »
Quand à savoir si le film est meilleur que le Da Vinci Code, on vous laisse seuls juges...

Tout sur Anges et démons...



=> Toutes les infos sur Anges et Démons
=> Toutes les infos sur Ron Howard
=> Toutes les infos sur Tom Hanks

Bénédicte Lelong (Le 6 Mai 2009)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter