«Gaumont-Pathé Archives» : projet en cours…

Dans un communiqué paru jeudi, Gaumont et Pathé ont annoncé le projet de regrouper leurs archives d'actualités cinématographiques et audiovisuelles au sein d'une nouvelle société, qui se nommerait «Gaumont-Pathé Archives».

Gaumont (présidé par Nicolas Seydoux) détiendrait 57,5% de la société, les 42,5% restant allant à Pathé (présidé par Jérôme Seydoux).

Ce fonds d'archives – de près de 12 000 heures de documents cinématographiques – comporte les journaux d'actualité Pathé, Gaumont et Eclair de la période 1908-1979, ainsi que des archives Sygma et des archives soviétiques du catalogue Arkeion récemment acquises, plus de nombreux documentaires.

D’après le communiqué "Ce nouvel ensemble aura la responsabilité de promouvoir tant en France qu'à l'étranger ces images dont l'intérêt et la valeur historique sont considérables" ; "Gaumont-Pathé Archives assumera, pour le compte des deux actionnaires, la conservation et la mise en valeur des films de fiction muets des deux catalogues où figurent, parmi quelques 2000 titres, les principaux pères fondateurs du cinéma français, de Léonce Perret à Albert Capellani, en passant par Ferdinand Zecca et Louis Feuillade".

On espère que ce rapprochement entre les deux sociétés permettra bien, comme annoncé, l’indispensable "renforcement de la politique de restauration et de valorisation" des documents précités.

Si le projet abouti c’est Martine Offroy – déjà présidente de la Cinémathèque de Toulouse et vice-présidente de la Cinémathèque Française – qui sera nommée présidente de Gaumont-Pathé Archives.

A.M. (14 novembre 2003)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter