Valérie Lemercier maîtresse de cérémonie des César 2006 !

2005-06 sourit décidément à l'actrice-réalisatrice Valérie Lermercier qui sera la maîtresse de cérémonie de la 30ème Cérémonie des César le 25 février prochain sur la scène du théâtre du Châtelet, à Paris. La comédienne rencontre actuellement un grand succès dans les salles avec sa comédie Palais Royal, qu'elle réalise et interprète aux côtés de Lambert Wilson. Le film vient en effet de passer la barre des 2 400 000 entrées depuis sa sortie en novembre dernier.
Diffusée en direct et en clair sur Canal+, cette 31e édition sera mise en images une nouvelle fois par Renaud Le Van Kim, sous la direction artistique de Michel Denisot. Lauréate en 1994 du César du meilleur second rôle féminin pour "Les Visiteurs", Valérie Lemercier succèdera à Gad Elmaleh, maître de cérémonie des deux précédentes éditions.
Les nominations aux César 2006 seront dévoilées par l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma le 27 janvier.

Née à Dieppe le 09 mars 1964, Valérie Lemercier grandit dans une famille d'agriculteurs aisés, au milieu de ses trois sœurs. Très jeune, elle développe un talent certain pour la comédie, aimant faire le pitre pour faire rire ses parents et ses camarades de classe. C'est donc tout naturellement qu'elle intègre le Conservatoire de Rouen, où elle suit les cours de Jean Chevrin aux côtés de Juliette Binoche, avant de tenter sa chance dans la capitale. En 1988, elle fait sa première apparition sur le petit écran grâce à Jean-Michel Ribes et sa série Palace, où elle interprète Lady Palace, gardienne des bonnes manières et du bon goût…
L'actrice multiplie alors les rôles de « bourgeoise un peu coincée », dans ses one-woman-show, des publicités - mais également au cinéma, puisqu'en 1990 Louis Malle lui confie le rôle de Mrs. Boutelleau pour son Milou En Mai. Le grand écran l'adopte, et là voilà bourgeoise dans L'Opération Corned-beef, avant la consécration grâce au film de Jean-marie Poiré, Les Visiteurs. Son double rôle de Dame Frénégonde / Béatrice de Montmirail lui vaut le César du Meilleur second rôle féminin. Valérie Lemercier refuse alors de reprendre son rôle dans la suite du film, et se fait plus rare au cinéma. Multipliant les spectacles, elle rafle trois Molière, s'improvise réalisatrice de publicités (notamment la publicité pour les rasoirs Bic, avec Eric Cantona), puis chanteuse (« Mange mes frites » en 1996).
En 1997, elle réalise son premier long métrage, Quadrille, une comédie avec André Dussolier, Sandrine Kiberlain et Sergio Castellitto. Également scénariste, elle se réserve aussi le premier rôle - tout comme lors de sa seconde réalisation, Le Derrière, une comédie douce-amère sur l'homosexualité avec Claude Rich et Dieudonné.
En 2000, elle se met à nouveau en scène pour son troisième one-woman-show aux Folies Bergères, prête sa voix au film d'animation Chicken Run, avant d'accepter un rôle à contre-emploi dans Vendredi Soir, de Claire Denis. En 2005, elle réalise son troisième film, Palais Royal, où elle interprète une orthophoniste un peu maladroite et princesse malgré elle, s'amusant des clichés entourant la vie privée beaucoup trop publique des grands de ce monde et autres têtes couronnées.

A.C. (10 janvier 2006)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter