Apple chauffe les syndicats hollywoodiens avec son service iPod vidéo

Le groupe à la pomme, actuellement leader mondial du marché de la musique numérique, inquiète les majors avec son service iTunes.

Après l'affaire du prix des morceaux de musique vendus à l'unité en ligne, l'iPod vidéo soulève une autre question, celle de la facturation des vidéos vendues en ligne sur iTunes. Depuis sa sortie octobre 2005, la version populaire baladeur numérique iPod, Apple propose sur son site des feuilletons télévisés ou des dessins animés en collaboration avec le groupe Disney, ainsi que des vidéos musicales, à 1,99 $ l’unité.

Les syndicats hollywoodiens sont entrés en lutte. Représentant les acteurs, scénaristes et réalisateurs, les différentes organisations souhaitent assurer aux ayant droits une rémunération suffisante pour les émissions vendues en ligne. L’accord passé entre la chaîne ABC et Apple pour la diffusion de la série Lost pourrait ainsi poser problème. Steve Jobs (cofondateur d’Apple Computer), qui « prend part personnellement aux négociations, a dans un premier temps proposé de vendre des films à 9,99 dollars, ce que les studios ont refusé sans appel », affirme Variety.

Se sera certainement difficile pour Apple de tenir son tarif à 1,99 $…

L.C (le 20 juin 2006 Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter