Astérix sacré plus mauvais film de l’année 2007

Les « Gérard du Cinéma », équivalents des « Razzie Awards » d’Hollywood, ont été décernés à la veille du Festival de cannes et ont notamment « récompensé » Astérix Aux Jeux Olympiques de Thomas Langmann et Frédéric Forestier.

Le film, sorti fin janvier 2008, s’est vu décerné le « Gérard du plus mauvais film de l’histoire du cinéma en 2007 ». Et d’autres s’en sont pris plein la tronche, c’est le moins qu’on puisse dire. On peut citer Monica Belluci et Frank Dubosc sacrés respectivement « Gérard du désespoir féminin » et « Gérard du désespoir masculin » pour leurs compositions tout aussi respectives dans Le Deuxième Souffle et Astérix Aux Jeux Olympiques.
Quant à Arielle Dombasle, elle remporte le « Gérard de l’actrice qui bénéficie le mieux des réseaux de son mari ».

Clovis Cornillac, Jean-paul Rouve et d’autres acteurs et réalisateurs ont également été pris pour cible par le jury des Gérard qui leur ont décerné des prix tels que des parpaings ou autres truelles dorés. En notant bien que la « palme d’or » est une vraie palme (oui oui, une palme qui sert à nager) couverte de peinture dorée.
Le jury des Gérard regroupe une cinquantaine de journalistes appartenant à Elle, Le Monde, Paris Première, et autres médias, qui récompensent le « pire du 7e art ». La satire dans toute sa splendeur !

C.C-F. (Le 14 mai 2008 - avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter