Attack the Block : ma cité va craquer (test Blu-Ray)

vendredi 24 février 2012 - 12:56 | Showbizz
Moïse et son gang d'ados ont pour fâcheuse habitude de faire les poches des malheureux passants qui auraient l'audace de passer trop près de leur cité du sud de Londres. Et si un petit alien grisâtre se croit à l'abri, c'est qu'il n'a rien compris. Pas de bol, celui qui s'est écrasé dans le quartier de ces gamins à capuches n'était que le premier d'une série... beaucoup moins sympathique.



Oubliez le bandeau "Par les producteurs de Shaun Of The Dead" et la mise en avant un peu trop appuyée de Nick Frost (presque absent à l'écran) qui auraient tendance à fausser vos attentes. Attack The Block, même s'il ne boude pas un certain humour décomplexé, ne lorgne pas sur les perles décalées d'Edgar Wright. Au contraire, le long-métrage de Joe Cornish se veut (tout en alignant quelques hommages aux films de gosses made in Amblin) singulier et politique. Oui, oui, tout ça.
Pour son premier film, on se doit de reconnaître à Cornish une ambition débordante. Sous ses faux airs de film de genre (la SF gentiment gore), Attack The Block dresse en effet le portrait d'une jeunesse en colère et livrée à elle-même, développant, par la même occasion, un constat social à la fois désenchanté (les jeunes sont victimes des clichés qu'ils entretiennent pourtant) et combatif (les zéros, menés par leur prophète Moïse deviendront des héros). Difficile de se départir d'un certain sentiment de malaise lorsqu'on réalise alors que le film a été tourné en 2010, un an avant les émeutes qui ont enflammé la Grande-Bretagne. Refusant pourtant de se laisser plomber, le réalisateur réussit le tour de force de pondre un film - pour grands ados - cool (mention spéciale à la bande-son), malin et efficace. Respect.



Le Blu-Ray

Petite sortie, peut-être, mais sortie soignée quand même ! Ainsi, autour du film Attack The Block vous aurez l'occasion de promener vos mirettes dans divers modules vidéo donnant un aperçu assez plaisant des coulisses du tournage. Entre un making-of de près d'une heure (faisant la part-belle aux jeunes acteurs), une évocation du storyboard originel ou un détail de la conception des aliens, avouez qu'il y a de quoi faire !

=> Toutes les infos sur Attack the block

Eléonore Guerra (24 Février 2012)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter