Aux USA, on adore le football américain sur pelouse et sur grand écran !

On le savait déjà, aux Etats-Unis, le sport est une religion ! Nombre de « teenage movies » nous rappelle constamment que les garçons sportifs ont la belle vie : filles, admiration (voire dévotion), bourses d’étude, et surtout de jolies tenues affichant leur suprématie aux yeux de leurs petits camarades… Bon, c’est une vision un peu stéréotypée, je vous l’accorde, mais cela n’empêche pas le film Invincible d’être en tête du box-office US.

Mark Wahlberg y incarne Vince Papale, une véritable légende du football américain et un symbole de l’ « american dream ». L’histoire du monsieur en question démontre qu’il est possible d’accéder à ses rêves en dépit de toute logique… En effet, il n’a jamais pu pratiquer le football américain à l’école et se fait remarquer par un entraîneur à l’âge de 30 ans… Il réalise son souhait le plus cher, alors que tout semblait jouer contre lui. Le film marque l’essai décisif et remporte le match avec un score de 17 millions de dollars.

Laissons nos Quater Back de côté et tendons nos oreilles pour écouter le vrombissement de la Formule 1. Will Ferrell maintient sa vitesse « supersonique » et se place sur la seconde marche avec Ricky Bobby : Roi Du Circuit, toujours prêt à faire une queue de poisson. Cette comédie s’annonce d’ores et déjà comme l’un des gros succès de l’été 2006 avec un total de 127,7 millions de dollars en quatre semaines d’exploitation. Et la course n’est pas encore finie !!

Qui dit sport, dit Pom-Pom girls ! On ne les avait pas oubliées nos donzelles aux pompons hystériques. Faute de jeunes ados criardes, le troisième du classement propose des concours de beauté pour gamines rondouillettes de 9 ans. Little Miss Sunshine est un road-movie familial, où névroses et obsessions sont mises sur le devant de la scène. Malgré son petit budget, cette famille hors du commun récolte 7,5 millions de dollars de recettes.

Et la suite du box-office est encore et toujours dédiée à la rigolade ! Accepted est quatrième avec 6,5 millions, comédie où un refoulé de l’éducation crée sa propre université, tandis que Des Serpents Dans L'Avion n’amassent que 6,4 millions cette semaine au grand damne de ses producteurs. Oui oui les serpents ça peut-être marrant !
Mettez vos bodys fluos et enfilez vos guêtres de « dancer » pour Sexy Dance qui est huitième avec 6,2 millions de dollars et enfin faites vos vocalises pour la comédie musicale Idlewild et ses 5,9 millions de dollars !! Une fin de box-office tout en chansons !

F.R (le 28 août 2006)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter