Betancourt au cinéma ?

À peine sortie de la jungle après six ans de captivité, Ingrid Betancourt est déjà devenue la people du moment et le monde du cinéma se l’arrache.
La politicienne franco-colombienne a ainsi été invitée à la prestigieuse 65ème Festival International Du Cinéma De Venise 2008 qui doit se tenir du 27 août au 6 septembre prochain. Sollicitée par le maire de Venise, Massimo Cacciari, et par le président de la Biennale de Venise, Paolo Baratta, l’ex-otage n’a pas encore confirmé si elle sera l’invitée d’honneur du festival présidé cette année par Wim Wenders.

De l’autre côté de l’Atlantique, on s’intéresse également à l’histoire d’Ingrid Betancourt et particulièrement à l’opération de libération et aux heures qui l’ont précédée. Un réalisateur colombien, Simon Brand, a donc annoncé son intention de tourner un film à propos de cet épisode. La chaîne RCN, qui participera au projet, a tenu à préciser : « Il reste à décider dans quelle langue sera écrit le scénario et si le film sera réalisé en Colombie ou en France »

Rappelons le scénario ou plutôt l’opération qui a permis la libération des 14 otages : des agents de l’armée colombienne, infiltrés chez les Farcs, ont manipulé ces derniers pour les obliger à transférer les prisonniers. Une fois dans les hélicos, les agents ont maîtrisé les guerilleros et finalement annoncé aux otages qu’ils étaient libres. Une histoire vraie, de l’action et une issue heureuse après six ans d’attente, le film a tous les atouts pour cartonner à sa sortie. On comprend l’empressement de Simon Brand, basé à Los Angeles.
Enfin, la principale intéressée, Ingrid Betancourt, pense de son côté écrire une pièce de théâtre sur ses six ans de captivité. Moins d’une semaine après sa libération, les projets pleuvent et ce n’est qu’un début…

X. L. (le 07 juillet 2008 – Avec Relax News et AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter